banniere article

Investissement Duflot : exemple de défiscalisation

L’article « Investissement Duflot : exemple de défiscalisation » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Conseiller en gestion de patrimoine

3731 vues

par nos lecteurs

2 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*
Podcast

Introduction

Entré en vigueur le 1er janvier 2013, le dispositif Duflot porté par la Ministre du logement de l’époque, Cécile Duflot, est venu remplacer le dispositif Scellier. Ayant pour objectif de lutter contre la pénurie de logement, ce dispositif permet aux contribuables soumis à l’impôt sur le revenu de réduire le montant de cet impôt en investissant dans l’immobilier neuf entre le 1er Janvier 2013 et le 31 décembre 2016.

Réservé aux personnes physiques domiciliées en France, ce dispositif vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôts de 18% du prix de revient étalée sur 9 ans dans la limite de 300 000 euros.

Dès son entré en vigueur, ce dispositif a suscité l’intérêt du plus grand nombre, et s’inscrit désormais parmi les investissements immobiliers privilégiés par les investisseurs français. Décryptage d’un investissement au succès grandissant.

Un dispositif aux avantages fiscaux non négligeables

Le recours à un tel dispositif vous permettra de bénéficier de deux avantages d’ordre fiscal ; le premier tenant à la réduction d’impôt de 18% calculée sur le prix de revient de l’investissement et le second résidant dans la possibilité d’imputer les déficits fonciers sur le revenu global.

S’agissant de la réduction d’impôts, rappelons que celle-ci se fera dans la limite d’un montant d’achat plafonné à 300 000 euros et à 5 500 euros le mètre carré, et ce quelque soit la zone géographique du logement. Ici, le prix de revient s’entend du prix d’acquisition du logement majoré des honoraires de notaires, des commissions versées aux intermédiaires, des droits d’enregistrement et de la taxe foncière.

Répartie à parts égales sur 9 ans, cette réduction est accordée au titre de l’année d’achèvement du logement, ou de son acquisition si elle est postérieure et elle sera imputée pour la première fois sur l’impôt sur le revenu au titre de la même année et ce indépendamment du mois de livraison (aucun prorata n’est réalisé).

Le dispositif Duflot vous offrira également la possibilité d’imputer les déficits fonciers sur votre revenu global. En effet, les revenus fonciers issu d’un tel investissement sont imposables selon les règles de droit commun et les déficits fonciers découlant des dépenses autres que les intérêts d’emprunt sont imputables sur votre revenu global dans la limite annuelle de 10 700 euros.

A noter : Selon l’article 156-3 du Code général des impôts, afin de bénéficier d’un tel avantage fiscal, il est impératif que le logement soit maintenu en location jusqu’au 31 décembre de la troisième année qui suit l’imputation du déficit sur le revenu.

En cas de non respect, l’administration sera susceptible de récupérer les sommes que vous n’auriez pas du imputer sur vos revenus au cours des 3 dernières années.

Ne ratez rien de nos conseils !

1. Un investissement soumis à conditions

Afin de bénéficier de tels avantages, un certain nombre de conditions doivent être respectées ; certaines tenant au logement et d’autres à la location.

S’agissant des conditions liées au logement, la réduction d’impôts dite Duflot ne concernera que les logements suivants :

  • les logements acquis neufs ;
  • les logements en l’état futur d’achèvement (VEFA) ;
  • les logements que vous faites construire ;
  • les logements anciens faisant l’objet de travaux pour être transformé en logement neuf ;
  • les logements ne satisfaisant pas aux caractéristiques de décence et faisant l’objet de travaux de réhabilitation ;
  • les locaux affectés à un usage autre que l’habitation et faisant l’objet de travaux de transformation en logement.

A noter : les logements doivent être achevés dans les délais suivants, selon le type d’acquisition :

Délais maximums d’achèvement du logement selon le type d’acquisition
Type d’acquisitionDélai d’achèvement du logement
Logement en l’état de futur achèvement 30 mois à partir de l’ouverture du chantier
Logement à construire 30 mois à partir de la date d’obtention du permis de construire
Logement faisant l’objet de travaux 31 décembre de la 2ème année après l’acquisition du logement ou du local

En outre, le logement acquis neuf ou en VEFA devra respecter certaines conditions, notamment le zonage établi. Seuls les logements situés en zone A, A bis et B1 seront éligibles au dispositif Duflot. Cependant, la réduction d’impôts peut s’appliquer aux logements situés en zone B2 à la double condition suivante :

  • la commune est caractérisée par des besoins particuliers en logement locatif ;
  • la commune a fait l’objet d’un agrément de l’Etat.

Rappelons que sont uniquement concernés par ce dispositif les logements BBC, c'est-à-dire les bâtiments répondant aux exigences thermiques et énergétiques en vigueur.

S’agissant des conditions liées à la location, dans le cadre du dispositif Duflot, vous devez vous engager à louer le logement nu à titre de résidence principale pour une durée minimum de 9 ans, et au plus tard 1 an après l’achèvement de l’immeuble, ou de son acquisition si elle est postérieure.

Attention : Il vous sera impossible de louer ledit bien à un membre de votre foyer fiscal, ou encore à un ascendant ou descendant.

Il faut noter qu’un tel investissement ne peut être cumulé avec un autre dispositif de défiscalisation immobilière, comme par exemple un investissement en Malraux.

netinvestissement vous recommande :

Qu'est-ce que le dispositif Pinel ?

Le tuto placement Net Academy (EPISODE 1)

2. Exemple de défiscalisation

Afin de mieux comprendre le monde de fonctionnement du Dispositif Duflot, voici un exemple concret d’investissement:

Vous achetez pour la somme de 230 000 euros un trois pièces de 50m2 dans un programme neuf dans une grande ville, comme par exemple Bordeaux. Grâce à son excellente performance énergétique, l’immeuble est labellisé « Bâtiment Basse Consommation ».

Le loyer habituel pour un logement de trois pièces dans cette ville est de 800 euros, et vous décidez de mettre votre appartement en location avec un loyer de 700 euros.

Vous vous engagez auprès du fisc à louer votre trois pièces pendant 9 années consécutives.

Vous bénéficiez alors d’une réduction d’impôts totale de 230 000 x 18%, soit de 41 400 euros.

Cette réduction est alors répartie sur 9 ans, ainsi vous payez 4 000 euros d’impôts en moins chaque année.

Conclusion

Véritable soutien à la construction de logements en France, le dispositif Duflot se présente comme un mécanisme d’incitation fiscale à la fois simple et efficace. Bénéficiant de nombreux avantages fiscaux, ce dispositif vous permettra de diversifier votre patrimoine tout en bénéficiant d’une réduction d’impôts. Afin d’éviter les erreurs, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un professionnel du conseil en gestion de patrimoine, lui seul sera à même de vous accompagner dans le meilleur montage.

netinvestissement vous recommande :

Jusqu'à 0€

par mois

Investir dans l'immobilier

Générez des revenus complémentaires et préparez votre retraite : c'est le moment d'investir dans l'immobilier !

Découvrez cette offre

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

A propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Stéphane :

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Une équipe professionnelle ! Notre conseiller/Expert a été à l’écoute de nos besoins."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2019-05-17 18:29:00 par Ilham L.

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 439 avis clients