Pourquoi transférer son contrat retraite (PERP, Madelin, ...) ?

Visa expert

L’article « Pourquoi transférer son contrat retraite (PERP, Madelin, ...) ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - Vu 379 fois

Comment préparer au mieux sa retraite ? [VIDEO]
netinvestissement media

[Vidéo] Tous nos conseils pour préparer votre retraite et les placements à privilégier

Vous avez peut-être déjà souscrit un contrat retraite auprès de votre établissement bancaire ou par l’intermédiaire de votre assureur. Il faut savoir que contrairement aux contrats d’assurance vie, les contrats retraite sont transférables ce qui implique que vous avez ainsi la possibilité de changer d’assureur quand vous le souhaitez. Mais le transfert n’est pas toujours une bonne initiative, et il faut, avant d’entamer les démarches, bien analyser votre contrat avec votre conseiller patrimonial. Il y a en effet plusieurs points importants vous permettant d’analyser la pertinence d’un transfert. Voici les raisons principales qui peuvent vous amener au transfert.

J'en profite


Votre contrat manque de rentabilité

C’est souvent l’une des premières raisons du transfert. En effet, pour que votre capital soit optimisé au moment du départ à la retraite, il faut que votre contrat ait bénéficié d’une bonne rentabilité tout au long de la phase de constitution. Les contrats retraite ont cet avantage de permettre à votre conseiller de pouvoir se projeter sur une durée de placement connue dès le départ.

Ainsi, dans la grande majorité des cas, plus vous serez loin de l’âge de départ à la retraite plus il faudra aller chercher de la performance sur les marchés financiers. Par la suite, au fur et à mesure que votre retraite Madelin approchera, vous pourrez sécuriser votre épargne pour ne pas avoir de déconvenue le jour où vous quitterez la vie active. Et l’efficacité de cette gestion dépendra de l’expérience et de l’analyse de votre conseiller en gestion de patrimoine. Il saura vous accompagner dans le choix d’une allocation adaptée à vos besoins et à votre profil investisseur.

Un point important pour optimiser la performance de votre contrat retraite est également le choix des supports d’investissement. Certains assureurs proposent une gamme de fonds très réduite qui est souvent rapidement dépassée en termes de rendement notamment. Mais, il vaut tout de même mieux privilégier la qualité des fonds présents à la quantité.

Votre contrat subit des frais importants sur le versement de la rente

Peu de conseillers le précisent mais vous pouvez très souvent, en plus des frais d’entrée qui sont présents sur les contrats, également subir des frais de sortie ou des frais sur le versement de la rente : les frais d’arrérages.

Ils peuvent représenter jusqu’à 3% du montant de la rente servie. Si vous cumulez un contrat peut performant et des frais d’arrérages importants, votre complément de revenu à la retraite sera bien moins important que prévu. Cette donnée est clairement affichée dans les conditions générales de votre contrat mais est souvent méconnue par les conseillers bancaires ou les agents d’assurance.

Votre contrat propose des possibilités de sorties limitées

Votre contrat retraite propose des possibilités de sorties limitées

C’est un point essentiel quand vous choisissez d’investir dans un contrat. En effet, les types de rentes proposées vont conditionner le capital que vous pourrez récupérer avec certitude ainsi que le complément de revenus que vous obtiendrez. Certains contrats ne proposent que des rentes simples sans réversion ce qui est absolument à fuir. Il faut au moins avoir la possibilité de bénéficier de choix de réversion larges et également d’annuités garanties.

Ainsi même si vous venez à décéder, les bénéficiaires désigner au contrat profiterons de ce complément de revenus pour lequel vous avez capitalisé.

Votre contrat subit des frais sur versements importants

Il n’est pas rare, aujourd’hui encore, de trouver des frais sur versements sur les contrats PERP proches de 5%. Ce montant ne serait pas dérangeant si la rentabilité du PERP atteignait par exemple 15% par an, mais malheureusement ce n’est jamais le cas. Souvent, ce sont même les PERP les moins rentables qui supportent le plus de frais.

A contrario, il est vrai qu’aujourd’hui il est très facile de trouver des contrats avec 0% de frais d’entrée ; mais quel est vraiment le rendement et le suivi dont vous bénéficierez ?

Il faut garder en tête que les frais d’entrée ne doivent pas dépasser le tiers de la rentabilité prévisionnelle (qui dépend de votre profil et de vos besoins) de votre PERP. Au-dessus de ce montant la performance de votre PERP sera fortement impactée.

Votre contrat est un contrat en points

Les contrats en points sont certainement les contrats les plus flous du marché. Que ce soit au niveau de leurs performances moyennes que de leurs garanties. Nous ne pouvons qu’attirer votre attention sur ces contrats qui peuvent représenter un risque important.

En effet, le principe de ces contrats est que les nouveaux entrants capitalisent pour assurer la rentabilité des premiers épargnants. Ce qui avait amené des contrats à se retrouver devant de grandes difficultés financières.

Votre contrat supporte un coût important pour la garantie de table des mortalités

Votre contrat subit des frais sur versements importants

Certains contrats proposent une garantie de table de mortalité. Ils permettent ainsi à l’assuré de connaître dès l’ouverture du contrat la table de mortalité qui sera utilisée à la liquidation de leur retraite. Quand elle est offerte par l’assureur, elle est un avantage conséquent.

Mais aujourd’hui de plus en plus d’assureurs facturent cette garantie à des tarifs allant de 3% à 5% du montant des cotisations. Dans ce cas, la coût de la garantie grève fortement la rentabilité de votre contrat épargne. Il sera bien plus bénéfique pour vous de transférer votre contrat vers un contrat qui propose une meilleure rentabilité.

Votre contrat est un contrat Madelin et vous êtes aujourd’hui salarié

Certains d’entre vous ont peut-être déjà exercé une activité libérale ou non salariée. Ils ont dans ce cadre pu bénéficier du régime de retraite de la loi Madelin. Dès lors que vous n’êtes plus assujetti à ce régime, vous perdez les avantages fiscaux liés au versement sur ce type de contrat.

Ces contrats sont donc bien souvent abandonnés dans une banque ou chez un assureur. Vous pouvez alors transférer votre contrat sur un contrat PERP pour continuer à préparer votre retraite et bénéficier des avantages fiscaux liés à ce type de contrat.

Votre contrat est un articles 83 dont vous bénéficiez chez un ancien employeur

Dans le cadre d’une activité salariée, vous avez pu bénéficier d’un contrat d’épargne retraite dit article 83. Ce contrat reste votre propriété mais il n’est plus alimenté par votre ancien employeur dès votre départ de l’entreprise.

Vous avez la possibilité de transférer ce contrat vers un contrat PERP, ce qui vous permettra de continuer à l’alimenter pour préparer la baisse de revenus que vous subirez à la retraite, et de déduire vos cotisations de votre revenu imposable.

Votre PERP actuel a été ouvert avant janvier 2011

Les PERP ouvert avant cette date ne bénéficie pas de l’obligation de vous verser au moment du départ à la retraite 20% de votre épargne sous forme de capital. Il devient de fait nécessaire de transférer votre contrat PERP pour que vous puissiez bénéficier de cet avantage non négligeable.

Pour en savoir plus

N’hésitez pas à consulter les guides suivants sur la préparation de la retraite :

Conclusion

Il existe de nombreuses raisons de transférer un contrat retraite. Il est souvent compliqué pour un épargnant profane de savoir s’il a fait avec certitude le bon choix. Il ne faut pas hésiter à vous rapprocher d'un conseiller en gestion de patrimoine pour qu’il réalise un audit précis de vos contrats retraite. Vous pourrez ainsi vous rendre compte du bénéfice lié à un transfert. Ce sera également l’occasion pour vous de faire une analyse globale de votre situation et d’envisager la mise en place de solutions complémentaires à votre PERP.

J'en profite

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides