Un peu de patience ...

Déclaration de revenus 2015 : 5 astuces à savoir

L’article « Déclaration de revenus 2015 : 5 astuces à savoir » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Ecrit par : Guilhem Garcia

Conseiller en gestion de patrimoine

3795 vues

par nos lecteurs

1 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*
Podcast

Introduction

A l’approche de la période de déclaration de vos revenus, il ne faut pas oublier que l’état met à votre disposition un certain nombre de mesures permettant de réduire votre imposition. En effet même si le changement des tranches fiscales va permettre aux contribuables faiblement imposés de réduire leur fiscalité sur le revenu, un grand nombre de contribuables va voir cette année leurs impôts augmenter.

Nous ne parlerons pas ici des dispositifs de défiscalisation immobilière Pinel, Malraux et autres dispositifs qui permettent via l’investissement immobilier locatif d’avoir un impact fort sur votre imposition mais de 5 dispositions permettant de réduire son imposition et que l’on a trop tendance à oublier.

1. Réduire ses impôts avec les frais de scolarité

Trop de contribuables oublient aujourd’hui, que le fait de scolariser son ou ses enfants vous donne droit à un avantage fiscal. Il faut toutefois que votre enfant soit fiscalement à votre charge.

En effet en fonction du niveau d’étude dans lequel se trouve votre enfant, l’état vous accorde un forfait de réduction d’impôts :

  • Pour les enfants scolarisés en collège : 61€ par enfant.
  • Pour les enfants scolarisé en lycée : 153€ par enfant.
  • Pour les enfants scolarisé à l’université : 183€ par enfant.

2. Dons, subventions et cotisations syndicales

► Réduction pour dons à l’organisme d’intérêt général :

Les organismes bénéficiaires de ces dons doivent respecter les trois conditions suivantes : être à but non lucratif, avoir un objet social et une gestion désintéressée et ne pas fonctionner au profit d’un cercle restreint (associations sportives, association reconnue d’utilité publique, etc.)

Les dons peuvent être également sous plusieurs formes : versement de somme d’argent, don en nature, cotisations, abandon de produits ou de revenu, frais engagés dans le cadre d’une activité bénévole (les frais kilométriques notamment).

► Réduction pour dons ou subvention au parti politique :

Les versements à un parti politique ou à des associations agréées pour le financement de campagne électorale ou pour le financement de partie politique ouvre droit à une réduction d’impôts.

Les dons ne doivent pas dépasser 15000€ par an et ne peuvent être supérieur à 7500€ par parti politique.

D’autre part, la réduction accordée est de 66% du montant du don plafonnée à 20% du revenu imposable.

3. Crédits d’impôts pour paiement des cotisations syndicales

Les salariés n’ayant pas choisi la déclaration des frais réels et les retraités peuvent bénéficier d’un crédit d’impôts de 66% des cotisations versées à un syndicat professionnel dans la limite de 1% du revenu brut imposable.

4. Aides fiscales liées à la famille et à l’emploi

► Aide fiscale liés à l’emploi

L’emploi d’un salarié à domicile permet aux personnes exerçant une activité professionnelle d’obtenir un crédit d’impôts correspondant à 50% des dépenses occasionnées dans l’année plafonnées à 12000 €. Des majorations peuvent exister sans pouvoir dépasser 20000€. Si vous ne remplissez pas les conditions d’octroi du crédit d’impôts, vous avez alors droit à une réduction d’impôts.

Les dépenses concernées sont : les gardes d’enfants, le soutien scolaire, l’assistance aux personnes âgées, l’entretien de la maison et travaux ménagers, les petits travaux de jardinage, les prestations de petit bricolage et les prestations d'assistance informatique et internet.

► Aide fiscale lié à une prestation compensatoire

En versant une prestation compensatoire à votre ex-conjoint suite à un jugement de divorce, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts ou d’une déduction de vos revenus. Vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts si vous versez une prestation sous forme de capital ou de manière échelonnée dans les 12 mois suivant le jugement de divorce. Vous pouvez bénéficier d’une déduction de vos revenus si la somme est versée sous forme de rente ou si le capital est versé de manière échelonné pendant plus de 12 mois.

Conclusion

Ce guide non exhaustif vous permettra d’optimiser au mieux votre imposition. En effet, encore aujourd’hui trop de contribuables ne connaissent pas l’ensemble des avantages fiscaux que nous procure l’administration fiscale. Par ailleurs pour des situations plus complexes, il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel de la gestion de patrimoine pour qu’il vous aide à optimiser votre déclaration de revenus. Retrouvez également notre guide de l’année dernière qui vous donnera d’autres astuces pour réduire vos impôts.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

A propos de l'auteur

Guilhem Garcia, Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 netinvestissement en tant que chef de projet patrimonial puis directeur de cabinet.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"...."

Avis client :
Le 2020-04-20 08:39:51 par Eric B.

Comment ca marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 400 avis clients