Réduire
ses impôts

Ce qu'il faut retenir

  • Diminution de la base des revenus imposables
  • Action directe sur l'impôt brut à payer
  • Défiscalisation des revenus fonciers existants
  • Création d'une dette déductible

Les conseils de net-investissement

  • Privilégiez un premier investissement à efficacité longue (5 à 10 ans)
  • Diversifiez vos investissements en réalisant un mix entre produit immobilier et produit financier
  • Prenez vos décisions en fonction de critères objectifs (et non subjectifs)

Accédez à tous nos produits

J'en profite

Il existe un peu moins de 200 dispositifs permettant de réduire votre fiscalité dans le droit fiscal français. Parmi les plus connus, on retrouve notamment la réduction d'impôts pour l'emploi d'une personne à domicile, la déduction des intérêts d'emprunts de la résidence principale ou encore les investissements dans l'immobilier neuf. Sans tomber dans l'étalage soporifique de tous les textes de lois, nous avons décidé de référencer dans cette section, sous la forme de fiches, les principaux dispositifs vous permettant d'alléger votre fiscalité. Cliquez sur le lien qui vous intéresse afin de découvrir sa fiche d'informations. Il existe quatre principales catégories de supports permettant de réduire vos impôts :

  1. L'immobilier
  2. Le financier
  3. Les services à la personne
  4. Les enfants

Chacun répond à des exigences et à des objectifs différents qu'il est important de bien connaitre avant de se lancer. Votre âge, votre situation familiale et professionnelle, votre situation patrimoniale sont autant de paramètres qui modifient le choix des supports à privilégier.

1. Défiscalisation immobilière

Plusieurs types de dispositifs de défiscalisation immobilière permettent de réduire votre "note fiscale" :

  • Les dispositifs de "déduction"
  • Les dispositifs de "réduction"
  • Le dispositif de plafonnement des niches fiscales

2. Défiscalisation financière

De nombreux types de placements permettent également de réduire vos impôts :

  • Les solutions "One Shot"
  • Les SCPI fiscales
  • Les placements

3. Les services à la personne

Dons à des associations, aides à domicile, femme de ménage, frais de scolarité, etc.

4. Les enfants

Eh bien oui, un des moyens (et certainement le plus agréable) de réduire ses impôts reste encore de "faire des enfants".

La défiscalisation immobilière : un bon moyen de réduire ses impôts

Deux types de dispositifs de défiscalisation immobilère permettant de réduire ou de diminuer votre "note fiscale":

Les dispositifs de « déduction » : il s'agit de regrouper un certain nombre de charges que vous allez pouvoir imputer (déduire) de votre revenu brut imposable (ou de vos revenus fonciers si vous en avez) et ce, généralement à hauteur de 10.700 € / an. En d'autres termes, vous pouvez déduire jusqu'à 10.700 € de vos revenus ce qui aura comme conséquence de diminuer votre base imposable et par voie de conséquence, vos impôts.

Le mécanisme le plus courant est le « Deficit Foncier ». Ce fameux déficit est constitué des charges imputables (frais de gestion ou assurances…), de la taxe foncière (la taxe foncière est en effet déductible lorsque le bien concerné est mis en location) et des travaux effectués dans le(s) logement(s).

Dans cette catégorie on trouve également les dispositifs de type « Borloo, de Robien, Malraux… » qui permettent également de générer un déficit foncier, également plafonné à 10.700 € / an.

- Les dispositifs de « réduction » : il s'agit là d'agir directement sur l'impôt brut à payer, afin d'en diminuer le montant final. Les dispositifs les plus connus sont les dispositifs Pinel, Censi Bouvard et Girardin.

- Le dispositif de plafonnement des niches fiscales : mise à jour de la loi au 1er Janvier 2011 où le gouvernement vote une loi plafonnant le cumul des réductions ou diminutions d'impôts. Ainsi, pour les dépenses engagées en 2011 (impôt 2012) le plafond global de réduction est fixé à 18000 € + 6% du revenu imposable.

Le financement de votre opération

Réduction d'impôts par la défiscalisation financière

De nombreux types de placements permettent également de réduire vos impôts.

Nous distinguerons trois grandes catégories de placements :

- Les solutions « one Shot » : il s'agit d'opérations de placements mobiliers à action unique (sur l'année fiscale en cours). Cela consiste à investir dans un support répondant aux critères d'éligibilité prévus par la loi et qui ouvre droit, alors, à une réduction d'impôts une seule fois. Pour bénéficier à nouveau de réduction d'impôts, il faudra réitérer l'investissement l'année suivante. Il s'agit des FCPI, FIP (IR ou ISF), Sofica et Sofipêche.

- Les SCPI fiscales. Les SCPI fiscales sont des sociétés civiles de placement immobilier qui fonctionnent comme des SCPI classiques, mais qui ont la particularité d'investir uniquement dans des biens immobiliers répondant aux critères d'éligibilité ouvrant droit à une déduction ou une réduction d'impôts. Les plus communément rencontrées, sont les SCPI Duflot.

Leur principal intérêt réside dans la mutualisation du risque et du support. En effet, en achetant des parts d'une SCPI vous investissez dans un fond qui investit elle-même dans des biens multiples et variés répartis sur tout le territoire francais. De plus, les SCPI fiscales permettent de moduler le montant que l'on souhaite investir en fonction d'un besoin (notamment agir uniquement sur un petit montant d'impôts ou pour gommer un reliquat d'impôts).

- Les placements retraite : le gouvernement, conscient du problème lié au financement des retraites, octroie un certain nombre de déductions ou de réductions pour les français qui préparent eux-même leur retraite complémentaire.

Ainsi, les dispositifs tels que le « Madelin » pour les professions libérales, ou le PERP ou PERCO pour le salarié permettent à la fois d'épargner sur un support (en vue de la retraite) et de bénéficier d'une diminution de fiscalité dont des montants qui diffèrent selon les contrats.

Réduire ses impôts grâce aux services à la personne

Dons à des associations, aides à domicile, femme de ménage, frais de scolarité… il existe un grand nombre de mesures ouvrant droit à des réductions voire des crédits d'impôts.

Les enfants : le meilleur moyen de réduire ses impôts

Eh bien oui, un des moyens (et certainement le plus agréable) de réduire ses impôts reste encore de "faire des enfants". Un enfant ouvre droit à une demi-part fiscale supplémentaire, et une part fiscale entière à partir du troisième.

Netinvestissement vous accompagne

Nos conseillers sont des professionnels expérimentés en gestion de patrimoine et sauront trouver le placement qui correspond à vos exigences. Vous souhaitez obtenir une réduction de vos impôts sur le long terme ? Ou vous vous orientez plutôt vers une solution "one shot" ?

Nous saurons vous conseiller pour obtenir les meilleures performances et répondre à vos objectifs. Immobilier, FCPI, SCPI, etc… nous avons accès à l'ensemble des produits du marché ! Nos clients peuvent en témoigner :

Vos coordonnées

0556447994

Direct tchat

Par tchat ou webcam à vous de choisir

J'en profite

Vu 3766 fois
Investissement locatif : la loi Malraux

Investissement locatif : la loi Malraux

Nous constituer un patrimoine n’est il pas notre objectif commun ? Et s'il offre, en plus, l'avantage d'être à moindre coût... Préparer avec efficacité sa retraite, faire des économies d’impôts, percevoir un (...)
Vu 7024 fois
Réduction, déduction, crédit d'impôts : décryptage

Top guide

Réduction, déduction, crédit d'impôts : décryptage

Vous êtes nombreux à vous poser la question, légitime, de la différence entre réduction, déduction et crédit d'impôt car la frontière qui les sépare est parfois bien mince, voire subtile. Or, il s'agit bien de (...)
Vu 6486 fois
Investissement locatif : le Scellier Outre-Mer

Top guide

Investissement locatif : le Scellier Outre-Mer

Se constituer un patrimoine n’est il pas notre objectif à tous ? Qui plus est quand celui-ci peut être constituer à moindre coût cela représente un avantage non négligeable. Préparer avec efficacité sa (...)
Vu 4968 fois
Investissement locatif : les avantages du Girardin

Investissement locatif : les avantages du Girardin

La loi Girardin est une loi de défiscalisation qui permet notamment d’utiliser astucieusement l’argent économisé de son impôt afin d’investir dans un bien immobilier à louer. L'investissement locatif c’est (...)
Vu 2817 fois
La défiscalisation immobilière : décryptage

La défiscalisation immobilière : décryptage

La défiscalisation est un système qui consiste à alléger la charge fiscale, tout comme la réduction d’impôt. Le principe est simple, en prenant pour base les sommes investies dans des opérations particulières (...)
Vu 71388 fois
La défiscalisation immobilière dans l'ancien

Top guide

La défiscalisation immobilière dans l'ancien

Découvrez le Patrimoine Center, un espace entièrement gratuit créé pour vous : les netinvestisseurs. Découvrez le Patrimoine Center Les particuliers qui veulent défiscaliser dans l’ancien ont (...)
Vu 7255 fois
La défiscalisation immobilière en 2012

Top guide

La défiscalisation immobilière en 2012

Présenté récemment par le Gouvernement dans le cadre du projet de loi de finances, le budget pour 2012 prévoit d’importantes diminutions pour la réduction de l’impôt. Ces mesures doivent encore être (...)
Vu 4300 fois
Investissement locatif : les avantages du Scellier

Investissement locatif : les avantages du Scellier

L'immobilier est le domaine d'investissement favori des Français dès lors qu'ils pensent à investir et se constituer un patrimoine. La "pierre" est en effet le placement préférentiel alliant à la fois performance (...)
Vu 52195 fois
10 placements pour payer moins d'impôts

Top guide

10 placements pour payer moins d'impôts

Découvrez le Patrimoine Center, un espace entièrement gratuit créé pour vous : les netinvestisseurs. Découvrez le Patrimoine Center Mise à jour de l'article : mai 2017. Payer moins d'impôts est (...)
Suivant