Le gouvernement veut lier l'assurance-vie à l'immobilier

Ecrit par : Karl Toussaint du Wast

Conseiller en gestion de patrimoine

Vu 2403

fois

1 min

de temps de lecture

L’ assurance-vie est l’un des placements préférés des français avec une collecte record en 2012 de 1 400 milliards d’euro. L’assurance-vie est considérée par un grand nombre de français comme un produit d’épargne sûr. La crise économique actuelle a eu pour effet une érosion de la rentabilité des assurances-vie, celle-ci s’établit à une moyenne de 3%.

Son niveau de collecte actuel est sujet à réflexion quant à son utilisation en termes d’investissement, qu’il s’agisse de réorienter une partie de cette épargne vers l’immobilier, ou vers le financement des entreprises françaises PME-PMI et entreprises innovantes. Conscient de cette situation, le gouvernement actuel s’est investi de cette piste…

A quoi est destiné le produit d’assurance-vie ?

Un contrat d'assurance-vie est un placement financier proposé par les compagnies d'assurance ou les banques. L'argent que vous leur confiez est investi de manière à produire des revenus qui se cumuleront à votre capital initial.

Vous avez la possibilité à tout moment de récupérer tout ou partie de votre capital et les plus-values générées.

Le contrat prévoit aussi qu'en cas de décès, l'épargne accumulée sera versée aux bénéficiaires désignés, indépendamment de votre succession.

Les trois principaux atouts de l'assurance-vie sont :

  • sa souplesse : on place son argent comme on le veut, quand on le veut et on le retire de même (des frais liés à la fiscalité sont susceptibles d’être appliqués),
  • sa garantie en capital : l'épargne investie en fond euro est totalement protégée,
  • sa fiscalité est avantageuse : avantageuse sur les intérêts perçus ou sur les droits de succession. L'assurance-vie est un des placements les moins taxés en France
  • sa poche exempte de droits de succession : dans la limite de 152 000 € par parents et par enfants les contrats d’assurance vie ne sont pas soumis aux droits de succession.

Comment s’organise l’investissement de votre épargne dans l’assurance-vie ?

On peut investir son épargne soit dans un support qui garantit le capital généralement le fond euro, soit dans des supports tels que des actions ou de l'immobilier, appelées Unités de Compte.

Vous pouvez répartir votre argent selon le rendement que vous souhaitez obtenir et autre point important, selon le risque que vous acceptez de prendre. Une fois votre répartition choisie entre les différents supports, la gestion de votre investissement est assurée par la compagnie.

La baisse de la construction immobilière en France ...

Sur le plan de l’immobilier et plus précisément sur la construction de logements neufs en 2012 la France a accusé un déficit de construction de 200 000 logements neufs sur les 500 000 prévus. Dès lors le nombre de logements construits s’est établit à 300 000 en 2012.

La construction immobilière en France se finance au travers de la collecte des Livrets A. Le plafond de ce dernier a été relevé en 2012 et a drainé une épargne record. Les LDD aussi.

La conséquence a été que les ressources du Livret A sont supérieures aux besoins et certains économistes estiment qu’il serait judicieux d’investir tout d’abord les excédents des Livret A et LDD avant de solliciter l’épargne de l’assurance-vie.

L’assurance-vie assure à hauteur de 17 milliards d’euros le financement de la construction de logements neufs.

Comment concilier assurance-vie et immobilier ?

L’idée du gouvernement relayé par Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, est de remédier à la pénurie de logements en augmentant le nombre de nouvelles constructions immobilières en investissant les sommes versées dans les assurances-vie dans l’immobilier.

Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, avait précisé viser "quelques dizaines de milliards d'euros" seulement sur les quelques 1 400 milliards d’euros. Certaines rumeurs circulent selon lesquelles 1 % de la collecte de l’assurance-vie sera affecté au logement.

Cette mise à contribution des assureurs ne fait pas l’unanimité. Ces derniers rappellent que leur priorité est de pouvoir diversifier les placements en ayant des rendements sécurisés.

En réponse, le gouvernement souhaite convaincre les investisseurs institutionnels à consacrer des fonds pour l’immobilier résidentiel en leur proposant des incitations fiscales. Le projet de loi est attendu dans les prochaines semaines.

Conclusion

Une certitude reste affirmée : le gouvernement n'a pas l'intention de revenir sur la fiscalité avantageuse de l’assurance-vie. Les assureurs seront incités par des avantages fiscaux accordés par l’Etat. La teneur de ces incitations fiscales sont attendues des investisseurs institutionnels.

La préoccupation majeure des assureurs est de produire une rentabilité des fonds des assurances-vie. L’investissement des fonds dans l’immobilier va devoir répondre à ces préoccupations, sécurisation et rentabilité sur le long terme. Les produits d’assurance-vie proposant des fonds investis sur le support immobilier existent et leur rendement a été sur l’année 2012 à la hauteur des attentes des assureurs.

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast, Conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Karl :

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique.

Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien.

Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion et de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé le cabinet Wast & Van puis netinvestissement. Il est également le co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Il intervient régulièrement en tant expert immobilier auprès des média français. Karl Toussaint du Wast est notamment l’auteur des livres : "le Guide du CGP moderne" et "E-CGP, comment réussir sa transformation digitale".

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Très, très long....Entre mes premiers contacts en avril 2020 et la date de souscription, il s'est passé 5 mois, suite notamment à plusieurs relances de ma part."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2020-10-13 14:46:43 par Philippe L.