Les métaux précieux ont la côte !

Visa expert

L’article « Les métaux précieux ont la côte ! » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - le 06/05/2016

Les métaux précieux sont les favoris du moment sur les marchés financiers, concernant les matières premières. Après l’or, c’est l’argent qui est en hausse de 25% cette année, et il ne devrait pas se limiter à cela. On peut parler de l’année du come-back, après des années de difficultés, l’or est l’actif ayant réalisé la meilleure performance depuis janvier 2016. En ce moment nous assistons à la forte ascension d’un autre métal, l’argent. Souvent caché par les variations des autres matières premières, en ce début d’année il marque la plus belle progression (25%) du prix de l’once. Comment expliquer ce retour en force sur les marchés ? Quelles en sont les conséquences ?

or

Les investisseurs se lancent !

Les hedge-funds, fonds d’investissement à vocation spéculative, font flamber les positions longues. Ce qui reflète le sentiment de confiance des investisseurs. La spéculation sur les contrats à termes et notamment, les options argent, a déjà augmenté. Effectivement, les gestionnaires de fonds parient frénétiquement que les cours afficheront des hausses, tout en abaissant leurs paris opposés que les prix vont chuter. Ces positions nettes haussières record n'ont pas vu les prix répondre aussi fortement que ceux de l'or. Alors que certains parlent de la fin de ce mouvement haussier, les chiffres ne montrent aucune baisse pour le moment.

L’or : une valeur refuge ?

L’impact des politiques monétaires est important dans le comportement des investisseurs. Le métal précieux est de nouveau considéré comme une valeur refuge. Ceci est dû principalement au contexte économique mondial. La crainte et l’incertitude sur les marchés financiers poussent les investisseurs à se tourner vers une « valeur temps », même si le rendement n’est pas au rendez-vous car il ne produit aucun dividende. Il demeure un merveilleux rempart contre l’inflation, puisque ses prix s’ajustent en fonction de la hausse des prix, contrairement aux actifs financiers dont la valeur des rendements diminue.

Conclusion

Ainsi, nous sommes dans un type d’environnement où il est possible d’assister aux percées les plus spectaculaires des titres liés aux matières premières. Il y a encore quelques semaines, personne ne s’intéressait aux matières premières. Lorsque ces valeurs ont commencé à grimper, personne ne croyait que cette hausse tiendrait. L’or retrouve sa valeur refuge aux yeux des investisseurs, principalement par le fait qu’il est une valeur sure dans le temps, chose rare dans le contexte économique actuel.

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides