banniere article

Norme RT 2020 : le guide de la nouvelle règlementation thermique

L’article « Norme RT 2020 : le guide de la nouvelle règlementation thermique » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 10/10 pour 2 avis
Ecrit par : Stéphane van Huffel

Conseiller en gestion de patrimoine

86 vues

par nos lecteurs

3 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

Les règlementations thermiques pour la filière construction existent depuis 1974. Ces règlementations thermiques ont évolué au fil du temps et ont pour objectif de réduire la consommation énergétique des bâtiments neufs, tant au moment de leur construction que pendant leur exploitation.

Aujourd’hui, en raison de la façon dont nous construisons les bâtiments et consommons l’énergie, le secteur du bâtiment représente encore 44% de la consommation d’énergie et près d’1/4 des émissions de CO2. Pour faire faire aux enjeux écologiques et environnementaux qui nous concernent toutes et tous, les pouvoirs publics visent à mieux maitriser les couts et déperditions énergétiques en passant notamment par la mise en place de nouvelles normes énergétiques et thermiques.

La nouvelle règlementation thermique, créée en 2020, s’est d’ailleurs vu affublée d’un nouveau nom, plus représentatif de l’impact qu’elle compte avoir : la règlementation environnementale 2020 (RE 2020).

Celle-ci viendra remplacer l’ancienne règlementation thermique, la RT 2012, également appelée norme BBC (bâtiment basse consommation) et cherche à accentuer l’effort des différentes parties prenantes afin de réduire l’émission de gaz à effet de serre notamment lors de la construction des bâtiments neufs.

Si vous désirez plus d’informations sur la Norme RT 2020, vous pouvez contacter un conseiller netinvestissement en cliquant ici.

1. RT 2012, la règlementation thermique applicable jusqu'en 2021

La règlementation thermique RT 2012, qui s’appliquait depuis fin 2011 jusqu’en 2021, visait à répondre à plusieurs objectifs :

  • Offrir une efficacité énergétique minimale du bâti
  • Réduire la consommation d’énergie relative à l’occupation du logement, à savoir la consommation de chauffage, d’éclairage, de production d’eau chaude, et du système de refroidissement
  • Pour les bâtiments non climatisés, faire en sorte que la température intérieure ne dépasse pas un niveau maximum lors d’une séquence de 5 jours chauds d’été.

2. RE 2020 (ou RT 2020), la règlementation thermique en vigueur depuis le 1er janvier 2022

A. Les objectifs de la règlementation thermique 2020 (RE2020)

Accélérer la décarbonation du secteur

L’objectif prioritaire pour cette nouvelle règlementation environnementale RE 2020 est l’accélération de la décarbonation du secteur. En effet, la RE 2020 va dorénavant davantage cibler la phase de construction du bâtiment, très consommatrice d’énergies et de gaz à effet de serre. Actuellement, la construction d’un bâtiment neuf représente 60% à 90% de son impact carbone dans le temps. Tout ce qui peut être économisé et/ou mieux maitrisé lors de la construction aura donc des effets durables.

Concrètement, l’impact environnemental d’un bâtiment neuf sera calculé selon l’ensemble du cycle de vie de celui-ci, à savoir à partir de sa construction, en prenant en compte l’ensemble des matériaux et équipements nécessaires à sa réalisation, puis dans sa phase d’exploitation (eau chaude sanitaire, climatisation, chauffage, éclairage).

L’objectif de cette nouvelle règlementation est l’accélération de la transition écologique du secteur, en faisant baisser, d’ici à 2030, l’impact environnemental de la phase de construction de plus de 30%. Un objectif aussi ambitieux que nécessaire.

Poursuivre les objectifs de performance énergétiques

La règlementation thermique RT 2012 exigeait déjà d’obtenir de meilleurs performances énergétiques pour les bâtiments neufs, avec la création de bâtiments dits « basse consommation » (BBC), notamment en cherchant à réduire la consommation de chauffage, de climatisation et d’éclairage, mais également l’énergie nécessaire à la production d’eau chaude.

La règlementation RE 2020 va plus loin et insiste sur ses différentes mesures et notamment sur la performance de l’isolation des logements quel que soit le mode de chauffage utilisé par le bâtiment.

Améliorer le confort de vie en été

A nouveau, à l’image de la règlementation thermique RT 2012, pour les bâtiments non climatisés, les nouveaux bâtiments construits selon la RE 2020 devront offrir un confort de vie en été pour ses occupants, c’est-à-dire de respecter une température maximale à l’intérieur lorsque la zone est sujette à de fortes chaleurs comme lors des périodes de canicules.

B. Les nouvelles règles de la règlementation thermique 2020 (RE2020)

Les constructions visées

La date d’application de la règlementation environnementale 2020 dépend du type de projet de construction.

  • Les projets de construction concernant une maison individuelle ou bien un logement collectif : demande de permis de construire ou bien d’une déclaration préalable déposée à partir du 1er janvier 2022
  • Les projets de nouvelles constructions de bureaux, de bâtiments publics neuf et de bâtiments d’enseignements primaire et secondaire : demande de permis de construire ou bien d’une déclaration préalable déposée à partir du 1er juillet 2022.

Restrictions au niveau des matériaux

Les constructeurs devront respecter de nouvelles règles concernant les matériaux :

  • Favoriser l’utilisation de matériaux produits localement, utiliser les circuits courts
  • Limiter l’exploitation de matériaux ayant un fort impact carbone tel que l’acier ou le béton
  • Enfin, privilégier des matériaux renouvelables et biosourcés, tel que le chanvre, la paille pour l’isolation et le bois pour la structure.

Restrictions quant à la consommation énergétique

La nouvelle règlementation environnementale RE 2020 vise à créer des bâtiments à énergie positive (dit BEPOS). Pour cela, les ingénieurs doivent travailler en premier lieu sur la conception et l’architecture du bâtiment, afin que celui-ci consomme moins d’énergie. L’isolation des bâtiments est renforcée et la consommation énergétique est diminuée.

En plus d’une consommation d’énergie moindre, les bâtiments doivent consommer différemment, notamment avec des énergies renouvelables, et exclure les systèmes énergétiques trop polluants.

De plus, on dénombre de nouveaux équipements afin d’obtenir des bâtiments à énergie positive : système de récupération des eaux de pluie, panneaux solaires, ou bien l’installation d’une pompe à chaleur pour assurer le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

3. Quelles différences entre la RE 2020 et la RT 2012 ?

A. L’empreinte carbone relative à la construction

La RE 2020 prend dorénavant en compte l’empreinte carbone de la construction du bâtiment, qui représente une majeure partie des émissions de gaz à effet de serre émis par les bâtiments au cours de leur vie.

B. La consommation énergétique du bâtiment

La RE 2020 accentue également la diminution de la consommation énergétique des bâtiments neufs. La RT 2012 avait déjà comme objectif de diminuer la consommation énergétique des bâtiments par deux, la RE 2020 va plus loin en étant plus exigeante en excluant les systèmes trop polluant et en encourageant les systèmes à énergie positive.

C. La résistance aux fortes chaleurs

La RE 2020 met en place une nouvelle méthode pour calculer le confort des bâtiments en été. Les degrés-heures d’inconfort (DH) prendront dorénavant en compte l’évolution future des températures (en lien avec le réchauffement climatique), l’augmentation du nombre de vagues de chaleur et l’intensité de celles-ci.

QUESTIONS / REPONSES

Qu'est-ce qui change avec la RE 2020 ?

La RE 2020 prend dorénavant en compte l’empreinte carbone de la construction du bâtiment, resserre les conditions sur la consommation énergétique pendant son exploitation, ainsi que son aptitude à générer de l’énergie.

Quel matériaux pour construire une maison RE 2020 ?

  • Il est nécessaire d’utiliser des matériaux à faible emprunte carbone
  • Mettre en place une isolation thermique d’au moins 300 mm
  • Respecter des plafonds en termes de consommation totale d’énergie et respecter également un certain seuil pour le système de chauffage. L’utilisation d’alternative tel que le chauffage solaire est donc fortement recommandé.

La RE 2020 encourage la construction de maisons passives, c’est-à-dire de maison qui n’ont besoin que de peu de chauffage (la chaleur dégagée à l’intérieur et l’ensoleillement suffirait à répondre à ce besoin).

Quelle épaisseur d'isolant pour la RE 2020 ?

L’épaisseur de l’isolant avec la RT 2012 était de 60 mm à 100 mm en fonction de la zone à isoler. Avec la RE 2020, l’épaisseur de l’isolant passe à 300 mm pour toute les zones.

La norme RE 2020 est-elle obligatoire ?

La RE 2020 est obligatoire pour toutes les demande de permis de construire et déclaration préalable déposée à partir du 1er janvier 2022 (et depuis le 1er juillet 2022 pour les constructions de bureau et établissements d’enseignement primaire et secondaire).

Conclusion

Cette nouvelle norme RT2020 s’inscrit dans la volonté des pouvoirs publics de construire de nouveaux bâtiments de moins en moins énergivores, visant, une autosuffisance énergétique. Ces normes ont certes un impact sur le cout global de construction et donc sur le prix de vente final des biens neufs mis en vente mais l’économie énergétique mensuelle générée grâce à la qualité des matériaux, permettra, à terme, de réaliser de réelles et substantielles économies pour les propriétaires comme pour les locataires des logements, tout en participant à un meilleur respect de l’environnement et donc plus généralement de notre planète.

Ne ratez rien de nos conseils !
Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

10/10 pour 2 lecteurs

A propos de l'auteur Stéphane van Huffel, Conseiller en gestion de patrimoine | 1686 articles en ligne

Avis des clients de Stéphane :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite
Dernier commentaire client

"Informations très claires. Navigation aisée."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-06-10 17:35:59 par Janine B.
Voir son profil Contactez Stéphane
Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

La solution la plus adaptée à vos objectifs et à votre situation parmi notre sélection de placements.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !
/10

sur 514 avis clients

simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !