Qui sommes-nous ?

Adoptez les bons réflexes face aux escroqueries financières

Dernièrement, les arnaques financières se sont démultipliées et ont fait perdre des millions d’euros aux Français. Pire encore, les plaintes reçues par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) ont bondi de 85% par rapport à 2020. Au total, selon l’Autorité des marchés financiers (AMF), 1 % de la population française a été victime d'une escroquerie financière au cours des dernières années.

Le mode opératoire de ces délinquants est désormais bien connu. Ils attirent leurs victimes avec des bannières publicitaires. Ces dernières renvoient vers des formulaires de contact en ligne qui leur permettent de collecter leurs données personnelles. De faux conseillers, décrits comme professionnels, disponibles et empathiques, contactent ensuite par téléphone les futures victimes et les mettent en confiance, par un discours manipulatoire et des relances insistantes.

Usurpation d'identité

Après un premier investissement modeste présenté comme gagnant et parfois un premier retrait, l’épargnant, désormais en confiance, est incité à placer plus. Lorsqu’il souhaite récupérer son argent, il n’a brutalement plus de réponse à ses mails ou ses appels, ni ne peut accéder à son compte ou à ses fonds. Selon l’AMF, ce procédé se double depuis deux ans dans presque un cas sur deux d’une ou plusieurs usurpations d’identité destinées à rendre les offres frauduleuses crédibles et à amoindrir la vigilance des épargnants.

Le Groupe Primonial n’a malheureusement pas échappé à cette tendance et plusieurs de ses entités ont vu leur identité usurpée dont netinvestissement. Il existe néanmoins des moyens pour détecter et éviter les arnaques. Voici les cinq règles à suivre.

1. Se méfier des investissements douteux

Les épargnants font face à une industrialisation des escroqueries financières. Ces dernières se sont multipliées et sophistiquées avec pour seul objectif de tromper l’épargnant. Selon une étude du CSA réalisée pour l’AMF en 2015, 28 % des Français ont déjà été démarchés par des sociétés proposant notamment des investissements dans les placements atypiques, le Forex ou les options binaires. 5% déclarent avoir été victimes d’une arnaque sur ces placements.

Ces escroqueries peuvent concerner plusieurs types d’investissement : le Forex, les options binaires, les diamants, les cryptoactifs, les vins, les forêts ou même dernièrement les cheptels. Mais les investissements traditionnels comme les offres de crédit, les livrets d’épargne ou encore les contrats d’assurance vie peuvent être concernés par ces arnaques. Il faut donc faire preuve de vigilance afin d’identifier ces offres d’investissement trompeuses.

Voici les principales caractéristiques des escroqueries financières utilisées jusqu’à aujourd’hui :

  • Des promesses de rendement irréalistes
  • Des offres d’investissement sur des placements atypiques
  • Des interlocuteurs insistants
  • Des démarches souvent effectuées à distance (téléphone, internet etc.)

2. Regarder l’adresse e-mail de l’expéditeur et l’url des liens

Lorsque les fraudeurs volent l’identité d’une société, ils créent de fausses adresses e-mails. En 2021, voici les trois adresses les plus utilisées pour se faire passer pour l’une de nos entités.

  • xxx@reim-primonial.fr
  • xxx@primonial-group.com
  • xxx@primo-group.com

Pour rappel, si nous vous adressons à vous, cela se fera uniquement via l’une de ces adresses mails :

  • initialeprenomnom@netinvestissement.fr
  • prenom.nom@primonial.fr
  • prenom.nom@primonialreim.com
  • initialeprenomnom@lfde.com
  • initialeprenomnom@ugp-groupe.com

3. Vérifier l’identité de votre interlocuteur

Lorsque l’on vous propose d’investir dans un produit ou un titre financier, votre interlocuteur peut être une entreprise d’investissement, un conseiller en investissements financiers, une banque, un assureur, une société de gestion ou un conseiller en investissement participatif. Ces personnes ou sociétés doivent toutes justifier d’un agrément ou d’une habilitation en France. Cela fait donc partie des premières vérifications à effectuer.

Pour vous y aider, voici les principaux moyens de vérification. L’annuaire REGAFI vous permettra de vérifier si la société est bien enregistrée comme « Prestataire de services d’investissement » par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Enfin, avec le registre de l’ORIAS, vous pouvez vérifier si votre interlocuteur dispose bien du titre de conseiller en investissements financiers.

4. Ne communiquer aucune information personnelle

Des personnes mal intentionnées peuvent vous contacter en se faisant passer pour des employés de netinvestissement. En aucun cas, celui-ci ne vous demandera un mot de passe ou votre relevé d’identité bancaire. Ne vous laissez pas influencer, toute demande de cette nature relève de l’usurpation de notre identité.

5. Etre prudent

De manière générale, mieux vaut être trop prudent que pas assez. Vous avez le moindre doute ? Contacter notre service client par téléphone au 05 56 44 79 94, du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30, ou par mail : serviceclient@netinvestissement.fr.

simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !