banniere article

Coronavirus et assurance-vie : comment doper son rendement en 2020 ?

Placement Guides Assurance-vie

En résumé ...

Il existe une multitude de façons de doper le rendement de votre assurance-vie. Exit le fonds en euros, intégrez plutôt dans votre allocation des fonds structurés, des fonds ISR ou ESG, des fonds actions et des foncières cotées. Une autre astuce : pensez aux versements programmés.

L’article « Coronavirus et assurance-vie : comment doper son rendement en 2020 ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 8/10 pour 4 avis

Ecrit par : Karl Toussaint du Wast

Conseiller en gestion de patrimoine

5339 vues

par nos lecteurs

4 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*
Podcast

Introduction

Après une année faste et folle sur les marchés en 2019 (la performance du CAC40 a été de +26% en 2019, sa meilleure performance depuis 1999), le début de l’année 2020 a été historiquement catastrophique avec la pandémie mondiale du COVID-19 qui ne vous aura pas échappé.

En l’espace d’un mois le CAC40 par exemple est passé de 6117 points (18 février 2020) a 3800 points le 19 mars 2020. La chute a été rapide, brutale et inédite. Tout le monde s’est retrouvé au tapis en l’espace de quelques semaines.

Au moment ou je rédige cet article, je suis confiné chez moi comme l’ensemble du pays mais nous préparons d’ores et déjà « l’après Coronavirus ». Les marchés ont dégringolé, certes mais cela signifie donc que les portes d’entrée sont historiques. Les marchés financiers offrent des opportunités comme on en rencontre qu’une ou deux fois dans toute sa vie. Et chez netinvestissement, nous souhaitons participer et faire participer nos netinvestisseurs à la relance économique du pays ; et quoi de mieux en ce moment que d’investir dans notre économie réelle qui a besoin des françaises et des français en investissant au capital de nos sociétés françaises ?

Rentrons tout de suite ensemble dans le vif du sujet : comment doper le rendement de son assurance-vie en 2020 ? Pour y répondre je vous propose 5 idées simples et qui pourraient s’avérer bigrement efficaces cette année.

1. Les produits structurés

Vive les produits structurés !

Longtemps réservés à des investisseurs initiés et aguerris, les produits structurés sont peu à peu rentrés dans les allocations des clients grand public qui avaient un bon conseiller en gestion de patrimoine.

Les produits structurés permettaient d’apporter une excellente solution, claire et lisible aux investisseurs qui voulaient contrôler et maîtriser leur niveau de risque et qui cherchaient davantage à sécuriser leur investissement plutôt qu’à profiter pleinement des hausses de marché. A l’inverse, les produits structurés ont également parfaitement bien joué leur rôle de protection au moment de la crise du coronavirus. Celles et ceux qui, comme nos clients, avaient accepté fin Janvier d’arbitrer leurs contrats, d’encaisser et de sécuriser les belles plus values générées les années passées et qui ont suivi nos conseils de se repositionner sur des produits structurés offrant une grosse barrière de protection (-50%) ont ainsi pu protéger leur capital et ne pas subir de plein fouet la baisse généralisée des marchés.

Au moment ou je rédige ce guide, nous faisons re rentrer nos clients sur les marchés, j’y reviendrai plus bas dans le guide, et notamment via des produits structurés prudents. Pour vous donner un exemple, nous avons sélectionné un produit structuré offrant un coupon de rendement annuel de 7%, avec rappel quotidien après un an et surtout une barrière de protection de -40% sur l’indice CAC large 60. En d’autres termes, en se positionnant maintenant sur un produit de ce type, et tant que l’indice CAC Large 60 ne perd pas plus de -40%, alors votre capital est protégé. La durée de vie de ce produit structuré étant de 10 ans, il suffit que l’indice repasse une fois a +1% par rapport à sa valeur le jour ou vous êtes entré(e) sur le produit pour que le produit soit rappelé, donc clôturé, et que vous perceviez alors le coupon multiplié par le nombre d’années.

Vous l’aurez compris, la probabilité de réalisation, compte tenu de la situation actuelle est forte. Certes les produits structurés ne sont pas à capital garanti, mais à capital protégé par la barrière de protection prévue par le produit, mais puisque ce guide aborde les solutions concrètes pour doper le rendement de son contrat d’assurance vie en 2020, je ne pouvais pas ne pas vous parler des produits structurés

netinvestissement vous recommande :

Qu'est-ce qu’un fonds structuré ? Risques, frais…

Le tuto placement Net Academy (EPISODE 1)

2. En 2020, osez les fonds actions

Pendant onze ans vous avez vu la bourse monter sans jamais oser y rentrer. Ne sachant pas forcément quand, sur quoi ou comment faire pour investir et profiter des longues périodes de hausse. Mais là, compte tenu de la situation actuelle des marchés, il faut savoir faire preuve de rationalisme, de bon sens et de pragmatisme. S’il y avait un moment dans votre vie ou vous devriez rentrer sur les marchés c’est sans aucun doute actuellement (je précise que ce guide est rédigé fin mars, en plein confinement du Coronavirus et avec des niveaux de marchés boursiers ultra intéressants). Alors si vous cherchez à doper votre assurance-vie cette année, osez les fonds actions. Oui ! Osez la bourse ! Si vous êtes prudents contentez vous ne serait-ce que d’investir 10% de votre contrat sur un bon fonds actions. Je vous en recommande trois en ce moment :

Echiquier Positive Impact : un fonds socialement responsable qui investi dans des entreprises européennes dont l'activité apporte des solutions aux objectifs du développement durable. A titre d’exemple, ce fonds a généré une performance de 32.89% en 2019 ! Rien que ça. Forcément, ce fonds a un peu perdu depuis le début de l’année (-4% depuis le début de l’année au moment ou j’écris ces lignes) mais la pertinence de sa gestion est toujours d’actualité

DNCA Centifolia : c’est l’un des fonds phare de la catégorie grande capitalisation actions Europe. Forcément ce fonds a subi une baisse importante de par sa stratégie de gestion mais offre également actuellement des points d’entrée très intéressants.

Au-delà des performances potentiellement élevées que ce fonds pourrait générer à moyen terme, en investissant aujourd’hui dans ce type de fonds, n’oubliez pas que vous soutenez ainsi activement les entreprises françaises et européennes et participez à la relance de la machine. Un investissement réellement gagnant gagnant ! Ca fait plaisir.

Carmignac Emergents : comme son nom l’indique, Carmignac Emergents répond à une quête de croissance et de rentabilité en se positionnant sur un univers riche en opportunité dans les marchés émergents. Berceau du coronavirus, l’Asie et plus généralement les pays émergents ont eux aussi subi de fortes baisses sur les marchés. Pour autant, la croissance mondiale de demain sera toujours et encore plutôt dans les pays Emergents.

Vous pouvez loger ces fonds directement dans votre assurance-vie avec un horizon de placement long, 5 à 8 ans pour profiter pleinement du potentiel de reprise des marchés d’une part mais également pour respecter la durée recommandée de détention de ces fonds. Pour ce faire, soit vous versez au préalable quelques liquidités sur votre contrat pour disposer des fonds nécessaires, soir vous arbitrer votre contrat en le réorganisant. Attention toutefois à ne pas commettre l’erreur de vendre vos positions qui auraient subi de fortes baisses. Attendez pour celles-ci que les marchés remontent et arbitrez plutôt vos lignes poussiéreuses, peu ou non rentables…

netinvestissement vous recommande :

Objectif 10%

de rendement par an*

Capital et rendement
non garantis
Placer son argent

Vous recherchez un placement sécurisé et performant ? Découvrez les solutions ...

Découvrez cette offre

3. Intéressez-vous aux fonds ISR et ESG

Les fonds labellisés ISR et ESG respectent un certain nombre de règles éthiques, morales, d’équité ou de gouvernance. Depuis plus de trois ans déjà, nous avons accéléré et poussé nos études et sélection de fonds labellisés ISR ou ESG. Non seulement car les valeurs que ces entreprises défendent font écho aux nôtres mais également parce que nous avons constaté de profonds changements dans les habitudes et les attentes et terme de consommation à la fois en France et en Europe mais plus largement dans le reste du monde. De plus en plus d’investisseurs cherchent à donner du sens à leurs investissements et plus uniquement à générer des plus-values.

C’est ainsi que nous assistons depuis quelques années à l’émancipation et au développement de ces fonds. Leur stratégie de gestion est donc construite sur la base des attentes des consommateurs. Les entreprises de demain seront de plus en plus « ISR » et « ESG » compatibles.

Pour en savoir plus sur les critères d’éligibilité à l’ISR, cliquez ici.

Les fonds éligibles au label ISR ou ESG doivent le préciser et détailler dans leur DICI (documents d’informations clés) leur stratégie de gestion et la raison pour laquelle ils bénéficient de ce(s) label(s). Il s’agit donc ici d’aller chercher de la performance potentielle et donc de doper son contrat tout en donnant du sens à vos investissements. En effet, comme je l’ai indiqué juste avant, en choisissant des fonds ISR et/ou ESG vous investissez dans des entreprises qui respectent le droit des femmes, ne font pas travailler les enfants, respectent l’environnement, effectuent des démarches ou des actions philanthropiques… Bref qui elles aussi donnent du sens à leurs actions et leurs choix.

4. Pour les plus prudents : optez pour les foncières cotées (qui ont bien décotées)

Si, en ce 1er trimestre 2020 et dépit de la situation inédite actuelle sur les marchés, vous n’êtes pas prêt(e) à vous positionner en investissant dans des fonds et des supports tels que nous venons de le voir juste avant, si vous cherchez à doper votre contrat d’assurance-vie tout en restant malgré tout prudent, voire conservateur, alors optez pour la pierre papier, via les OPCI ou les SCPI.

Il existe différents supports « pierre papier » éligibles à certaines bonnes assurance-vie, mais attention en revanche à ne surtout pas prendre de SCPI directement au sein de votre contrat. Vous supporteriez alors beaucoup de frais d’entrée (6%) et ne percevriez que 97.5% des loyers alors que si vous optez pour de la SCP ou de la SCI de SCPI alors vous n’aurez à supporter que 2% de frais et 100% des loyers. Que des avantages donc à opter pour une SCP de SCPI.

Les OPCI sont une variante des SCPI mais avec une poche de ce que l’on appelle les « foncières cotées ». Les foncières cotées sont des sociétés qui investissent dans l’immobilier tertiaire (autres qu’habitation) et qui sont cotées en bourse. Forcément ces valeurs sont davantage soumis aux fluctuations de marché et ont donc un peu dévissées en Mars 2020.

Découvrez notre infographie


5. Pensez aux versements programmés

Si vous êtes en train de lire ce guide c’est que vous cherchez des solutions, des alternatives sans pour autant prendre des risques inconsidérés. Un bon moyen de dynamiser progressivement votre contrat, en douceur et sans vous brusquer c’est d’opter pour la mise en place de versements programmés. Cela revient à déterminer une partie de votre épargne que vous pouvez placer chaque mois, 100/150 € par mois suffisent. Ainsi, vous investirez donc progressivement, un peu chaque mois, en vous positionnant progressivement sur les marchés ou sur les supports que vous aurez sélectionné avec votre conseiller (unités de compte ou autres). Cela vous permet de ne pas rentrer trop rapidement et d’y aller en douceur.

Concrètement, vous fixez la somme que vous souhaitez placer chaque mois, sachant que vous pouvez bien évidemment arrêter, suspendre ou reprendre librement et à tout moment ces versements. Ensuite, vous choisissez le ou les supports sur lesquels vous souhaitez vous positionner (ceux évoqués plus haut par exemple). Votre conseiller prépare alors ce que l’on appelle un bordereau de versement programmé sur lequel sera notamment inscrit la fameuse somme à placer chaque mois ainsi que les différents fonds qui auront été sélectionnés. Une fois le bordereau enregistré, la mécanique se met en place et vous pouvez ainsi investir tout en souplesse et progressivement.

Petit rappel à l'investisseur que vous êtes : que vous ayez choisi un contrat monosupport ou multisupport, la performance réelle ne réside pas dans le choix du fonds lui même et le rendement des fonds ne doit pas être votre seul critère de sélection. Ce qui fait qu'un contrat d'assurance-vie est bon est en partie déterminé par le montant des frais qui s'y rapporte (frais de gestion, frais d'arbitrage, frais sur les versements). Soyez donc attentif sur ce point. Autre point : une fois encore, le mot d'ordre reste la diversification. Diversifier vous permettra de limiter les risques.

Conclusion

Comme nous venons de le voir dans ce guide, si vous cherchiez à doper ou à dynamiser vos assurances-vie cette année, les opportunités sont aussi nombreuses qu’historiques. A chacun ses solutions plus ou moins dynamiques, plus ou moins ambitieuses, plus ou moins risquées mais vous pouvez agir en tout cas d’une multitude de façons cette année pour doper votre contrat. Une fois encore, le mot d'ordre reste la diversification. Diversifier La meilleure façon restant encore de nous contacter directement car c’est finalement là que vous êtes certain(e) d’être le mieux traité.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

8/10 pour 4 lecteurs

A propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast, Conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Karl :

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique.

Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien.

Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion et de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé le cabinet Wast & Van puis netinvestissement. Il est également le co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Il intervient régulièrement en tant expert immobilier auprès des média français. Karl Toussaint du Wast est notamment l’auteur des livres : "le Guide du CGP moderne" et "E-CGP, comment réussir sa transformation digitale".

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Très, très long....Entre mes premiers contacts en avril 2020 et la date de souscription, il s'est passé 5 mois, suite notamment à plusieurs relances de ma part."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2020-10-13 14:46:43 par Philippe L.

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 418 avis clients