Coronavirus : la Bourse chahutée

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Vu 1989

fois

1 min

de temps de lecture

Le début de l’année 2020 est marqué par un sujet sanitaire qui a bouleversé toute la planète. La propagation du coronavirus ouCOVID-19 dans plusieurs pays cause de nombreuses pertes humaines et fait également souffrir le contexte économique mondial. En effet, c’est en Chine qu’a eu lieu le début de l’épidémie et où les nombres de cas recensés et de décès sont les plus importants.

A ce sujet, les derniers chiffres communiqués évoquent presque 102 000 cas de contamination dans 94 pays et plus de 3 490 décès dont 3 070 rien qu’en Chine. L’ordonnance de confinement dans le pays a engendré une mise a l’arrêt de l’Usine du monde et des conséquences pour l’économie mondiale.

Cette dernière semaine a mis fortement à l’épreuve l’ensemble des marchés et indices mondiaux qui enregistrent une chute globale comprise entre -13% et-20%. Le manque de transparence de la part des États et la perte de confiance des investisseurs y sont pour quelque chose.

Les Bourses européennes se stabilisent

La semaine dernière a fait frémir les indices mondiaux avec une chute violente des bourses internationales. A cet effet, le CAC40 a connu sa 3ème pire semaine depuis sa création venant annuler un an de performance en quelques jours. En effet, nous sommes descendus en dessous du cap des 4 700 points suite à l’annonce de la baisse du pétrole. Un enchainement de causes à effet qui continue de perturber les marchés.

Néanmoins, les bourses européennes prennent les devants et mettent en place des mesures de protection pour faire face à cette correction de marché. Ce matin, les indices européens se stabilisent avec une hausse comprise entre 1,7% et 2% pour le FTSE britannique, le DAX, ou le FTSE MIB, indice italien. La banque d’Angleterre a procédé a une baisse surprise de ses taux pour relancer l’économie de son pays.

Aujourd’hui, tous les regards sont tournés vers la BCE (Banque Centrale Européenne) qui doit se réunir demain le 12 mars 2020. Certains professionnels de la finance craignent un cercle vicieux identique à la crise de 2008 : l’effondrement des marchés pourrait entrainer un resserrement des conditions financières et donc avoir un impact sur l’activité réelle. L’effet boule de neige ayant pour conséquence un stress des marchés.

Ne pas céder à la psychose

Il est essentiel de rappeler que les fondamentaux d’une économie en bonne santé étaient présents au début de l’année. En effet, les voyants de la croissance mondiale, de la productivité et le bilan de 2019 annonçaient encore une période florissante pour les entreprises et les investisseurs. Actuellement, la volatilité des marchés est soumise aux bonnes ou mauvaises nouvelles des médias. Les indices sont extrêmement sensibles au sentiment de la population qui ne sait plus où se placer. Mardi soir, Wall Street clôturait sa séance dans le vert à plus de 4%. L’effet yoyo des marchés montre qu’ils répondent davantage à des facteurs techniques plutôt qu’à des fondamentaux.

Pour conclure

Les mesures de sécurité des gouvernements, la mise en place de mesures économiques dans les banques mondiales, le temps et la patience seront les clés pour réussir à sortir de ce passage difficile. Pour ceux qui hésitent encore à se lancer, cette baisse des marchés est une belle porte d’entrée pour investir.

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Stéphane :

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
Pour aller plus loin ...
+ -
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !