Assurance emprunteur : les banques font encore plus de profits

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Vu 2940

fois

1 min

de temps de lecture

Selon la dernière étude publiée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), les banques ont augmenté leurs marges en 2015. Effectivement, depuis quelques mois, les taux des crédits immobiliers sont historiquement bas et beaucoup de particuliers en profitent pour emprunter. En août dernier, les taux moyens des crédits immobiliers étaient de 1,57%, soit deux fois moins qu’en 2013. Le marché est donc très actif et les banques usent de cet engouement pour placer leurs assurances emprunteur. Ceci qui explique que ce marché soit en nette progression et ne cesse d’attirer de nouveaux clients.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ? Quel rôle joue la loi Hamon ?

L’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur permet de sécuriser le remboursement d’un prêt en cas de perte de revenus de l’emprunteur (décès, invalidité, incapacité temporaire de travail, perte d’emploi, etc). Aujourd’hui, 85% des emprunteurs continuent à s’assurer auprès de leur propre banque ayant proposé le financement et peu d’entre eux ont le réflexe d’étudier d’autres propositions.

Selon l’étude de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), l’assurance emprunteur est huit fois plus profitable que la moyenne des produits bancaires pour l’émetteur. Une aubaine. Les banques ont ainsi augmenté leurs marges en 2015. Les assurances emprunteur représentent une part du chiffre d’affaires allant jusqu’à 36,8%. Toutefois, le marché de l’assurance emprunteur est de plus en plus actif.

La loi Hamon

Selon la loi Lagarde votée en 2010, les emprunteurs peuvent « choisir librement l’assurance liée à leur crédit, à condition de fournir une garantie équivalente à celle proposée par le banquier ».

Depuis, la loi Hamon du 26 juillet 2014 propose quant à elle, le renforcement des droits des particuliers afin de leur faire gagner du pouvoir d’achat. Cette loi facilite le changement d’une assurance de crédit dès la première année pour une autre. Selon Isabelle Tourniaire, responsable des études du cabinet BAO (Banque Assurance Optimisation), « les clients se focalisent sur cette nouvelle possibilité, mais les banques multiplient les manœuvres dilatoires ne répondant que tardivement aux demandes de délégation, pour passer le délai d'un an ».

En résumé...

L’assurance emprunteur est devenue incontournable pour toute souscription à un prêt immobilier. Elle est, de plus, huit fois plus profitable que la moyenne des produits pour les établissements bancaires. Cependant, les conditions de couverture et de remboursement de certaines d’entre elles ne sont optimum. Comme le déclare Ulrich Maurel, Président d’Immoprêt, « toutes les assurances ne se valent pas lorsqu’on rentre dans les détails ». Il est donc nécessaire de bien se renseigner sur toutes les conditions avant de souscrire un prêt immobilier.

Ne ratez rien de nos conseils !

Crayon auteurÀ propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite
Contacter Stéphane
Pour aller plus loin ...
+ -
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !