Accession à la propriété : priorité du gouvernement

Visa expert

L’article « Accession à la propriété : priorité du gouvernement » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Guilhem Garcia - le 22/11/2015

Annoncées il y a maintenant quelques semaines, les mesures pour faciliter l’accession à la propriété commencent à apparaître. Elles visent ainsi à consolider une reprise du secteur de l’immobilier et permettre également une croissance économique continue sur le territoire. Le principal outils utilisé par le gouvernement sera la modification du PTZ (prêt à taux zéro). Il pourrait dès lors concerner la quasi-totalité du territoire pour les logements neufs ainsi que pour les logements anciens si il y a des travaux.

Accession à la propriété : priorité du gouvernement

Elargissement du PTZ

Le premier élargissement du PTZ a eu lieu en début d’année 2015. Initialement réservé aux primo accédant d’un logement neuf, il est maintenant possible d’en bénéficier pour un investissement dans l’ancien dans les communes rurales si des travaux sont effectués pour au moins 25% de l’investissement. Le Chef de l’État a également précisé que l’emprunteur pourra financer de 26 à 40% de ses travaux avec l’enveloppe du PTZ. Cette mesure pourrait relancer notamment le marché de l’ancien sur le secteur de l’Île de France où les prix sont parmi les plus élevés en France.

Le dernier objectif du gouvernement sur le PTZ, est l’allongement de la période de différé de remboursement du capital ainsi que l’augmentation de la durée de remboursement. Ainsi les primo accédant pourront conserver un certain pourvoir d’achat grâce à des mensualités plus faibles.

Quel intérêt pour l’état ?

Cette mesure représente un faible coût d’investissement pour l’État. En effet, pour compenser l’effort de la banque qui accorde un PTZ, l’état lui octroie un crédit d’impôts qui n’apparaîtra dans les comptes public que l’année prochaine. Mais bien plus encore que le taux du prêt, c’est surtout l’allongement de la durée de remboursement et surtout le différé de remboursement qui devrait permettre de relancer les ventes.

Changement de discours politique

Nous assistons à un changement de politique du logement sur cette fin d’année. Après avoir eu un début de mandat consacré à la protection du locataire, c’est maintenant le propriétaire qui est au centre de toutes les préoccupations. Sans pour autant vouloir « une France des propriétaires » comme le voulait son prédécesseurs, François Hollande cherche à stopper la lente baisse des prix de l’immobilier sur certain secteur. Ainsi en amenant le primo accédant à passer le cap du premiers achat, les prix devraient retrouver un niveau plus cohérent.

Conclusion

Ces mesures attendues par un grand nombre de concitoyens ne seront peut-être pas suffisantes à elles seule pour maintenir la croissance retrouvée du marché immobilier mais nul doute qu’elles seront bénéfiques. Cette reprise accentuée de l’immobilier et plus particulièrement du bâtiment, devrait permettre de retrouver les niveaux de croissance que nous avions connus il y a quelques années.

À propos de l'auteur

Guilhem Garcia , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Après l’obtention d’un Master en gestion de patrimoine, Guilhem débute sa carrière au sein d’une grande banque régionale. Après 10 ans de carrière dans différents groupes bancaires, où il a occupé des postes de conseiller clientèle professionnel à gestionnaire en patrimoine, il décide d’ouvrir son cabinet spécialisé en prévoyance et patrimoine auprès d’un des grands assureurs de la place. Son désir d’indépendance et d’évolution professionnelle, le pousse naturellement à rejoindre début 2014 le groupe WAST AND VAN en tant que consultant en gestion de patrimoine sénior.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • PACA : les notaires se mettent à la négociation immobilière
  • Présidentielles 2017 : ce que les candidats prévoient pour l’immobilier
  • Le dispositif « Louer abordable » en détails
  • Lancement du dispositif d’incitation fiscal « Cosse ancien »
  • Paris bientôt capitale de la finance verte ?
  • Immobilier à Lille : c’est parti pour l’encadrement des loyers !
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides