Les fintechs vont bousculer les services financiers (sondage)

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Vu 3414

fois

1 min

de temps de lecture

Le cabinet Price Waterhouse Cooper (PwC) a sondé plus d’un millier de dirigeants du secteur financier et 88% d’entre eux appréhendent une perte de leurs revenus au profit d’acteurs innovants. Il est même à noter que 75% d’entre eux ont estimé que les startups de la Fintech sont les mieux placées pour changer le secteur.

La Fintech bouscule les établissements financiers traditionnels

Méconnue des français, la Fintech apparaît suite à la création de startups qui mêlent nouvelles technologies et finances. Elle a « une influence croissante sur les services financiers » et les acteurs historiques du secteur prennent très au sérieux cette menace d’après l’étude mondiale du cabinet de conseil et d’audit PwC. Cette étude a eu lieu dans plus de 70 pays où plus de 1 300 dirigeants d’établissements financiers traditionnels ont été interrogés. Le constat tombe et 88% craignent une perte de revenus au profit d’une Fintech au cours des cinq années à venir.

Ces dirigeants internationaux de la banque, de l'assurance ou de la gestion d'actifs estiment même à 24% la part de leur business qui serait en danger, en particulier les prêts personnels et les finances personnelles dans la banque.

Les jeunes générations arrivant sur le marché voudront le même niveau de service et d'innovation qu'ils obtiennent des GAFA américains (Google Apple Facebook Amazon) ou des BATX asiatiques (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi).

PricewaterhouseCoopers

Les startups sont estimées comme les mieux placées pour réaliser la rupture dans le secteur au cours des cinq ans qui viennent, pour 75% des sondés, devant les géants du Net et des réseaux sociaux (55%) ou de l'informatique (50%), les e-commerçants (43%), les opérateurs d'infrastructures financières (41%), loin devant les institutions traditionnelles (28%).

Le secteur des services financiers sera méconnaissable dans cinq ans. Les innovateurs d'aujourd'hui ne seront pas forcément ceux de demain.

PricewaterhouseCoopers

Partenariats entre la Fintech et les établissements financiers

Néanmoins, il n’y a pas forcément de conflit entre ces deux univers. En moyenne, 45% des acteurs historiques interrogés ont déjà créé des partenariats avec des entreprises de la Fintech (contre 32% il y a un an) et 82% envisagent d’agrandir cette collaboration dans les trois à cinq ans à venir (et même 90% pour ce qui est des français).

La Fintech a évolué de startups voulant battre les acteurs en place à un écosystème plus large de différentes entreprises cherchant dans bien des cas des partenariats. Les startups de la Fintech n'ont pas seulement besoin de capital, il leur faut des clients. En même temps, les acteurs historiques ont besoin de nouvelles approches pour conduire le changement et innover.

PricewaterhouseCoopers
En résumé...

De nombreux dirigeants craignent une perte de leur revenus à cause de la Fintech néanmoins certains d’entre eux rebondissent en proposant des partenariats avec les acteurs innovants de celle-ci.

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Stéphane :

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
Pour aller plus loin ...
+ -
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !