Contrats d'assurance-vie : mono et multisupports

Visa expert

L’article « Contrats d'assurance-vie : mono et multisupports » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - Vu 2971 fois

Contrat souple et performant, l'assurance-vie est connue et prisée par de nombreux investisseurs en raison de sa fiscalité avantageuse, de ses avantages successoraux, mais aussi plus globalement, de sa faculté à répondre aux différents objectifs des Français. Proposant un large panel aux investisseurs, les contrats d'assurance-vie se divisent en deux familles : les contrats d'assurance-vie monosupport et les contrats d'assurance-vie multisupports. Un contrat d'assurance-vie étant avant tout un placement financier, il est indispensable pour vous de connaître la formule qui vous conviendra le mieux. Zoom sur les contrats monosupport et multisupports.

epargne-assurance-vie

Ce qu'il faut savoir sur l'assurance-vie

Connue en France comme un double contrat regroupant sur une durée unique l'assurance décès et l'assurance en cas de vie, l'assurance-vie est un véritable produit d'épargne qui vous propose quatre principaux avantages :

  • une très grande souplesse : le contrat d'assurance vie permet d'investir sur presque tous les supports OPCVM ou SICAV des marchés (actions, matières premières, obligations, etc.)
  • un support « exonéré de droits de succession » : jusqu'à 152 500 € par parent et par enfant en cas de décès
  • un large choix de contrats : les banques, les assureurs et les opérateurs financiers spécialisés proposent leur contrat d'assurance vie, ce qui vous permet de comparer avant de choisir
  • une fiscalité avantageuse : au-delà de 8 ans de détention, la fiscalité sur les plus-values est de 7.5% (hors prélèvements sociaux)

Dans le cadre d'une souscription à une assurance-vie, il existe deux types de supports : les fonds en euros et les unités de comptes. Et, il existe également deux types de contrats d'assurance-vie : les contrats monosupport, où 100% de votre épargne est placée sur des fonds en euros ou 100% en unités de compte, ainsi que les contrats multisupports, qui vous permettent de répartir votre épargne entre fonds en euros et unités de compte.

Contrat d'assurance-vie monosupport

Comme son nom l'indique et, par définition, le contrat d'assurance-vie monosupport ne propose qu'un seul support d'investissement : le fonds en euros. Pilier de l'assurance-vie par essence, le fonds en euros est idéal pour les profils privilégiant la sécurité car il permet aux investisseurs d'investir la totalité de leur capital sans le perdre, tout en bénéficiant d'un taux minimum de rémunération.


Le rendement minimum annuel d'un contrat d'assurance-vie monosupport est de l'ordre de 2,5 % à 3.5 % en moyenne.

Contrat d'assurance-vie multisupports

Plus récent que le contrat monosupport, le contrat d'assurance-vie multisupports dispose d’au moins un fonds en euros et, de plusieurs supports exprimés en unités de compte (OPCVM, actions, obligations, parts de sociétés immobilières, etc.)


Plus prisés par les investisseurs car, proposant un large panel de choix de supports, les contrats d'assurance-vie multisupports offrent une plus grande rentabilité que les contrats monosupport, mais ils présentent également un peu plus de risques.

La fiscalité des différents contrats

Les contrats monosupport et multisupports possèdent une fiscalité identique.


En effet, concernant l'impôt sur le revenu les deux contrats seront taxés de la même manière, c'est-à-dire, sur les plus-values. Le taux d'imposition va varier selon l'âge du contrat, sachant que l'imposition moyenne représente 5 à 8 % des retraits. Au niveau des prélèvements sociaux, ils vont être prélevés chaque année par la compagnie d'assurance sur le fonds en euros ou, au moment du retrait lorsqu'ils sont prélevés sur d'autres supports.


Ainsi, les prélèvements sociaux étant prélevés chaque année sur le fonds en euros des contrats monosupport et multisupports, il n'y a aucune différence entre un contrat monosupport et un contrat multisupports entièrement investi sur un fonds en euros: même rendement, même fiscalité.

assurance-vie-feuille

Contrat monosupport ou multisupports : que choisir ?

Comme vous pouvez vous en douter, ce choix dépendra avant tout de vos objectifs et de votre sensibilité au risque.


Très prisée des Français, l'assurance-vie multisupports vous propose un contrat intéressant si vous souhaitez profiter des opportunités des marchés et dynamiser votre épargne. En effet, de plus en plus d'assurance-vie multisupports proposent plusieurs fonds en euros ce qui vous donne l'opportunité de placer votre épargne sur le fonds le plus performant d'une année à une autre. Il faut également savoir que les fonds en euros des contrats multisupports sont généralement les plus rémunérateurs du marché.


Au contraire, si votre priorité est la sécurité de votre capital, il semble plus judicieux d'opter pour un contrat d'assurance-vie monosupport. De plus, sachez que les frais annuels de gestion de ce type de contrat sont généralement moindres en comparaison à ceux des contrats multisupports.

Et si je souhaite changer d'avis ?

Si, après avoir opté pour tel ou tel contrat, l'envie vous prend de modifier votre choix, n'ayez aucune crainte car il est tout à fait possible de passer d'un contrat à un autre.


L'amendement Fourgous vous permet effectivement de transformer votre contrat multisupports en un contrat monosupport en investissant tout votre capital sur le fonds en euros, et aussi, de transformer votre contrat monosupport en un contrat multisupports tout en conservant la date d'ouverture initiale.


A noter : Le passage d'un contrat à un autre entraîne la plupart du temps des frais d'arbitrage allant de 0% à 1%.

Conclusion

Investir dans un contrat d'assurance-vie nécessite de connaître vos attentes, votre aversion aux risques et vos objectifs afin de définir la formule qui vous conviendra le mieux. Si un contrat monosupport offre sécurité et garantie, le contrat multisupports est quant-à lui en mesure de vous apporter une plus grande rentabilité en contrepartie d'une prise de risque plus élevée. Le choix s'avère donc délicat et, même si l'amendement Fourgous autorise les transformations des contrats, ces dernières doivent répondre à certaines conditions. Ainsi, afin de ne pas regretter votre choix, il est recommandé de vous faire conseiller par un professionnel de la gestion de patrimoine.

En savoir +

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

  • OPCI : le meilleur placement immobilier en assurance-vie ?
  • Assurance-vie : comparatif Private Vie / Target Plus
  • Les 10 questions à poser à votre conseiller pour une assurance-vie
  • Assurance Vie et Flat Tax : votre contrat est-il concerné ?
  • Succession : comment faire hériter ses enfants et petits enfants ?
  • Assurance vie : pourquoi vaut-il mieux ouvrir plusieurs contrats ?
Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides