Mis à jour le 17/04/2024

Assurance-vie : comment doper son rendement ?

Avis des lecteurs :

8,9/10 pour 7 lecteurs

4,4/5
pour 7
Nombre de vues : 10 047
Écrit par Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine
banniere article
Ajouter ce guide à mes favoris

Frôlant les 2000 milliards d'euros d'encours fin 2023, l’assurance-vie reste l'un des placements préférés des Français. 

Plus de 80 % de ces centaines de milliards sont toutefois investis dans le fameux fonds en euros, malgré des rendements en chute ces dernières années.

Si vous désirez plus d’informations sur les assurances-vie, vous pouvez contacter un conseiller Netinvestissement en cliquant ici.

Écrit par Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Article rédigé par un professionnel expérimenté. Nous apportons une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

banniere article
Ajouter ce guide à mes favoris

La fin du mythe des fonds

Le rendement moyen des fonds euros, pour l’année 2023, tourne autour de 2,5 %. Après une baisse significative de rentabilité, cet actif garanti en capital semble remonter la pente, les plus performants atteignant presque 4% de bénéfice.

Toutefois, malgré ce regain, nous constatons une décollecte importante sur les fonds euros en 2023.

En clair, nous sommes à la fin d'un mythe : celui du fonds en euros qui permettait aux épargnants de s’enrichir sans prise de risque.

Il faut dire que, depuis peu, ce support tant apprécié par les Français rentre dans le rang des placements bancaires traditionnels (livret A, LDD etc.), aux perspectives de rendement à peine égales à 3%.

C’est pourquoi nous vous proposons ce guide : afin de vous permettre d’appréhender au mieux certaines alternatives susceptibles de doper la rentabilité de vos contrats.

Que vous soyez majoritairement investi en fonds en euros, désireux de réorienter votre épargne vers des supports plus rentables, ou déjà investi en unités de compte mais que les rendements de ces dernières ne répondent pas à vos espérances, retrouvez ici tous nos conseils pour optimiser vos gains.

Les fonds thématiques pour investir dans les perspectives porteuses du monde de demain

Les fonds thématiques sont à opposer aux fonds « benchmarké » qui cherchent à battre un indice de référence. Par exemple : un gérant de fonds spécialisé sur les grandes capitalisations françaises s'appliquera à battre chaque année le CAC 40.

Le principal objectif des fonds thématiques est de s’extraire d’un indice de référence contraignant en définissant un nouvel univers d’investissement dans des thèmes porteurs de croissance, et donc de potentielle performance.

Souscrire une assurance-vie
Vous voulez profiter des meilleures assurances-vie du marché ? Découvrez cette offre

Voici une sélection de quatre fonds thématiques que nous recommandons à nos clients.

Carmignac Emergents

Le fonds actions Carmignac Emergents a comme stratégie d'identifier des opportunités attractives dans les pays émergents. Il privilégie les régions, les secteurs et les sociétés de qualité qui offrent un potentiel de croissance à long terme.

Cela fait de ce fonds une valeur sûre pour diversifier votre portefeuille d'investissement en actions sur d'autres zones géographiques que l'Europe ou l’Amérique du Nord.

Carmignac Emergents est également classé Article 9 selon le Règlement SFDR. Cette classification démontre qu'il sait appliquer une approche d'investissement socialement responsable, et vise un objectif d'investissement durable. En outre, le fonds obtient le Label ISR en janvier 2019 et le Label belge Towards Sustainability en février 2020.

Côté performances, son taux de rendement fin 2023 s'élève à 9,5%. Mais attention : rappelez-vous toujours que les performances passées ne présagent pas des performances futures.

En savoir + sur Carmignac Emergents


Thematics Meta

Lancé en décembre 2018, Thematics Meta compte, fin 2023, un encours de 735 millions de dollars, 200 à 300 titres et un univers de 1 000 à 1 500 sociétés.

Ce fonds se concentre sur des domaines tels que l'intelligence artificielle, la robotique, la sécurité, la gestion de l'eau ou encore le bien-être. Autrement dit, des secteurs aux enjeux de plus en plus prégnants dans notre quotidien.

Ces thèmes bénéficient de tendances fortes en matière d'évolution démographique, de défis environnementaux, d'avancées technologiques et de changements sociétaux. Ces éléments constituent la base de la stratégie du fonds.

C'est pourquoi Thematics Meta représente une excellente opportunité pour investir dans les secteurs d’avenir et saisir la performance à long terme.

Par ailleurs, bien que ces thématiques d’investissement soient souvent plus volatiles que la moyenne, le fonds Thematics Meta est extrêmement diversifié.


En savoir + sur Thematics Meta

Varenne Valeur

Le fonds Varenne Valeur vise une performance dégagée des indices boursiers à moyen terme grâce à une stratégie d'investissement discrétionnaire.

Pour ce faire, il use de tactiques originales qui lui permettent de s'adapter à différentes configurations de marchés. Chacune de ces tactiques est soutenue par un processus intégré qui intervient à chaque étape-clé de la gestion.

Le fonds opère simultanément sur quatre leviers de performance complémentaires :

  • Long Actions : Adoptant les méthodes du non coté, le Long Actions est une approche qui consiste à construire un portefeuille d'entreprises présentant à la fois un avantage concurrentiel durable et une forte décote à l'achat. En amont, l’équipe de gestion effectue des analyses approfondies pour sécuriser l’univers d’investissement et procéder à des exclusions, tant sectorielles que géographiques.
  • Short Actions : Cette stratégie cherche à identifier des sociétés susceptibles d’affronter un "capital event" à horizon 18/24 mois, c'est-à-dire une recapitalisation, une restructuration du capital ou une liquidation.
  • Situations spéciales : Cette technique se concentre exclusivement sur des fusions/acquisitions annoncées et amicales, ou restructurations de capital. Elle permet de réduire la corrélation du portefeuille aux indices et de fournir un rendement supplémentaire au fonds, notamment en cas de marchés baissiers.
  • Couvertures Macro : La gestion utilise des instruments au profil rendement/risque asymétrique, comme les options, afin de protéger le portefeuille en cas de scénario économique négatif. Cela sans réduire pour autant le degré d'exposition du portefeuille aux marchés.

En savoir + sur Varenne Valeur

Mandarine Global Transition

Géré par Mandarine Gestion, Mandarine Global Transition cherche à tirer profit de l'essor des acteurs de la transition écologique et énergétique.

Le fonds se positionne dans le capital de sociétés de toutes tailles, dans le monde entier, qui ont toute la particularité de contribuer positivement à l’avènement d’une économie plus verte et plus respectueuse de l’environnement.

De plus, le fonds est labellisé Greenfin. Ce label est un outil créé par l’État Français dans le but de garantir aux investisseurs la transparence et l’engagement environnemental de certains supports d’investissements financiers.

Pour aller plus loin, Mandarine Global Transition est un fonds qui permet aux investisseurs particuliers d’accéder aux entreprises alignées avec l’objectif 2 °C des accords de Paris et qui pratiquent une ou plusieurs « éco-activités » listées par le Label Greenfin (transports propres, énergies renouvelables, gestion des déchets, gestion écologique des ressources naturelles etc.).

Ces activités nous semblent être toutes d’excellentes opportunités d’investissement dans la mesure où elles convergent vers la quête d’un environnement économique plus respectueux de la planète avec des niveaux de croissance estimés supérieurs à de nombreux secteurs.

En savoir + sur Mandarine Global Transition

Les quatre fonds détaillés ci-dessus ne sont pas les seuls que nous jugeons opportuns pour dynamiser la rentabilité de votre contrat d’assurance-vie.

Netinvestissement vous recommande :

Assurance-vie : comment doper le rendement de son contrat ?

Assurance vie : comment doper le rendement de son contrat ? (EPI 3) | Netinvestissement Net Academy | Suivez le cursus : Assurance vie

Nos classement des 10 meilleurs fonds du marché :

Les 10 meilleurs fonds du marché

Les 10 meilleurs fonds ISR du marché

Les produits structurés pour capter la performance des marchés financiers en limitant le risque de perte en capital

Les produits structurés, ou fonds structurés, sont souvent mal perçus par certains investisseurs. De prime abord, ces derniers voient ces produits, plus complexes que la moyenne, comme des solutions d’investissements destinées aux investisseurs aguerris et/ou spéculateurs.

La réalité est toute autre : les produits structurés conseillés aux particuliers s'avèrent particulièrement intéressants, surtout dans un contexte de marché qui manque de visibilité.

Contrairement aux idées reçues, les produits structurés sont faciles d’accès et compréhensibles pour le plus grand nombre. Plus simplement, ils obéissent à des scénarii connus à l’avance, donc facilement évaluables au préalable.

Décryptage

Les produits structurés sont devenus une classe d’actifs à part entière. Ils répondent d’abord à un objectif de diversification, mais également à une quête d’optimisation du couple rendement/risque.

Comme leur nom l’indique, les produits structurés sont structurés de plusieurs éléments :

Le sous-jacent

Le sous-jacent constitue la base de tout produit structuré. Ce dernier sera généralement un indice boursier comme le CAC 40 par exemple. Toutefois dans certains cas, le sous-jacent peut être une action comme LVMH, un couple de devise comme la paire €/$, une obligation ou de manière générale tout actif financier côté sur les marchés. C’est l’évolution à la hausse ou la baisse de la valorisation du sous-jacent dans le temps qui déterminera les scénarii du produit dans sa globalité.

Une date de début et une date de fin

La date de constatation initiale fixe le départ du produit. C’est à cette date d’anniversaire qu’il sera nécessaire de consulter la valorisation du sous-jacent à la clôture des marchés. Ce niveau de valorisation servira de référence à suivre au cours de la vie du placement. Lors de l’émission du produit, une échéance finale du produit sera également fixée et déterminera la durée maximale du produit. À cette date, le produit s’arrêtera et l’investisseur récupèrera partiellement ou en intégralité son capital majoré de coupons éventuels selon l’évolution du sous-jacent.

Une barrière de protection en cas de baisse du sous-jacent

Celle-ci peut être de 20 %, de 40 %, de 60 % ou même de 100 % suivant les caractéristiques du produit structuré souscrit. Elle permet de se protéger en cas de baisse du sous-jacent à l’échéance. En effet, tant que la valorisation du sous-jacent à l’échéance du produit ne se situe pas en dessous de cette barrière, l’investisseur ne subira pas la baisse de valorisation du sous-jacent et se verra restituer l’intégralité de son capital investi initialement. C’est ce mécanisme qui permet de considérablement réduire le risque de perte en capital.

Des possibilités de sorties anticipées automatiques

Selon des termes fixés au préalable, le produit structuré pourra prendre fin avant l’échéance du produit. Dans les faits, chaque produit contient des dates de rappel anticipées. Celles-ci sont généralement annuelles mais elles peuvent également être quotidiennes, mensuelles ou encore trimestrielles. En pratique, pour chaque date de rappel anticipée, nous regardons la valorisation du sous-jacent et nous la comparons à sa valorisation en date de constatation initiale. Si elle est supérieure ou égale, le produit s’arrête et l’investisseur récupère son capital majoré d’un coupon qui constitue son gain.

Le rendement

Comme nous l’avons évoqué plus haut, l’espérance de rendement du produit est connue dès le lancement du produit. Ce rendement sera souvent annuel mais il peut dans certains cas être trimestriel ou mensuel. Le niveau de rendement du produit sera plus ou moins attractif selon les caractéristiques du produit. En effet, ce dernier dépendra directement des caractéristiques abordées précédemment (sous-jacent, durée maximale du produit, barrière de protection, fréquence des rappels anticipés).

Pour mieux comprendre, voici deux exemples de produits structurés, l'un à capital protégé et l'autre à capital garanti

Produit à capital protégé 

  • Sous-jacent : Indice ou action en direct sur des secteurs porteurs tels que l'énergie, la santé, la tech, etc.
  • Maturité : En général, 1 an minimum, 10 à 12 ans maximum. 
  • Frais d'entrée : De 1% à 3%. 
  • Fréquence des rappels anticipés : Privilégier des rappels fréquents dès la première année (quotidien, mensuel, trimestriel).
  • Barrière de protection : Généralement de l'ordre de -40% à -60%.
  • Rendement ou coupon : Rendement annuel cible moyen de 8% à 12% par an (contractuel).

Produit à capital garanti

  • Sous-jacent : Indice de taux (type CMS).
  • Maturité : En général, 1 an minimum et 10 à 12 ans maximum.
  • Frais d'entrée : De 1% à 3%.
  • Rendement ou coupon : Rendement annuel cible moyen de l'ordre de 4% à 6% par an.
  • Protection du capital à maturité : 100%.
En résumé...

Chaque jour, vous êtes nombreux à nous solliciter en raison des faibles rendements de vos supports d’épargne traditionnels.

Comme beaucoup, vous ne vous résignez plus à accepter des performances à peine supérieures à 2% par an. Vous souhaitez connaître d'autres options qui permettent d’accroître la rentabilité de votre épargne.

Les fonds thématiques et les produits structurés s’avèrent d'excellentes alternatives pour dynamiser le rendement des avoirs financiers logés dans votre contrat d’assurance-vie.

Toutefois, nous vous rappelons que ces véhicules d’investissements doivent être gérés prudemment. Dans l’idéal, il est recommandé de vous faire accompagner afin d'identifier les supports les plus adaptés à votre profil de risque.

Toutes les équipes de Netinvestissement se tiennent à votre disposition, prêtes à vous guider dans vos projets d’investissement.

Crayon auteurÀ propos de l'auteur
Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite
Contacter Stéphane
Dernier commentaire client
"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
mon alt Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note :

8,9/10 pour 7 lecteurs

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3
1-Vous vous informez Découvrez les différentes solutions de placements proposées en fonction de vos besoins
2-Prise de contact Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.
3-Vous souscrivez Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.
Ils nous ont fait confiance Des centaines de netinvestisseurs heureux !
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !