La directive MIF 2 enfin adoptée

Visa expert

L’article « La directive MIF 2 enfin adoptée » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 25/06/2014

Définitivement adoptée par le Parlement et le Conseil européen, la directive relative aux marchés d’instruments financiers révisée (MIF 2) devrait avoir pour double mission, d’une part de venir renforcer les obligations des professionnels de la finance vis-à-vis de leur clientèle, et d’autre part de renforcer la protection des investisseurs en instruments financiers. Explications.

justice

Un renforcement des obligations à la charge des professionnels

Adoptée au travers de deux textes européens, cette directive va venir durcir les obligations pesant sur les professionnels de la finance. Les textes prévoient, tout d’abord, l’obligation que les professionnels indiquent s’ils agissent à titre indépendant ou non. S’ils manquent à ces obligations, ces derniers encourront des pénalités.

Les professionnels devront proposer des solutions adaptées aux attentes de leurs clients, ainsi qu’à la capacité financière de ces derniers, Enfin, les professionnels seront également soumis à l’obligation de faire part du montant de leur rémunération à leur futur client.

calcul-impot

Une protection accrue des investisseurs

La directive MIF 2 va venir renforcer la protection des investisseurs. Désormais, les entreprises d’investissement devront respecter des normes plus strictes, afin que les investisseurs puissent être assurés qu’on leur propose des produits qui sont au plus prêt de leurs attentes et de leur objectif.

L’enjeu est de bien informer les investisseurs sur les risques liés aux produits qui leur sont proposés, afin d’assurer un assainissement des marchés financiers.

Une meilleure réglementation des marchés

En outre, la nouvelle directive va également venir renforcer la sécurité et l’efficacité des marchés. Cela aura notamment pour conséquence de renforcer la concurrence et de rendre les marchés de capitaux plus efficaces au bénéfice des investisseurs.

Conclusion

Selon le Commissaire européen, Michel Barnier : « Les nouvelles règles vont améliorer la manière dont les marchés fonctionnent. Elles vont établir un système plus transparent et plus responsable ». Traduisant une véritable volonté de renforcer la protection des investisseurs, ces nouvelles règles entreront en vigueur d’ici 2017.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides