Baisse des taux de crédit immobilier

Visa expert

L’article « Baisse des taux de crédit immobilier » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 12/03/2015

Qui dit baisse des taux immobilier dit forcement négociation de crédit immobilier ! En tant que spécialistes financiers nous redoutons toujours le retour de la période estivale. La rentrée n’est pas souvent porteuse de bonnes nouvelles et les vacances difficiles à oublier. Mais cette rentrée 2014 en a ravie plus d’un avec une nouvelle baisse des taux d’intérêt des crédits immobiliers.

pret-bancaire

Pour rappel, selon une étude publiée par l’Observatoire Crédit Logement CS, le taux en septembre 2014 était de 2,59% en moyenne contre 2,68% au mois d’août (hors assurances). Depuis, ce taux de crédit est au plus bas avec des emprunts en moyenne à 2.5% sur 20 ans. Evidemment, plus la durée d’emprunt est courte plus l’intérêt sera bas. Prenons un exemple, avec un crédit échelonné sur 15 ans vous obtiendrez un taux record d’emprunt de seulement 2%. Les prêts supérieurs à 4.5% au deuxième trimestre 2014 sont alors bien oubliés. A l’heure actuelle, il parait donc impensable de continuer à rembourser un crédit immobilier contracté avec des taux aussi élevés alors que l’on peut réduire cette charge.

banque-publique

Le rachat de crédit : une économie à ne pas négliger

Les banques sont souvent frileuses et font peu d’efforts pour baisser ce taux à leurs clients. Il est donc utile de faire jouer la concurrence en allant consulter un courtier. Vous verrez que les décisions d’un banquier peuvent être vite remises en question. Alors comment évalue-t-on le cout d’un rachat de crédit ? Quel sera notre gain en allant voir la concurrence ? Voici nos réponses.

Quelques étapes et conseils essentiels à savoir

  • La nécessité : avant tout, il faut vérifier vos taux actuels et les comparer à ceux d’aujourd’hui. Avant de recourir à un rachat de crédit, l’idéal est aussi de vérifier si vos frais ont bien été amortis.
  • Les coûts possibles : lors d’un rachat de crédit via un établissement concurrent, il est probable, si vous ne les avez pas négociés, que l’on vous facture des pénalités de remboursement anticipé. Ces pénalités plus communément appelés « Indemnités en cas de remboursement anticipé » (IRA) représentent le total des 6 mois d’intérêts à suivre au moment de la demande de rachat et ne peuvent excéder 3% du capital restant dû.
    N’oubliez pas que tout est une question de négociation, si les taux d’intérêt se négocient, les pénalités de remboursement peuvent l’être aussi, à condition de rester fidèle à son établissement financier. Si l’emprunt est contracté par un établissement concurrent, des frais de dossier lors de la souscription du nouveau crédit viendront s’y ajouter. « Don’t worry », ces frais sont souvent inclus dans le taux d’emprunt net et sa charge est indolente. Tout repose encore une fois sur la négociation de cet intérêt d’emprunt.
  • Votre capacité d’emprunt : bien sûr, votre situation professionnelle, financière et/ou votre état de santé seront des éléments déterminants pour recourir à un emprunt dans les meilleures conditions possibles.

Conclusion

Pour résumer, la décision d’avoir recours à un rachat de crédit doit être une décision murement réfléchie. Il faut être en mesure de pouvoir évaluer le coût actuel du crédit, le nouveau coût total du crédit et ainsi évaluer les gains potentiels. Sans oublier bien sur, d’intégrer des frais et pénalités ! Cela dépendra de votre choix d’établissement final. Pour tous ses éléments à prendre en compte, il est préférable pour votre confort d’avoir recours à un professionnel. La véracité de son expertise ne sera pas à contredire. Mais retenez que si il y a une période pour devenir propriétaire c’est bien celle d’aujourd’hui. C’est donc le moment pour vous investisseurs d’avoir une démarche proactive et d’optimiser votre fiscalité.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides