Quels biens sont concernés par l'audit énergétique ?

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Vu 53

fois

1 min

de temps de lecture

1. Qu'est-ce qu'un audit énergétique ?

Alors que le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) consiste en une analyse détaillée de la consommation d'énergie dans un bâtiment, examinant tous les aspects tels que le chauffage, la ventilation, la climatisation (CVC), l'éclairage et la consommation d'eau, l'audit énergétique vise à évaluer les potentiels travaux d'amélioration du classement de l'habitat ou du bâtiment. Les résultats de ces analyses peuvent alors être utilisés pour mettre en oeuvre un plan visant à optimiser les performances énergétiques.

D'une validité de cinq ans, l'audit permet donc d'identifier les opportunités d'économies d'un bien en améliorant son efficacité énergétique. Il peut aussi potentiellement en augmenter la valeur tout en réduisant l'impact environnemental.

2. Comment se déroule l'audit énergétique ?

L'audit énergétique se déroule en plusieurs étapes qui peuvent varier en fonction du type de bâtiment. En général, les étapes sont les suivantes :

La prise de contact et la définition de l'objectif de l'audit

La première étape consiste à prendre contact avec l'auditeur afin de définir l'objectif de l'audit et les données à collecter.

La collecte des données

L'auditeur collecte les données nécessaires au diagnostic énergétique, telles que la consommation énergétique, les équipements énergétiques, l'enveloppe du bâtiment, les habitudes des occupants, etc.

L'analyse des données et la rédaction du rapport

Les données sont ensuite analysées pour établir un bilan énergétique et repérer les sources de gaspillage. L'auditeur émet ensuite des recommandations pour améliorer la performance énergétique du bâtiment.

La présentation des résultats de l'audit

Les résultats de l'audit sont présentés aux propriétaires ou aux occupants du bâtiment. Ces résultats peuvent comporter des simulations de la performance énergétique après la mise en place des recommandations de l'audit.

En fonction des objectifs de l'audit et du type de bâtiment, d'autres étapes peuvent être ajoutées.

3. L'impact de l'audit énergétique sur l'investissement immobilier

De nos jours, la performance énergétique des bâtiments influence considérablement le marché immobilier. Ainsi, un bâtiment avec une note énergétique élevée peut potentiellement être plus attractif pour les acheteurs, les investisseurs et les locataires, car ils auront des factures d'énergie moins onéreuses et un meilleur confort.

L'audit énergétique est désormais obligatoire depuis le 1er avril 2023 et sert à identifier les zones d'amélioration dans une propriété. Cela peut inclure des défauts d'isolation, des systèmes de chauffage inefficaces, des fuites d'air, etc. Il peut aussi permettre d'identifier des problèmes de sécurité ou de non-conformité réglementaire dans une propriété. Dès lors, en apportant les améliorations nécessaires, il est possible de réduire efficacement les coûts liés aux dépenses en énergie et d'augmenter possiblement la valeur de la propriété.

Il faut savoir que de nombreux pays ont mis en place des normes d'efficacité énergétique, qui exigent qu'un bâtiment respecte des exigences minimales pour être considéré comme vendable. Par exemple, en France, les logements les plus énergivores doivent obligatoirement avoir subi un audit énergétique avant de pouvoir être mis sur le marché. Certaines banques commencent également à prendre en compte l'efficacité énergétique lors de l'octroi de prêts. Un bâtiment avec une note énergétique élevée serait donc de manière théorique plus susceptible de répondre aux exigences de l'organisation de prêt.

D’un côté, l'audit énergétique est un outil important pour les investisseurs immobiliers car il permet d’évaluer les potentiels travaux d'amélioration d'un habitat ou d'un bâtiment en termes de performance énergétique. De l’autre, cette obligation légale permet aux propriétaires immobiliers d’apporter de la transparence dans la vente de leur bien. Cette mesure permet ainsi d'identifier des opportunités d'économies tout en réduisant l'impact environnemental d’un bien immobilier.

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Stéphane :

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !