Un peu de patience ...

Le patrimoine moyen des français augmente de 3%

Ecrit par : Guilhem Garcia

Conseiller en gestion de patrimoine

Vu 1212

fois

1 min

de temps de lecture

Fin 2016 le patrimoine financier des français a été évalué à 14 023 milliards d’euros soit 7,7 fois le produit intérieur de l’année d’après l’étude de l’Insee consacrée au « patrimoine économique national ». Soit une progression de 3% par rapport à 2015, contre 2,2% entre 2014 et 2015, à la faveur de la progression des prix de l’immobilier.

La répartition du patrimoine économique des français

Le patrimoine est l’ensemble des droits et des obligations d’une personne juridique. Ainsi il s’agit d’une enveloppe fictive qui rassemble les droits, les biens et les obligations d’une personne.

Le patrimoine comporte à la fois un actif et un passif. Les actifs non-financiers comportent les biens immobiliers, à la fois les logements et les terrains.

Ces derniers représentent deux tiers du patrimoine total. Quant aux actifs financiers, ils représentent les dépôts, les liquidités, les actions et les titres, l’assurance-vie ainsi que les fonds de pension. Concernant le passif, le patrimoine correspond à l’ensemble des dettes de la personne.

Une progression plus forte que celle de 2015

La croissance de 3% du patrimoine économique français s’explique de différentes manières. D’une part, il existe une réelle augmentation des actifs financiers : + 5,5%. Et ceci particulièrement grâce à l’assurance-vie. Celle-ci constitue une part très importante du patrimoine des ménages.

Placement préféré des français, il séduit de plus en plus de monde, au détriment des produits plus risqués. 36,5% des ménages français possèdent une assurance-vie. Cela permet à la fois d’accumuler un patrimoine en cours de vie ainsi que de le transmettre dans des conditions fiscales avantageuses. Ensuite, le patrimoine des français se compose majoritairement de biens immobiliers.

La hausse des prix de l’immobilier et des terrains participe à cette reprise, avec, à fin 2016, des prix qui ont augmenté de 1 à 3%. Enfin, le patrimoine professionnel est à prendre en compte. Celui-ci ne concerne que les professions indépendantes et libérales. Il prend en compte les fonds de commerce, les entreprises, les terres, les bâtiments, etc.

Conclusion

Il est clair que dans le contexte économique incertain actuel, les français vont avoir tendance à épargner en cas d’imprévus. D’où l’importante part des actifs financiers (+ 6,7% en 2016) dans cette augmentation du patrimoine financier français.

Il est vrai que les épargnants français préfèrent enrichir leur patrimoine au détriment de leur propre consommation. Alors que dans les autres pays d’Europe les ménages consomment différemment, les actifs financiers y augmentant seulement grâce à la valeur des portefeuilles, et non grâce à l’épargne.

Enfin, l’augmentation du patrimoine moyen des Français permet de constater de réelles inégalités de patrimoine, nettement plus marquées que celles observées sur les revenus. L’écart continue de se creuser entre la répartition des richesses des plus aisés et celles des plus modestes.

Je m'inscris

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Guilhem Garcia, Conseiller en gestion de patrimoine

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 netinvestissement en tant que chef de projet patrimonial puis directeur de cabinet.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"...."

Avis client :
Le 2020-04-20 08:39:51 par Eric B.