banniere article

Comment définir son objectif d’épargne en 6 étapes ?

L’article « Comment définir son objectif d’épargne en 6 étapes ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 10/10 pour 1 avis
Ecrit par : Karl Toussaint du Wast

Conseiller en gestion de patrimoine

363 vues

par nos lecteurs

4 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

Un objectif d’épargne est une notion qui devrait parler à tous puisque depuis tout petit nous y sommes coutumiers. Votre tirelire ! Souvenez-vous : chaque euro mis de côté, c’était un pas de plus vers vos nouvelles cartes à collectionner, ce jeu dont la date de sortie est prévue depuis 1 an à l’avance…

Dès votre plus jeune âge vous vous fixiez déjà des objectifs d’épargne. Un objectif d’épargne c’est simplement avoir identifié quelque chose que l’on souhaite obtenir (un bien, un projet) et préparer un plan dans la durée, s’y tenir afin de pouvoir le réaliser à l’échéance que l’on s’est fixé.

Pourquoi épargne-t-on ? Certains ont grandi avec ce réflexe de pouvoir mettre de l’argent de côté sans nécessairement avoir de projet précis. Tout simplement parce que la vie est faite d’imprévus.

Le monde est en train de changer et nous vivons la révolution numérique, accélérée par la crise sanitaire. Comme tout changement et toute transformation, elle s’accompagne d’un sentiment de crainte qui a pour conséquence de modifier et amplifier certains comportements.

Et pour le coup, les Français ont beaucoup plus épargné qu’en temps normal. Ce n’est plus un secret, nous Français, avons un rapport à l’épargne plus important que la moyenne en temps normal. Le 3 mars 2021, la Banque de France indiquait même un taux d’épargne des ménages au deuxième trimestre 2020 qui était monté à 27%. Soit environ 10 points de plus qu’en temps normal.

Elle n’a pas été spécialement faite par choix mais par contrainte, la sur-épargne étant un témoin de manque de confiance vis-à-vis de la situation économique et financière du pays . et la consommation des ménages en a fait les frais.

Tout l’enjeu est de pouvoir assurer un dynamisme de reprise quand le moral et la confiance ont été remués. Nous avons été sollicités de toute part pour inciter les ménages à consommer, et c’est une bonne chose ! Néanmoins, cette épargne qu’on alimente a aussi son importance mais faut-il encore avoir la capacité de correctement l’organiser et qu’elle serve vos intérêts dans le temps.

Ce guide va vous aider à savoir comment !

Si vous désirez plus d’informations sur l'épargne, vous pouvez contacter un conseiller netinvestissement en cliquant ici.

1. Connaitre son budget / définir son besoin d’épargne

Épargner c’est avant tout dans le but d’anticiper vos besoins futurs. Pour cela il faut bien évidemment connaitre votre budget. rien de plus élémentaire que de connaitre le montant de toutes vos sources de revenus et le montant de vos dépenses. Bien souvent vous réussissez à définir un excédent de trésorerie. Je l’ai souligné en préambule : la vie est faite d’imprévus

Vous n’êtes pas dans l’obligation de raisonner en montant mensuel à épargner, il peut très bien s’agir d’un capital existant représentant quelques mois ou années d’économies à partir duquel vous souhaitez tirer quelques bénéfices ou compter sur une rente.

Bien connaitre votre budget vous permet d’arriver à l’étape 2 de bien déterminer le montant à épargner. Connaitre votre budget, c’est aussi indirectement connaitre le seuil à ne pas dépasser pour ne pas provoquer de déséquilibre dans votre train de vie.

Netinvestissement ne pourra que vous conseiller d’être attentif à cette première étape, parce que c’est celle-ci qui conditionnera tout le reste.

2. Déterminer le montant à épargner

Une fois que vous avez la connaissance de votre budget, il ne vous reste plus qu’à savoir ce que vous faites de l’excédent de trésorerie. Netinvestissement et son équipe de conseillers saura vous mettre en garde sur le fait de vous assurer d’avoir une épargne de précaution en cas d’imprévus. Environ 2 à 3 mois de salaire d’avance, là encore une fois il s’agit d’un conseil standard, chacun mettant son curseur là où il le souhaite puisque parmi vous lecteurs, vous n’avez pas tous le même niveau de revenus.

Souvent pour mieux appréhender le sujet, pensez à traduire les montants en un poste de dépense dans vos factures, par exemple 50€ par mois, qui est l’équivalent de ce que vous dépensez pour la salle de sport. Bref, vous l’avez compris, quelque chose qui soit parlant pour vous.

Pour cela il existe des règles assez connues sur internet sur la gestion de budget : le 50/20/30 est un classique qui consiste à dire que 50% de votre rémunération doit servir à couvrir vos dépenses dites essentielles, 20% pour une épargne à long terme ou même pour optimiser une trésorerie ( en remboursant un prêt à la consommation pour retrouver une nouvelle capacité d’épargne d’ici 4/5 ans pour un autre projet) et les 30% restants destinés à vous faire plaisir entre voyages et loisirs en tout genre.

Votre véritable point de départ dépend de cette organisation budgétaire. A vous de trouver celle qui vous convient le mieux et la plus adaptée à votre fonctionnement et vos moyens. La difficulté est de s’y tenir dans le temps et c’est pour cela que nous devons insister sur le point suivant.

3. Identifier vos objectifs

Cette étape-là aurait pu être mise au tout début de ce guide. Mais il parait évident, après avoir passé un peu de temps sur les 2 premières étapes, que vous ne faites pas tout cela sans un but précis. Là encore, les préoccupations peuvent être multiples :

  • Epargner en vue de disposer d’un capital pour les études de vos enfants.
  • Epargner en vue d’accéder à la propriété.
  • Epargner en vue de faire le tour du monde.

Là aussi, il vous appartient de parler de tous vos projets personnels, votre chef de projet pouvant vous apporter son expertise et répondre concrètement avec des solutions adaptées qui respectent vos souhaits mais surtout vos contraintes.

Chez Netinvestissement, l’impossible n’existe pas, en revanche il faut être cohérent par rapport à vos moyens. Mais en étant cohérent je le répète, tout est possible !

A travers l’expression « objectif d’épargne » il faut entendre objectif de vie ou de moment important dans votre vie. Quelque chose qui nécessite un minimum de préparation en amont. Il est important de distinguer objectif d’épargne qui implique de la préparation et du temps, et optimisation de votre trésorerie. Peut-être que préalablement il conviendra d’assainir votre budget mensuel (réduire vos charges, suppression de dépenses parasites etc.) pour optimiser cette stratégie.

4. Prioriser vos objectifs

Après avoir listé et identifié vos objectifs, le plus difficile c’est de vous y tenir. Comme une belle navigation en mer, vous pouvez avoir l’équipage prêt pour la virée, le matériel neuf, des prévisions météo optimales…et pourtant… la météo n’a jamais été et ne sera jamais une science exacte. Il faut donc parfois prendre des décisions ponctuelles pour continuer la navigation vers sa destination, et ce, dans les meilleures conditions. Pour la gestion de vos objectifs d’épargne c’est la même chose, l’intérêt de prioriser vos objectifs étant fondamental pour arriver à bon port. Ce qui vous imposera ponctuellement de prendre des décisions, comme de suspendre temporairement ou reporter certains objectifs parce que la réalité du moment l’emporte sur ce qui a été planifié des mois voire des années avant. On en revient à l’importance de la première étape, celle de connaitre votre budget pour vous garder une zone de confort en cas d’imprévus.

netinvestissement vous recommande :

les placements intéressants

Comment bien épargner ? Tous les placements intéressants | Netinvestissement Net Academy | Suivez le cursus : SCPI

5. Votre horizon

Une fois que les objectifs sont identifiés et priorisés il ne reste qu’à dérouler votre plan dans le temps et de poser vos jalons en fonction de certains évènements de votre vie par exemple.

Plus vos objectifs sont étalés dans le temps mieux vous pourrez appréhender les éléments qui viennent perturber votre navigation. Vous pourriez, à partir d’un capital que vous avez déjà à disposition sur un compte dit dormant, avoir envie de le faire fructifier sur une période de 5 ans par exemple afin d’en obtenir une revalorisation à hauteur de 15% par rapport à la somme investie au départ. Puis réinvestir uniquement les gains en continuant de faire travailler le capital pour compter sur un complément de revenus 5 ans plus tard. Comme répété, un objectif d’épargne doit s’apprécier dans la durée, plus vous aurez du temps, plus votre plan sera pertinent. Evidemment, gardez en tête qu’il existera toujours un risque supplémentaire si vous visez un rendement élevé à court terme.

6. Votre profil investisseur et votre profil de risque

Vous n’êtes pas sans savoir que la rentabilité attendue d’un placement est fonction du risque encouru. Ce qui laisse entendre que le risque, dans l’absolu, c’est à la fois celui de perdre mais aussi celui de gagner.

Votre conseiller doit définir avec vous votre profil investisseur mais surtout mesurer votre aversion au risque sur une échelle définie par le régulateur (AMF ou ACPR). C’est une étape, en plus d’être importante, qui est obligatoire avant de vous lancer dans quelque projet que ce soit. Mais à quoi sert cette étape, très concrètement ?

C’est la garantie que votre interlocuteur a bien effectué son travail, mais surtout qu’il a pris le soin d’étudier votre situation. Comme toutes les situations ne se valent pas, cette étape permet de personnaliser le traitement que va vous apporter votre chef de projet avec des préconisations de solutions qui vous correspondent. Ces solutions doivent vous correspondre à la fois sur la compréhension que vous en avez, mais également être en phase avec votre situation financière.

Mais en même temps il doit aussi vérifier votre niveau de connaissances et d’expérience en matière d’investissement. De façon générale certains termes doivent être bien définis et compris des deux partis : à titre d’exemple capital garanti et capital protégé ne signifient pas la même chose.

Dans le cas de figure où vous ne voulez perdre en aucun cas, ne serait-ce qu’une infime partie de votre épargne, cela implique que votre conseiller doit exclure de facto les solutions qui ne vous apportent aucune garantie en capital.

Avant de vous lancer, il faut aussi être en faculté de vous imaginer le pire, et donc d’avoir une idée de ce que vous accepteriez de perdre. Que ce soit en sortie de votre placement ou encore que vous puissiez avoir besoin de récupérer de façon anticipée votre argent alors que ponctuellement votre capital est réévalué à la baisse par rapport à la date de départ, il faut que vous vous définissiez un seuil. Je vous rassure, dire que vous fixez votre seuil de perte à 20% ne veut pas dire que vous perdrez forcément 20% de votre capital. Déjà parce que la probabilité d’un gros accident est faible, et qu’il existe de nombreux moyens de s’en prémunir, mais je vous laisse le soin d’en discuter avec l’un de nos chefs de projets.

Conclusion

Définir votre objectif d’épargne c’est établir un plan dans la durée. Netinvestissement continuera de vous le rappeler lourdement : il est fondamental de mettre bien à plat votre situation. L’important c’est surtout de bien connaitre votre fonctionnement budgétaire afin que toutes les possibilités puissent être envisagées.

En matière d’investissement, sachez qu’il est judicieux de faire du temps un atout : plus vous aurez la capacité d’anticiper suffisamment tôt vos besoins et projets futurs, meilleur sera votre plan d’actions. D’autant plus que si vous y êtes éligible, un emprunt bancaire peut être une option intéressante par exemple, grâce au fameux effet de levier. Il est encore temps d’en profiter, et si vous avez la chance d’avoir acheté quelque chose qui vous procure un loyer, votre différentiel à charge s’en trouve réduit.

Notre équipe se tient à votre disposition pour répondre à votre demande de la plus fine des manières en vous apportant un accompagnement complet, de la définition de vos besoins et objectifs à la mise en place d’une stratégie patrimoniale adaptée.

Ne ratez rien de nos conseils !
Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

10/10 pour 1 lecteur

A propos de l'auteur Karl Toussaint du Wast, Conseiller en gestion de patrimoine | 1236 articles en ligne

Avis des clients de Karl :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien.

Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion et de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé le cabinet Wast & Van puis netinvestissement. Il est également le co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Il intervient régulièrement en tant expert immobilier auprès des média français. Karl Toussaint du Wast est notamment l’auteur des livres : "le Guide du CGP moderne" et "E-CGP, comment réussir sa transformation digitale".

Lire la suite
Dernier commentaire client

"le service client est très agréable et montre une grande patience pour les novices; les frais d'entrée sont restreints, ce qui est très appréciables"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-01-03 18:28:55 par Caroline W.
Voir son profil Contactez Karl
Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

La solution la plus adaptée à vos objectifs et à votre situation parmi notre sélection de placements.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !
/10

sur 514 avis clients

+ -
simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !