Les français ne sont pas satisfaits de leur banque

Ecrit par : Anais Couraud

Conseillère en gestion de patrimoine

Vu 2060

fois

1 min

de temps de lecture

Mauvaise nouvelle pour l’image de la banque en ce mois de septembre : un sondage réalisé par la néobanque Moneway met en lumière l’insatisfaction de leur clientèle. Manque de conseils, d’accompagnement, de gamme de produit… Les Français ne sont guère enchantés par leurs établissements bancaires. Néanmoins, la majorité des sondés déclarent entretenir de bonnes relations avec leur banquier et seulement 28% envisagent transférer leurs comptes cette année. L’ensemble des épargnants français sont en quête de services bancaires modernes, pertinents et innovants. Parallèlement, l’affluence d’informations sur internet est source d’un accès plus ouvert à des placements disruptifs, performant et accessible pour tous les budgets.

Les résultats du sondage

Au sujet des chiffres, sur les 3 654 personnes interrogées, 67% estiment que leur banquier ne les accompagne autant qu’ils le souhaiteraient. Plus déconcertant encore, 82% des personnes jugent que leur conseiller bancaire manque cruellement de force de proposition. D’après, eux leur quotidien serait amélioré si leur banque se montrait plus présente.

A plus fortes raisons, plus de la moitié (52%) des sondés trouvent leur conseiller incompétent et 28% aspirent à changer de banque dans l’année.

Aujourd’hui, un client se rend en moyenne 2 à 3 fois par an dans son agence. De ce fait, des banques en ligne « nouvelle génération » comme Boursorama (2 millions d’utilisateurs), ING (1 million d’utilisateur) ou encore Fortunéo voient leur nombre d’adhérents augmenter. Les français sont nombreux à se tourner vers des intermédiaires hors de leur banque pour trouver des solutions d’épargne adaptées.

Technologie bancaire

Alors que l’ère de la digitalisation est en plein essor, les français sont de plus en plus connectés. Friands des nouvelles évolutions technologiques de la part des acteurs de la Fintech, 66% des français consultent au moins un fois par jour leur compte bancaire sur une application mobile.

Il existe à ce jour une vingtaine de néo-banques qui ont déjà attiré plus de 2,6 millions d’utilisateurs. Les 80% du marché se divisent avec trois gros acteurs, à savoir Nickel, N26 et Revolut. Chaque entreprise visent une cible de clientèle particulière (auto-entrepreneurs, TPE, jeunes…). Néanmoins, malgré leurs innovations elles ont du mal à persister sur le marché et se sont souvent racheter par des grands groupes traditionnels qui souhaitent mettre l’accent sur le développement de leur stratégie digitale.

Conclusion

Les clients les plus sceptiques de leur banque sont les jeunes et les seniors. En effet, en cours de vie le recours au crédit entraine une certaine fidélisation de la part de leur client. Vous avez une épargne qui dort sur des livrets et ne vous rapporte rien ? Contactez nos conseillers spécialisés afin d’affiner votre situation et vos objectifs… Nous avons accès à tous les placements financiers du marché sans aucun surcoût pour vous !

Je m'inscris

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Anais Couraud, Conseillère en gestion de patrimoine

Avis des clients de Anais :

Diplômée d’un Master II en Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers à l’INSEEC Bordeaux, Anaïs débute sa carrière au sein d’un groupe d’assurance. Forte de son expérience en back-office sur les produits d’assurance-vie, de retraite et de prévoyance, elle décide d’orienter son avenir professionnel vers le conseil et l’expertise patrimoniale tant financière qu'immobilière. Conquise par la vision du métier de Chef de Projet Patrimonial et par les valeurs humaines de Netinvestissement, elle rejoint le cabinet de Bordeaux en 2017.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"satisfait..c est tout dire"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2021-04-30 09:16:34 par Gilles B.