L’épargne des Français : la mieux gérée d’Europe ?

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Conseiller en gestion de patrimoine

Vu 2133

fois

1 min

de temps de lecture

En France cette année encore, les épargnants continuent de faire croitre le montant de leurs comptes courants. Cette hausse, qui se mesure à environ 10 % sur un an demeure malgré tout surprenante et rend le taux de rémunération réels négatif. Heureusement, l’épargne en assurance vie est elle aussi une nouvelle fois en hausse, pour la septième année consécutive. Ainsi, en privilégiant encore la sécurité au rendement, les Français sont-ils les meilleurs épargnants ? Leurs appétences au risque diminue-t-elle ?

Un constat bien prévisible

Les dépôts à vue, qui ne comprennent donc pas l’épargne bancaire (Livret A, LDD, LEP, PEL etc.) représentent un volume de 1 107 milliards d'euros. Pour comparaison, ce niveau de collecte historique représente environ 50 % du PIB en 2018. En zone euro, la croissance est de 6,8 % quand la croissance française est de 8,5 %. Alors, les comptes français représentaient ainsi 15 % de ceux de la zone euro.

Force est de constater que ces épargnants, historiquement massifs, plébiscitent toujours les supports les moins risqués et ne digèrent pas la crise des « subprimes » en 2007 ayant eu impact très important sur leurs choix d’investissement.

Des statistiques qui parlent

A l’échelle nationale, 20 % des Français ne possèdent qu’un seul produit d’épargne. Parmi cette population de « non épargnants », 20 % des jeunes ignorent comment commencer à épargner. Les épargnants eux sont plus de 2/3 à méconnaitre le montant des intérêts qu’ils ont perçu au titre de l’année 2018. Si 30 % des habitants de l’hexagone estiment aujourd’hui nécessaire de diriger son épargne vers le financement de l’économie et des produits plus « exposés », la progression est lente.

Le livret A, qui fait toujours partie de l'épargne préférée des Français voit lui aussi son encours à la hausse. Avec un total de 55 millions de livrets, les sommes déposées représentent au premier trimestre une hausse de 37%. Et pourtant, le rendement est passé depuis le 1er septembre à 0,5 % de rentabilité annuelle, sont taux plancher.

Conclusion

Malgré la baisse continue des taux à l’avantage des emprunteurs, les Français continue d’épargner massivement sur des solutions à rentabilité négative et demeurent très prudents. Parmi les épargnants Français, c’est la Nouvelle Aquitaine qui représente la première région avec 51 701 € d’épargne en moyenne par épargnant. Cet argent qui dort sur les comptes courants ou se reposent sur les livrets A témoignent d’une collecte positive des comptes non rentables au détriment des investissements risqués.

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Stéphane :

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Informations très claires. Navigation aisée."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-06-10 17:35:59 par Janine B.
+ -
simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !