Billet 19 - Passage à vide

Par Karl Toussaint du Wast - le 20/03/2013
pierre-objectif

Bonjour tout le monde...


Encore un nouveau rendez-vous, une nouvelle journée, une nouvelle semaine, et bientôt, une autre qui point le bout de son nez... Eh oui, comme vous pouvez vous en rendre compte, je suis las. Je sais bien que lorsque nous nous sommes quittés il y a deux semaines j'étais au mieux de ma forme : l'arrivée future d'une petite fille, l'envie d'assurer un avenir correct à mes proches, quelques bonnes trouvailles en ce qui concerne la gestion de mon patrimoine... Mais aujourd'hui, plus rien ne va.


Deux semaines ce n'est pourtant pas bien long, mais comme le dit si bien cet adage : « de l'eau a coulé sous les ponts » et cette semaine je ne me sens pas d'humeur à écrire. Oh non, ne vous inquiétez pas, ce n'est ni un problème familial ni un problème professionnel, au fond cela n'a pas vraiment d'importance mais je ressens comme un léger coup de blues, un passage à vide lorsque je regarde en arrière.

Vous ne vous en être peut-être pas rendu compte, mais nous sommes déjà le 19 mars, ce qui signifie que nous sommes presque la moitié de l'année. Et, au regard des mois précédents je me sens désemparé.


Il est vrai que plus le temps passe et plus je progresse en ce qui concerne la gestion de mon patrimoine et l'apprentissage des dispositifs en vigueur. Seulement, cela ne suffit plus à faire mon bonheur. Oui je sais, vous vous direz sûrement « les grands mots, comme si le bonheur dépendait de son patrimoine », non c'est sûr, et vous avez raison. Cependant je vous défie de me dire que jamais l'un d'entre vous n'a connu cette sombre période où plus rien ne semble aller, où tout nous démotive et où chaque jour ressemble au précédent.


Voilà c'est exactement ça : un passage à vide.

Une sensation qui me pèse de plus en plus et qui m'empêche de me projeter dans le futur. Attention, j'entends bien évidemment au niveau professionnel et de la gestion de mon patrimoine, et non au niveau familial.


Pour être complètement honnête avec vous, je ressens le réel besoin de prendre du recul et d'observer ma situation d'un œil neuf, comme à l'époque lorsque j'ai commencé ma nouvelle vie de Net investisseur...


Regardez-moi, je suis si désemparé que je n'ai aucune bonne nouvelle à vous faire partager aujourd'hui, ni même le moindre renseignement concernant un nouveau dispositif ou un mécanisme que j'aurais pu découvrir au cours de mes nombreuses recherches.

calcul-impot

Je suis vraiment désolé, mais je n'ai rien à déclarer. Rien de rien, si ce n'est ma déclaration d'impôt.


Eh oui, comme vous le savez, la date fatidique approche chaque jour de plus en plus, et c'est bientôt le moment pour les Français de déclarer leurs impôts. Oh quelle joie, quel bonheur... Vous vous doutez bien que cette grande nouvelle n'a pourtant pas suffi à me donner du baume au cœur. Étonnant, n'est-ce pas ?


Là aussi, chaque année c'est la même chose : voir partir une somme d'argent si durement gagné dans les impôts... Mais... Attendez-voir... Une idée vient de me traverser l'esprit...


Mon petit doigt me dit qu'il doit bien exister quelques dispositifs permettant une réduction d'impôts, vous ne pensez pas ?


Alors, voilà ce que je vais faire : durant les deux prochaines semaines je m'engage tout d'abord à travailler activement sur mon moral afin de revenir dans une meilleure forme, mais également, je vais me lancer dans de nouvelles recherches pour tenter de déduire mes futurs impôts !


Ah, je sens déjà que la bonne humeur revient et que mon passage à vide ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir !


Allez, je vous laisse, je n'ai maintenant qu'une envie : appeler au plus vite mon conseiller en gestion de patrimoine afin d'en savoir un peu plus sur l'existence de ces fameux dispositifs ! On se retrouve dans deux semaines, avec l'arrivée des beaux jours grâce au printemps !

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides