Sortie de la France au top 10 du patrimoine des ménages

Visa expert

L’article « Sortie de la France au top 10 du patrimoine des ménages » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 13/10/2015

La progression des actifs financiers bruts et des actifs nets n’a pas permis à la France de maintenir sa place dans le top 10 au classement du patrimoine des ménages. En effet la France reste inférieure à la moyenne européenne ce qui lui vaut la 15ème place, avec une chute de six rangs par rapport au classement effectué en 2000. Alors, pourquoi la France se retrouve en 15ème position ?

Sortie de la France au top 10 du patrimoine des ménages

La crise à l’origine de cette chute

Beaucoup de dégâts ont été causé dans l’accumulation d’actifs financiers et ce depuis la crise économique qui a frappé la France et plus largement, l’Europe. Seulement deux membres de la zone euro restent dans le top 10, les Pays-Bas et la Belgique. Pourtant, les actifs financiers bruts ont nettement progressé avec 2,9% de plus en 2014, davantage que la totalité des valeurs boursières.

banque-publique

Le rôle de l’épargne est majeur

Le premier facteur de cette chute au classement est la restriction effectuée sur l’épargne par les gouvernements, alors qu’il serait plus important de trouver de nouvelles manières de promouvoir ce produit. Les ménages français n’épargnent donc pas ou très peu pour leur retraite. Pour autant, la France est bien placée au niveau européen concernant le pourcentage de l’épargne effectué par les français. Le contrat d’assurance-vie, qui se trouve être un produit permettant d’épargner sur du moyen et du long terme, mais également de faire en parallèle fructifier son capital, voit sa popularité augmenter.

Une situation préoccupante ?

Cela nous amène à nous demander si la situation de répartition de ce patrimoine est préoccupante. La France montre une inégalité au niveau des revenus de la population, qui se constate avec le coefficient de Gini. Ce coefficient est une mesure statistique permettant de calculer l’inégalité de niveau de vie, de salaire et de revenus dans un pays. La France est là encore au-dessus de la moyenne européenne, l’inégalité est donc bien présente et ne cesse de s’accentuer depuis 2000.

Comment remédier à cela ?

Afin de mieux appréhender son patrimoine, il serait judicieux de la part du gouvernement de revoir dans un premier temps à la hausse les taux d’intérêt des produits d’épargne, afin de donner envie d’épargner davantage. Pour ce qui est de l’inégalité, la France se trouve, certes au-dessus de la moyenne européenne, mais seulement de 0,8 point.

Conclusion

La France sort peut-être du top 10 du classement du patrimoine des ménages, mais la conjoncture actuelle permet de constater que cette chute au classement n’est pas réellement à prendre en considération. En effet, la France a vécu une période de forte crise depuis 2008, ce qui a entraîné une baisse des taux d’intérêt sur les produits d’épargne. Les actifs financiers bruts progressent depuis 2014, et ils continuent sur cette lancée tout comme l’épargne via les assurances-vie.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides