Est-ce le bon moment pour investir en Bourse ?

Visa expert

L’article « Est-ce le bon moment pour investir en Bourse ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - le 19/12/2011

Oserions-nous nous poser cette question folle en période de cataclysmique financier (n’ayons pas peur des mots) alors que le CAC oscille depuis 6 mois entre 2800 et 3200 points ? Serait il censé de considérer la chose ? Oui ? Non ? Pourquoi ? C’est ce que nous allons tenter de voir dans cet article.

Qu'est-ce que le CAC 40

La Bourse et le CAC 40

Tout d’abord il est nécessaire de rappeler ce qu’est le CAC 40, ce qu’il représente et son « utilité ». Le CAC 40 (CAC = Cotation Actualisée en Continue) est un indice, comme il en existe des dizaines de toutes sortes, qui représente en temps réel la valorisation qui est donnée par les marchés des actions cotées des 40 plus grosses capitalisations boursières françaises.


Cet indice est donc une sorte de « thermomètre » qui permet d’évaluer une tendance macroéconomique du pays à un temps donné. Pour autant, ces 40 sociétés (Total, EDF, St Gobain, etc.) reflètent-elles la situation économique réelle du pays ? Nous serions plutôt tentés de dire non.


C’est un indicateur parmi tant d’autres. Un autre indice dont vous aurez certainement déjà entendu parlé : le SBF 120 (SBF = Société des Bourses Françaises) est un indice qui lui représente les 120 plus grosses capitalisations boursières françaises.


Le CAC 40 a connu son plus haut niveau historique le 4 septembre 2000 à 6944 points. Pour rappel, début 2008, avant la crise des sub-primes, le CAC était encore au-delà des 5000 points. Depuis 2008, le CAC n’a cessé de chuter et n’a pas réussi à remonter au-delà des 4000 points. Actuellement, en décembre 2011, il reste entre deux zones : 2900 et 3200 points.

Cette situation peut-elle durer ?

La réponse est oui. Combien de temps ? Là, nul ne le sait, mais en revanche, une chose est absolument sûre : nous finirons par sortir de cette fameuse « crise ».


Cette sortie peut se faire de nombreuses manières : réduction de la dette des états grâce aux bonnes décisions des politiques, acceptation par la BCE de dévaluer l’euro pour rendre notre monnaie plus compétitive et donc favoriser les exportations, laisser filer un peu d’inflation qui permettrait d’aider la machine à repartir.

Cette situation peut-elle durer ?

Alors est-ce le bon moment pour investir en Bourse ?

Nous pensons que oui. Oui, car les plus grandes valeurs du CAC 40 sont actuellement totalement bradées, en particulier les bancaires et les assureurs (BNP, SG, Credit Agricole, Axa, etc.). Si vous craignez que ces valeurs baissent davantage, dites vous qu’elles ne pourront pas baisser beaucoup plus, quant en revanche, leur potentiel de reprise de valeur est très important. Des sociétés dont les capitaux propres sont très importants et qui donc n’ont pas directement « besoin » des banques, ont-elles aussi subis de plein fouet la punition des marchés et ont vu leur cours baisser parfois de moitié.


Alors oui, acheter des valeurs du CAC 40 ou du SBF 120 est une bonne affaire, c’est irrémédiable, mais il est impossible de savoir quel serait le meilleur moment. Aucun expert, aucun économiste ne le sait. Une chose est sûre, en ce moment sur les marchés boursiers aussi « ce sont les soldes ».

Conclusion

Prendre quelques positions sur des valeurs solides du CAC ou du SBF aujourd’hui n’est pas une erreur. En revanche limitez vous à investir des liquidités dont vous n’aurez pas besoin et attendez, soyez patient car d’ici 12 mois, le CAC 40 pourrait être à nouveau à 4000 ou 5000 points. Et si vous craignez de « tout perdre », alors rassurez vous en vous disant que votre argent est peut être davantage en sécurité au capital de nos grands groupes français que dans les coffres des banques.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr. Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides