Fintech d’Alibaba : levée de fonds de 4,5 milliards

Visa expert

L’article « Fintech d’Alibaba : levée de fonds de 4,5 milliards » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 13/05/2016

Après plusieurs échos au sujet d’une levée de fonds massive, la branche d’Alibaba dédiée aux services financiers a réalisé une levée record de 4,5 milliards de dollars. Cette somme importante, qui équivaut à 3,9 milliards d’euros, va continuer de valoriser la société. Plusieurs investisseurs ont participé à cette opération, parmi lesquels le fonds souverain chinois China Investment Corp ou encore la Construction Bank Corp. Quels sont les objectifs liés à cette importante levée de fonds ? Dans quel but Alibaba souhaite-il s’entendre ? Cet article vous permettra de découvrir la Fintech mais aussi, de comprendre son avenir.

Ant Financial : Une société d’avenir

Ant Financial : Une société d’avenir

Ant Financial est un prestataire de services de paiement en ligne qui permet aux particuliers et aux entreprises d'exécuter des paiements en ligne de façon sécurisée. Le groupe est principalement connu de tous, pour son système de paiement électronique, Alipay. Ce système est notamment utilisé sur les plates-formes de vente d'Alibaba, il pèse aujourd'hui 3,5 fois PayPal en volume et contrôle environ 80 % du marché des paiements électroniques en Chine. Outre Alipay, l'opérateur s'est également lancé dans les prêts, les produits d'investissement et même dans la banque en ligne. Le groupe ne compte pas s’arrêter là. Les objectifs de développement sont nombreux, ce qui explique de telles levées de fonds.

Une levée de fonds record

La filiale d'Alibaba spécialisée dans les services financiers en ligne, qui a pris la fourmi pour emblème, a réussi la plus forte levée de fonds, en une seule fois, jamais réalisée par une société du Net dans le monde. Les actionnaires existants ont participé à l'opération, mais Ant Financial a aussi accueilli de nouveaux investisseurs emblématiques. Au final, ce financement valorise la société à 60 milliards de dollars. Le capital levé permet de financer de nouveaux investissements, infrastructures, qui vont permettre de consolider une croissance long terme.

Conclusion

Ainsi, on peut se demander jusqu’où va aller la start-up Ant Financial dans son développement ? Fondée en 2014 elle compte déjà parmi les géants des Fintech. AliPay, l'un des services de paiements les plus populaires en Chine compte plus de 400 millions d'utilisateurs. Le groupe a également procédé à des rachats, dans le but de se développer hors frontières. C’est le cas avec la start-up indienne de paiement mobile Pavtm en 2015. Pour accélérer son développement la firme ira-telle jusqu'à l’introduction en bourse ? Affaire à suivre.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides