Investissement locatif : regain d’intérêt des français

Visa expert

L’article « Investissement locatif : regain d’intérêt des français » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 04/09/2014

Suite aux annonces faites par le gouvernement en cette rentrée 2014, les contribuables semblent avoir retrouvé confiance dans le marché de l’immobilier, notamment grâce à la mise en place du nouveau dispositif Pinel plus souple et plus avantageux que son prédécesseur, le dispositif Duflot.

Outre la naissance du dispositif Pinel, la volonté des contribuables de concrétiser leur projet d’acquisition immobilière trouve également sa source dans d’autres facteurs, dont les plus importants sont un marché des taux d’emprunt favorable, mais aussi les conséquences « négatives » que pourrait avoir la mise en place du pacte de responsabilité sur l’impôt.

sylvia-pinel4

Mise en place d’un dispositif d’investissement locatif plus souple

Depuis le 1er septembre 2014, le dispositif Duflot, du nom de l’ancien Ministre chargé du logement, a laissé place au dispositif Pinel. Ce nouveau dispositif plus attrayant d’un point de vue fiscal et plus souple a su, dès son annonce, conquérir les investisseurs jusque là encore réticents à l’idée de s’engager.

Ce nouveau dispositif donne notamment la possibilité aux contribuables souhaitant diversifier et optimiser leur patrimoine par l’acquisition d’un bien immobilier de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21%.

Ces derniers pourront également opter pour une durée de location allant de 6 à 12 ans. Rappelons que l’avantage fiscal sera alors proportionnel à la durée de mise en location choisie par le contribuable.

Plus précisément pour ceux ayant opté pour une durée de location de 6 ans, l’avantage fiscal sera de 12%, pour ceux ayant opté pour une durée de 9 ans, l’avantage sera de 18% et enfin pour les contribuables privilégiant une période de mise en location plus longue de 12 ans, l’avantage fiscal octroyé par le dispositif sera de 21%.

Outre la souplesse de ce nouveau dispositif, les contribuables auront également la possibilité de louer le bien à leur ascendant et descendant. La location sera permise qu’à la condition que l’ascendant ou le descendant concerné soit impérativement détaché du foyer fiscal de l’investisseur.

Un marché des taux d’emprunt favorable

Depuis maintenant plusieurs mois, on assiste à une baisse généralisée des taux d’emprunt proposés par les banques françaises qui selon le site meilleurtaux.com a atteint son plus bas historique avec un taux d’emprunt moyen de 2.5% sur 15 ans.

Le constat d’un marché favorable à la souscription d’un emprunt permettant l’achat d’un bien immobilier, ainsi que l’annonce d’une possible remontée de ces taux d’emprunt au cours des prochains mois accompagné d’une hausse des prix de l’immobilier de 1 à 2% prévue en 2015 constituent des facteurs non négligeables pour les contribuables dont les trois quart estiment qu’il s’agit du bon moment pour acheter.

rentabilite

Une possible hausse des impôts en 2015

Au-delà de la mise en place d’un dispositif d’investissement locatif plus incitatif et d’un marché des taux d’emprunt plus que favorable, l’annonce par le gouvernement il y a maintenant plusieurs mois de la mise en place du pacte de responsabilité qui, rappelons le a pour objectif de réduire le déficit public de la France et de réaliser une économie de plus de 50 milliards d’euros d’ici 2017 n’a pas été accueilli à l’unanimité par les contribuables qui craignent de voir leurs impôts revus à la hausse.

Rappelons que depuis le début de l’année 2014, les impôts ont connu une hausse de plus de 10%, soit plus de 300 euros d’impôt supplémentaire supporté par les ménages.

Conclusion

L’ensemble de ces éléments cumulés, ainsi que l’entrée en vigueur de mesures venant au soutien des primo accédants, comme par exemple l’assouplissement des conditions d’obtention du prêt à taux zéro, ont rassuré de manière significative les contribuables français désormais prêt à acquérir un bien immobilier au cours des prochains mois. L’annonce d’une possible hausse des impôts ayant finit de convaincre les plus réticents d’entre eux.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides