La nouvelle tendance dans l'entreprise : Chief Happiness Officer

Visa expert
Franck Fargerelle avatar auteur
Par Franck Fargerelle
Le 16/03/2018

L’article « La nouvelle tendance dans l'entreprise : Chief Happiness Officer » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

2017 était synonyme de bien-être, de la remise en question de soi pour le bonheur des autres, nous avons pu observer une montée d’adhésion à différents modes de vie, plus éthiques, plus respectueux d’autrui et de ce qui nous entoure. Un nouveau concept qui a également pris sa place dans le monde professionnel.

Notre emploi prend une place prédominante dans nos vies quotidiennes, de ce fait, la motivation, le bien-être mental et physique sont d’une importance capitale. Certaines entreprises en ont pris conscience et se sont penchées sur le sujet.

Qu’est ce qu’un Chief Happiness Officer ?

Le CHO est littéralement le Directeur Général du Bonheur au travail !

A l’heure actuelle, il est possible d’observer un réel souhait des entreprises de renforcer la notion de bonheur au travail. Un salarié heureux constitue un plus pour l’entreprise, les objectifs fixés sont d’autant plus respectés lorsque la motivation du salarié est amplifiée par son bien-être. Le côté « archaïque » laisse maintenant place à des tendances managériales plus « attrayantes ».Le management tend à changer pour laisser place à de nouvelles stratégies.

Une anecdote : Chade-Meng Tan est un ingénieur chez Google qui a un jour décidé de changer de métier pour acquérir le poste de de « jolly good fellow » qui signifie littéralement le super bon camarade. Après de nombreuses recherches sur le bien-être au travail, il prend conscience de son importance et en fait sa priorité.

Nous pouvons également citer la société de gestion Sycomore, qui s’est également intéressée à ce type de problématique. En effet, Sycomore a lancé un fonds de placement nommé Happy@Work. Ce fonds diversifié offre une sélection de responsables d’entreprises européennes axée sur le capital humain et permet ainsi d’investir dans des entreprises accordant une importance particulière au bien être humain. Fier d’un processus d’investissement rigoureux ce fonds combine rentabilité et expertise.

Quelles sont les missions d’un CHO ?

Un salarié heureux est deux fois moins malade, six fois moins absent, ou encore neuf fois plus loyal, 31% plus productif et 55% plus créatif.

Etudes d'Harvard et du MIT

La première mission d’un CHO est de renforcer le bien-être et le bonheur des salariés en créant des conditions de travail optimales.

Voici une liste exhaustive des différentes missions d’un CHO :

  • Accentuer un lien entre les différents collaborateurs
  • Créer une culture de travail positive
  • Contrer les problématiques pouvant avoir un impact négatif sur le travail des salariés
  • Organiser des entretiens de satisfaction
  • Donner la parole aux collaborateurs
  • Organiser des évènements interne et/ou externes au sein de l’entreprise et optimiser la cohésion
  • Veiller aux tensions et à la charge de travail de chacun
  • Accentuer la communication interne
  • Humaniser l’entreprise (tant en interne qu’en externe)
  • Renforcer le sentiment d’appartenance
  • Garantir une image marque-employeur positive
  • Accompagner les salariés lors de changements internes

Le CHO est littéralement un coach en interne qui s’attelle à veiller au bon fonctionnement de la communication interne et au renforcement de la cohésion d’entreprise. Certaines entreprises disruptives ont donc souhaité bouleverser les codes de mangement et mettre en place ce type de poste.

Comment le devient-on ?

Être CHO est un rôle à part entière, il faut avoir les capacités de le devenir et de nombreuses qualités comme la patience, l’énergie, la créativité, la diplomatie ou encore l’écoute. Donner du bonheur et réussir à le transmettre n’est pas chose facile, chez certaines personnes c’est inné, il n’existe aucune école ni aucun diplôme en lien avec ce métier, néanmoins, il devient des formations existent.

Pourquoi avoir un CHO dans son entreprise ?

Plusieurs études ont démontré qu’un salarié heureux est 37% plus productif qu’un autre (Étude Happiness and Productivity de l’Université de Warwick au Royaume-Uni).

En effet, il a été observé qu’un salarié heureux rapporte plus de bénéfice et cela est dû à son implication et sa motivation. Un salarié impliqué permet également de réduire le turn-over, l’absentéisme ou autre arrêts maladies à répétition. L’employeur verra la loyauté, la créativité et l’implication de ses salariés augmenter.

De plus, une entreprise jouissant d’une image interne et externe positive verra sa marque-employeur renforcée. L’opinion externe est d’une importance capitale. D’un point de vu concurrentiel, cela apporte une grande valeur ajoutée.

Découvrez Netinvestissement Entreprise

Conclusion

Finalement, notre société est en constante évolution et le monde professionnel n’a pas fini de muter. Les nouvelles technologies viennent constamment bousculer notre quotidien et les plus pertinents sont ceux qui sauront réagir en corrélation avec ces changements. La communication n’a de cesse de prendre une place importante au sein des organisations et aujourd’hui l’enjeu des entreprises est celui d’assurer une relation pérenne avec ses salariés.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Franck Fargerelle , Directeur Stratégie entreprise

Franck Fargerelle débute sa carrière dans le secteur immobilier à la fin des années 90. En 2000, il intègre la Banque Cortal Consors en tant que conseiller financier avant d’occuper le poste de Directeur Commercial. En 2006, il intègre Fidelity AM, la plus importante société de gestion de fonds indépendante au monde où il y entre en tant que Directeur Associé sur le marché Français spécialisé dans la distribution de fonds d’investissements. En parallèle, Franck est également chargé d’enseignement à Science-politique. Après 10 ans passés chez Fidelity il décide de rejoindre Netinvestissement en s’y associant afin d’y créer l’entité Corporate par le biais de Netinvestissement Entreprise.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • Investir dans une entreprise : comment la choisir ?
  • Chef d'entreprise : comment réduire ses impôts avec l'épargne salariale ?
  • La création d'entreprise a le vente en poupe !
  • Le bien-être entrepreneurial : effet de mode ou réelle préoccupation ?
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

  • Chef d'entreprise : comment réduire ses impôts avec l'épargne salariale ?
  • La création d'entreprise a le vente en poupe !
  • Le bien-être entrepreneurial : effet de mode ou réelle préoccupation ?
  • Investir dans une entreprise : comment la choisir ?
Voir tous nos guides