Rencontre en altitude

Par Karl Toussaint du Wast - le 17/09/2014
partenaires

Lorsque l’on est Conseiller en Gestion de Patrimoine indépendant, il est toujours difficile de rencontrer de nouveaux partenaires financiers ou immobiliers. En effet, cela prend beaucoup de temps et demande un travail sélectif draconien afin de minimiser au maximum les incertitudes liées au projet d’investissement.

Il est donc nécessaire de recevoir des partenaires régulièrement afin qu’ils nous présentent leur activité ou leur société. Il est donc également nécessaire de nous tenir en veille constante afin de prendre connaissance de nouvelles offres, de nouveaux montages ou de nouvelles entités sur nos secteurs d’intervention.

Dans ce cadre également il nous arrive parfois de belles aventures.

Il y a quelques années, je me retrouve dans un vol Air France de début de soirée à lire un magazine qui a pris l’habitude au début de chaque été de lister les 500 plus grosses fortunes professionnelles de France. Je m’intéresse chaque année à ce classement qui il permet de surveiller les secteurs d’activités porteurs ou non et de prendre quelques informations sur les grands groupes français au travers de leur actionnariat.

Est assis à côté de moi un monsieur dans la force de l’âge, plutôt sympathique, qui jette régulièrement un coup d’œil par-dessus mon épaule. Au bout d’un moment, je ne peux m’empêcher d’entamer la conversation. Il me demande très vite si ma lecture me passionne et surtout quels sont en fin de compte les gagnants et les perdants de l’année. Comme souvent, je lui dis que ressortent les détenteurs de sociétés ou de groupes dans l’industrie pharmaceutique et plus précisément cette année-là les actionnaires de groupe immobilier de résidence avec services.

La résidence avec services regroupe quatre métier : la résidence étudiante, la résidence de tourisme, la résidence hôtelière ou d’affaire et les résidences séniors (maisons de retraite et EHPAD).

Pour entrer dans cette catégorie, le gestionnaire de ce type de résidence doit proposer au moins 3 des 4 services imposés par la loi à savoir la blanchisserie, le ménage, l’accueil et la restauration. Investir dans une résidence avec service peut vous permettre de bénéficier d’un rendement locatif garanti par bail sur une durée contractuelle, d’un rendement plus attractif que dans l’immobilier « classique », d’une exonération de TVA en cas d’acquisition d’un bien neuf ou d’un avantage fiscal (au travers du dispositif Censi-Bouvard).

Vous pouvez surtout obtenir le statut de Loueur Meublé (Professionnel ou non professionnel) et bénéficier de revenus locatifs à long terme non ou peu fiscalisés.

ehpad

Mon voisin sourit alors et me demande ce que je pense justement de ce type de résidence. Je commence donc à lui expliquer les tenants et les aboutissants et lui fait part de mes convictions ou craintes. Il m’interroge alors sur mes connaissances et sur mon activité et éclate soudainement d’un rire franc. Il me dit alors soudainement d’aller voir le numéro 419. Après un instant d’incompréhension, je feuillète le magazine et tombe en effet sur lui, dirigeant-fondateur d’un groupe immobilier créant et gérant des résidences de services pour personnes âgées dépendantes. Groupe que je connaissais mais avec qui nous ne travaillions pas car leur offre sélective profitait déjà d’un réseau de distribution étoffé et sérieux.

Une fois l’avion atterri et après avoir discuté de son expérience professionnelle incroyable durant la fin du vol, il me tend sa carte de visite personnelle et me conseille de l’appeler dés le lendemain, ce que je fis bien évidemment.

Nous avons ainsi pu depuis être référencés auprès de leur service commercial et pouvons donc à ce titre aujourd’hui proposer leurs très beaux et bons produits à nos clients. Au-delà de notre contrôle, de notre savoir-faire et de notre cahier des charges dans la sélection de nos partenaires, il est des coïncidences heureuses qui permettent l’ouverture de relations professionnelles durables. En ça aussi, mon métier de CGP me passionne.

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides