Les prix de l’immobilier en hausse de 4,3% en 2017

Ecrit par : Karl Toussaint du Wast

Conseiller en gestion de patrimoine

Vu 2491

fois

1 min

de temps de lecture

À seulement une quinzaine de jours de la fin de l’année on peut faire un réel constat : 2017 aura été une année charnière concernant la dynamique immobilière. En effet, d’après un bilan publié par le baromètre LPI-SeLoger, cette année est marquée par une véritable augmentation des prix de l'immobilier. Alors que les prix n’avaient augmenté que de 0,3% en 2015 et de 2,9% en 2016, 2017 connait une hausse de 4,3%.

Quelles tendances des prix du marché de l’immobilier en 2017 ?

Habituellement la hausse des prix se fait moins vive durant l’été. Or, cette année, le prix de l’immobilier n’a pas connu de pause estivale. Concernant les prix du neuf, ils ont augmenté de 0,8% au mois d’août. Cette hausse concerne principalement le marché des maisons avec un accroissement de 1,2% en août, contre 0,6% pour le marché des appartements.

Il semble important de noter que cette augmentation des prix n’est pas uniforme sur tout le territoire français. Dans certaines villes comme Bordeaux, Brest ou encore Lyon, la hausse des prix a atteint jusqu’à plus de 10% sur un an. Alors que, d’autres villes, les prix en reculés. Par exemple, Limoges et Perpignan connaissent des baisses de 3%.

Toutefois, c'est en l’Île-de-France que la hausse demeure la plus rapide : 4,8% en un an, contre 3,6% dans les régions. Il semblerait que plus on se rapproche de Paris et plus les prix flambent. Dans les arrondissements au coeur de la capitale les prix au mètre carré peuvent atteindre jusqu’à 12 000 €. La progressions est de 7,5% sur un an dans 7 arrondissements, et de 8% et plus dans 8 arrondissements de la ville. Paris devient malheureusement de plus en plus inaccessible pour un grand nombre d’acquéreurs.

Quels résultats cela engendre-t-il sur les ventes ?

Il est vrai qu’il existe une réelle augmentation des prix, pourtant le volume des ventes continue de progresser. 952 000 ventes sont recensées en 2017 contre 825 000 l’année dernière. Ainsi, contrairement à ce que l’on pourrait penser la hausse des prix n’est pas due à une raréfaction de l’offre. Cela peut s’expliquer par différentes raisons.

La première est simple : les Français ont une réelle volonté d’être propriétaire et ainsi investir dans leur propre « sweet home ». C’est un fait ancré dans la culture française. De plus, les taux d’intérêt restent relativement bas : 1,54% en novembre. Ils restent donc très attractifs et favorable pour un grand nombre de français. Ainsi, la solvabilité des acheteurs est garantie.

Cependant, il existe tout de même des régions où la demande s’est vue fragilisée par la hausse des prix, notamment l’Auvergne, la Bretagne, la Bourgogne et la Lorraine. Dans un environnement économique peut favorable à l’investissement immobilier la demande ne réussit pas toujours à se ressaisir.

Conclusion

Il est à prévoir que les conditions ne s’améliorent pas en 2019. Selon Cafpi, courtier en crédit, les taux pourraient atteindre 2% sur 20 ans à la fin de l’année 2018 en raison de la reprise de l’inflation. Pourtant, les prix eux ne cesseront de progresser. Avec une hausse des prix, des crédits plus onéreux le pouvoir d’achat immobilier risque alors de réduire en 2018.

Je m'inscris

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast, Conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Karl :

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien.

Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion et de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé le cabinet Wast & Van puis netinvestissement. Il est également le co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Il intervient régulièrement en tant expert immobilier auprès des média français. Karl Toussaint du Wast est notamment l’auteur des livres : "le Guide du CGP moderne" et "E-CGP, comment réussir sa transformation digitale".

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Présentation du site très claire Articles de bonne facture"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2020-10-27 10:58:29 par Eric F.
+ -
simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !