Impôts : le prélèvement à la source annulé ?

Visa expert
avatar
Par Karl Toussaint du Wast
Le 26/05/2017

L’article « Impôts : le prélèvement à la source annulé ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, a annoncé que l’augmentation des impôts ne concerne pas « les plus faibles » mais il n’a pas promis de s’engager dans aucunes baisses.

L’augmentation des impôts ne touchera pas « les plus faibles »

Le ministre de l’Action et des Comptes publics a déclaré le jeudi 18 mai que « les plus faibles » ne seront pas concernés par l’augmentation des impôts néanmoins il s’est abstenu de s’engager sur d’éventuelles baisses.

De plus, il a également assuré que le prélèvement à la source n’aura pas lieu s’il se révèle être « une source de complexité pour les entreprises ». Sur Cnews, il a annoncé que la situation est compliquée et qu’il y avait énormément de dépenses publiques créant un gros déficit. Son objectif premier est de rassurer les partenaires européens et de protéger les personnes les plus faibles tout en relançant l’économie. "Ce ne doit pas être la purge mais on va essayer d'être non démagogue sur la baisse des impôts", a-t-il poursuivi.

Emmanuel Macron a envisagé d’augmenter le prélèvement sur la contribution sociale généralisée (CSG) et Gérald Darmanin pense qu’il s’agirait d’un « bon impôt » car « il est proportionnel ». De plus, ce projet permettrait un meilleur pouvoir d’achat pour les salariés car il supprimerait un grand nombre de cotisations salariales provoquant certainement des hausses de salaires.

Les retraités ne seront pas touchés par ce projet

Comme l’a annoncé le ministre Gérald Darmanin « les retraités seront protégés ». En effet, il espère au sein du nouveau gouvernement incarner un gaullisme social soucieux "du respect des grands comptes publics et en même temps de la protection des plus faibles", et s'est aussi dit "très heureux de mettre en place la suppression de la taxe d'habitation".

Le prélèvement des impôts à la source est un sujet qu’Emmanuel Macron a mis en attente car il désire étudier le processus et demander l’avis des organisations syndicales, du patronat, des particuliers ainsi que des entreprises afin de pas les noyer de nouvelles procédures.

Conclusion

Le projet de déclenchement du prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source a un destin bien incertain. Il en va de même de la hausse des prélèvements sociaux, encore très floue. Les retraités et les personnes « les plus faibles » ne seraient pas touchées par cette mesure. Le Président de la République, Emmanuel Macron, a décidé pour l’instant de reporter ces deux projets et il pourrait même envisager leur abandon.

Je m'inscris

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr. Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides