banniere article

Pourquoi et comment souscrire à une assurance vie en ligne ?

Placement Guides Assurance-vie

L’article « Pourquoi et comment souscrire à une assurance vie en ligne ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 9/10 pour 2 avis
Ecrit par : Karl Toussaint du Wast

Conseiller en gestion de patrimoine

451 vues

par nos lecteurs

5 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

L’assurance-vie est une solution d’épargne historiquement privilégiée par les Français puisqu’elle dispose de multiples avantages très différenciant. Selon la Fédération Française de l’Assurance, l’encours total était de 1.848 milliards d’euros au mois de juillet. Depuis le mois de juin, les niveaux atteints présentent un record inégalé depuis plus d’une décennie.

En plus d’être accessible quel que soient votre âge, ce placement très prisé peut-être certes choisi sur les recommandations d’un expert, comme un coutier, mais il peut aussi être souscrit directement en ligne. Eh oui, aujourd’hui, de l’assurance vie aux assurances de crédit, tout se passe en ligne. Comment s’assurer de souscrire au bon contrat en ligne et pourquoi privilégier cette solution ? Sous quelles conditions et comment s’y prendre ? On vous dit tout !

Attention cependant, le conseil d’un expert peut s’avérer utile lorsqu’on ne s’y connaît que peu dans ce domaine et que l’on souhaite du digital sans frais.

Si vous désirez plus d’informations sur l'assurance-vie, vous pouvez contacter un conseiller netinvestissement en cliquant ici.

1. La souscription d’assurance en ligne

Il n’est aujourd’hui plus nécessaire de se rendre en agence pour réaliser un devis d’assurance que ce soit pour votre voiture, votre habitation ou autre. Par exemple, le conducteur d’un véhicule en 2021 aura de plus en plus tendance à réaliser une souscription d’assurance en ligne pour son assurance auto. Déclaration des sinistres rapide, obtention des documents de façon immédiate, réalisation de simulations de tarif, consultation d’un comparateur entre des formules tous risques et au tiers ou encore résilié son assurance auto. Le pilotage est complet en ligne et il en va de même pour l’assurance vie !

netinvestissement vous recommande :

Qu'est-ce qu'une assurance-vie ?

Qu'est-ce qu'une assurance vie ? Le tuto placement Net Academy (EPI 1) | Netinvestissement Net Academy | Suivez le cursus : Assurance-vie

2. En ligne le produit reste le même

Rappel sur l’assurance vie :

Légalement, il n’y a pas de durée de placement imposé sur un contrat d’assurance vie. En cas de décès de la personne assurée, les capitaux sont versés aux bénéficiaires de l’assurance. En cas de vie avec ce placements, l’assureur verse une rente ou le capital à la personne assurée.

Ces placements financiers permettent donc de préparer l’avenir, de se constituer une épargne, réaliser des projets, ou encore préparer son projet retraite grâce au versement de la rente. Les sommes ne sont pas bloquées, la résiliation peut également avoir lieu au moment du rachat total du contrat. Bien souvent, l’assurance vie est utilisé en complément de l’épargne retraite.

Cette solution pour épargner ou préparer son avenir plaît beaucoup aux français de part son avantage fiscal, c’est pour cela qu’il est intéressant de s’engager pour une durée de placement d’au moins 8 ans. L’allocation des titres dépendra des projets du souscripteur, entre des fonds en euros et le plafond de votre assurance-vie.

Outre sa fiscalité attrayante, cette enveloppe fiscale est aussi un bon outil de transmission, le choix du bénéficiaire d’une assurance vie est totalement libre. En cas de décès, le souscripteur peut prévoir de transmettre les sommes présentes au contrat à l’ensemble des bénéficiaires désignés dans la clause bénéficiaire de ce dernier, sans être soumis à des droits de succession.

Pour les versements effectués sur le contrat avant les 70 ans du souscripteur, ce dernier peut prévoir de transmettre jusqu’à 152 500 € par bénéficiaire désigné. Pour les versements effectués après les 70 ans du souscripteur, la transmission est limitée à 30 500 € tous bénéficiaires confondus, bien que les intérêts générés ne soient plus taxables.

En termes de performance, l’assurance-vie n’a rien à envier aux autres produits d’épargne français. Si on le compare au Livret A par exemple, l’investissement sur le fonds euro (qui représente le support sécurisé et garanti du contrat) reste plus rémunérateur et n’est pas plafonné. Si les fonds en euro des banques traditionnelles, ou banques assurance, proposent des contrats dont la performance du Fonds en euro environne les 1 % de performance, les sociétés comme Netinvestissement proposent des fonds en euro dont la performance double ou triple historiquement ce rendement.

Dans une optique d’optimisation de la performance, l’assurance-vie permet aussi de positionner sur des supports plus dynamiques que le fonds en euro. Bien qu’ils représentent toujours un risque de perte en capital, ces solutions laissent toujours entrevoir de belles perspectives de rendement.

Je pense par exemple aux SCPI, la fameuse épargne en « pierre papier », que l’on peut mettre dans son assurance vie. Car oui, il est possible, pour des questions de meilleur revenu et de diversification, d’inclure une épargne en « pierre papier » au sein de son assurance vie.

3. L’avantage de l’assurance-vie en ligne

Lorsqu’un épargnant décide de placer son argent avec l’objectif même de le faire fructifier, il n’est pas forcément au courant que plusieurs options s’offrent à lui. De manière historique, le premier réflexe a toujours été de consulter son établissement bancaire et de confier ses économies à son banquier. Mais grâce à Internet et aux changements conjoncturels, ce même épargnant peut se rendre compte que les performances proposées sont souvent décevantes et parfois même chargées de frais.

Pour ces raisons, il peut ainsi se tourner vers d’autres acteurs qui proposent des solutions plus innovantes et surtout adaptées à la conjoncture économique actuelle. En effet, sa mission principale n’est pas de vendre des alarmes, des forfaits téléphoniques ou des PEL (Plan d’épargne logement) non-rentables et peu souples, mais plutôt de trouver des placements adéquats dans lesquels investir. C’est ce que proposent certaines entreprises 100 % digitales comme celle que j’ai décidé de rejoindre pour sa spécialisation dans le conseil.

Lorsqu’il est ouvert en ligne, le contrat vous permet ainsi de réaliser toutes les sortes d’opérations directement sur Internet, sans même ne se déplacer ni d’envoyer de courrier. Grâce à la signature électronique, les délais d’arbitrage et de traitement sont plus courts et l’expérience client devient encore plus agréable.

Peu importe si vous êtes débutant ou non, l’assurance-vie en ligne peut parfaitement répondre à vos besoins.

  • Pour un novice par exemple, le fait de passer par une entreprise digitale lui apportera un accompagnement personnalisé dont la performance recherchée sera variable selon son profil d’investisseur.
  • Pour un expérimenté n’ayant pas besoin d’accompagnement, l’expérience sera différente. Il pourra lui-même sélectionner un contrat n’incluant pas d’accompagnement, c’est-à-dire pas ou peu de temps homme, incluant en contrepartie moins de frais, sur une banque assurances en ligne type boursorama.

Dans les deux cas, peu importe où vous vous situez, il ne sera pas utile de se déplacer voir son conseiller ni d’envoyer de la paperasse administrative par courrier pour souscrire à un des placements financiers : PEA, épargne retraite individuel, assurances crédit emprunteur, obtenir un prêt immobilier ou personnel, protection des moyens de paiements, ou encore formations en ligne. Bref, vous l’aurez compris, exactement les mêmes services, voir plus, qu’une banque traditionnelle et ce sans surcouts.

netinvestissement vous recommande :

Objectif 10%

de rendement par an*

Capital et rendement
non garantis
Souscrire une assurance-vie

Vous voulez profiter des meilleures assurances-vie du marché ?

Découvrez cette offre

4. L’avantage des Netinvestisseurs

Chez Netinvestissement, le modèle économique repose sur le « Phygital ».

Ce mot-valise, qui regroupe le mot physique et digital, permet au client de bénéficier d’une expérience 100 % physique, 100 % digitale ou même les deux pour un client dont l’entrée en relation débute avec un conseiller, mais se termine par une signature électronique.

En réunissant le meilleur des deux mondes, l’accompagnement client est toujours personnalisé sur le moment, selon sa volonté. Nous sommes capables de répondre au besoin d’autonomie et de permettre à tout moment de solliciter l’accompagnement d’un conseiller en gestion de patrimoine.

Les clients, selon leurs habitudes, leurs âges et leurs souhaits, considèrent le digital comme un accompagnement, un soutien ou encore un service complémentaire et écologique à la fois. Le confinement a justifié ce modèle déjà présent depuis plusieurs années, et même accéléré le phénomène de la souscription en ligne.

5. Comment choisir son assurance-vie en ligne ?

Quand il s’agit de choisir le contrat d’assurance-vie le plus en adéquation et le plus en accord avec vos attentes et vos objectifs, plusieurs critères entrent alors en jeu.

En premier lieu, il faut d’abord s’assurer que ce dernier reste rentable en toute phase de conjoncture économique. En effet, la flexibilité et le suivi de votre contrat présente les deux paramètres les plus déterminants pour la réussite de vos placements.

Pour certains épargnants, le premier critère à considérer repose sur la performance générée par le ou les fonds en euro proposés. Ce point est effectivement essentiel puisqu’il ne sera plus possible de changer de fonds en euro une fois le contrat ouvert, si ce dernier n’est pas présent dès le début. Pour une simple erreur de choix, il serait dommage de partir avec un handicap et de devoir clôturer son contrat pour finalement en ouvrir un autre…

Pour le côté « capital garanti », c’est-à-dire la proportion non risquée du contrat, le choix du fonds en euro est ainsi fondamental. Pour un investisseur prudent ou équilibré dont la proportion de Fonds en euro représente une partie importante du contrat, la rentabilité du Fonds sera alors l’un des principaux critères de choix de contrat.

D’autant plus que, s’ils offrent tous une garantie totale sur le capital investi, chaque fonds en euros ne vise pas le même objectif de rendement, bien au contraire. Si sa gestion diffère d’un assureur à l’autre, c’est le sous-jacent qui fait réellement la différence :

  • Fonds en euro Obligataire : ce fonds en euro est le plus courant, puisqu’il est le plus proposé par les banques traditionnelles. Il représente la plus grande proportion de fonds en euro présent sur le marché. Pourtant, depuis la baisse des taux obligataires, ce fonds en euro toujours mis en avant par les banques ne répond plus aux rendements attendus par les épargnants. En réalité, le rendement qu’il distribue aujourd’hui est inférieur au niveau de l’inflation…
  • Fonds en euro Immobilier : proposé très rapidement en solution alternative au fonds en euro précédent, ce fonds en euro offre un rendement régulier pour le moment plus attractif, généré via le marché de l’immobilier qui a le vent en poupe. Ce fonds en euro fait partie de la famille des fonds « nouvelle génération » créent à la suite de la baisse des taux d’emprunt.
  • Fonds en euro Financier : très intelligemment conçu, ce fonds en euro est capable d’offrir à un rendement potentiellement plus élevé mais aussi plus volatile à un épargnant qui souhaite investir sur les marchés financiers sans s’exposer à un risque de perte en capital. Bien que son rendement dépende entièrement de la santé des marchés financiers, la performance qu’il propose est historiquement plus élevée que celle des fonds en euro classique. Pour une bonne année comme 2017, le fonds en euro est capable de distribuer une performance de 4 %. Dans le pire des scénarios, la performance générée est de 0 %.

Pour les épargnants encore plus prudents que ceux évoqués dans le premier point ci-dessus, c’est-à-dire ceux qui souhaitent bénéficier d’un contrat intégralement sécurisé au détriment de bénéficier d’une meilleure rentabilité, la recherche sera proportionnelle et non qualitative. De manière concrète, ils chercheront à placer intégralement la somme prévue sur un Fonds en euro classique, ce dernier ne pouvant être très performant.

À NOTER : en proposant un fonds en euro plus performant, les assureurs demandent aux épargnants de placer une certaine proportion du contrat sur des unités de compte. Cette condition repose sur une réglementation prudentielle qui coûte très cher aux assureurs, ces derniers ayant l’obligation d’assurer une certaine solidité financière pour garantir leurs fonds en euro.

Lorsqu’un investisseur souhaite ainsi garantir l’ensemble de son placement, c’est-à-dire ne pas prendre le moindre risque en investissant sur l’économie réelle, il le fera au détriment de la performance. Après tout, choisir, c’est renoncer…

Pour mieux appréhender ce point, voici un exemple concret déjà présenté dans l’un de mes précédents guides, mais auquel de nombreux épargnants ont dû faire face :

En ayant souscrit un contrat d’assurance-vie en 2005, monsieur et madame BERNARD ont durant de nombreuses années perçu une rémunération sans risque conforme à leurs attentes. Depuis l’année 2015, le rendement de leurs fonds en euro s’amenuise peu à peu jusqu’à leur offrir un rendement proche de 1,6 %. N’ayant pas d’autres fonds en euros disponible au sein de leur contrat (fonds en euros immobilier financier par exemple), ils bénéficient certes d’un contrat fiscalement optimisé, mais beaucoup moins rentable par manque de possibilité.

Alors, pour éviter de s’exposer dans ce genre de situation, il est important de choisir un contrat souple, c’est-à-dire qui propose de nombreuses alternatives.

Enfin, pour investir sur des supports ayant un potentiel de performance plus élevé, mais dont le capital n'est pas garanti, il faudra ici sélectionner un contrat qui offre certes de bons fonds en euros, mais aussi une bonne gamme d’unités de compte.

Découvrez l'univers : Assurance-vie

Tout savoir sur l'assurance-vie

Conclusion

Si vous ne parvenez pas à choisir votre contrat d’assurance-vie et que vous avez besoin d’un coup de pouce, alors ne vous tournez pas vers votre banque. Préférez un acteur indépendant, qui vous proposera une objectivité dans le choix d’un contrat, et même dans le choix des unités de compte. Retenez que, en fonction de votre profil d’investisseur, du revenu souhaité et de votre horizon de placement, la carte des fonds choisis ne seront pas des « fonds maison » mais bien des fonds sélectionnés sur le marché pour leur bonne gestion. Une fois bien choisie, la gestion de votre contrat sera alors bien plus facile que vous ayez les compétences de le gérer vous-même ou non. Enfin, attention aux appels à l’épargne. Un produit couronné de succès n’a jamais eu besoin de faire des promotions pour briller.

L’assurance-vie offre à ses assurés de nombreux avantages dans le temps. Durant toute sa vie, un épargnant peut utiliser ce produit pour faire fructifier ses actifs qui demeurent, sauf le choix contraire, disponible rapidement pour faire face à tout besoin. Cette solution souple vous permet de verser ou de retirer une somme d’argent à tout moment et selon votre volonté jusqu’au décès, ou les capitaux seront transmis de manière préférentielle aux bénéficiaires désignés.

FAQ : les réponses à vos questions

Ne ratez rien de nos conseils !
Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

9/10 pour 2 lecteurs

A propos de l'auteur Karl Toussaint du Wast, Conseiller en gestion de patrimoine | 1241 articles en ligne

Avis des clients de Karl :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien.

Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion et de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé le cabinet Wast & Van puis netinvestissement. Il est également le co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Il intervient régulièrement en tant expert immobilier auprès des média français. Karl Toussaint du Wast est notamment l’auteur des livres : "le Guide du CGP moderne" et "E-CGP, comment réussir sa transformation digitale".

Lire la suite
Dernier commentaire client

"le service client est très agréable et montre une grande patience pour les novices; les frais d'entrée sont restreints, ce qui est très appréciables"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-01-03 18:28:55 par Caroline W.
Voir son profil Contactez Karl
Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !
/10

sur 513 avis clients

+ -
simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !