banniere article

Comment choisir parmi les différents types de contrat d'assurance-vie ?

Placement Guides Assurance-vie
En résumé ...
L'assurance-vie vous permet de constituer un capital et de le valoriser. Bien que relativement simple d'utilisation, ce placement présente néanmoins certaines subtilités à connaitre. Différents types de contrats, modes de gestion, choix des supports, … nous vous disons tout dans ce guide !

L’article « Comment choisir parmi les différents types de contrat d'assurance-vie ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 8/10 pour 1 avis
Ecrit par : Stéphane van Huffel

Conseiller en gestion de patrimoine

178 vues

par nos lecteurs

4 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

Quel que soit votre âge, votre situation familiale ou encore votre profession, vous aurez normalement recours un jour à l’assurance-vie. Même si ce contrat d’épargne peut parfois avoir mauvaise presse aux yeux des clients de banque, il est pourtant un outil remarquable et utile pour répondre à la quasi-totalité de vos objectifs. En effet, que vous souhaitiez constituer un apport pour votre résidence principale, préparer un complément de revenus pour votre retraite ou bien transmettre votre épargne à vos enfants, l’assurance vie est un vrai couteau suisse ! Si votre expérience vis-à-vis de ce placement n’a pas été concluante par le passé, laissez-nous redorer le blason de ce contrat à travers ce guide. Il existe différents types de contrats d’assurance vie possédant des caractéristiques et des supports financiers spécifiques. Le choix qui vous incombe s’effectue en fonction de vos objectifs de placements mais rassurez-vous, en dehors des livrets réglementaires, il n’existe pas de placement plus flexible que l’assurance vie. Comprenez bien que « la carrosserie » relative à l’enveloppe fiscale et juridique que suggère ce placement sera identique chez tous les assureurs. A cet effet, la différence réside dans « le moteur » du contrat, à savoir, sa composition. Sans plus tarder, voyons ensemble comment choisir parmi les différents types de contrats d’assurance vie ?

Si vous désirez plus d’informations sur l'assurance-vie, vous pouvez contacter un conseiller netinvestissement en cliquant ici.

1. Les contrats d’assurance vie "monosupport"

Bien qu’ils soient vieillissants et de moins en moins proposés, les contrats monosupport offrent la possibilité de bénéficier d’un placement sur un seul et même support : le fonds euros. Clairement, l’objectif prioritaire de ce type de contrat ne sera pas la valorisation du capital mais bien au contraire la protection, la disponibilité et la régularité. En effet, le choix du contrat d’assurance vie monosupport impose un choix restreint de fonds euros, plus généralement l’actif général de l’assureur du contrat concerné.

Pour rentrer plus en détails dans la composition de ces fonds euros, ils sont majoritairement investis en titres de créances, obligations du secteur public ou privé. Leurs taux de rendement sont fixés lors de l’émission des emprunts et dépendent des fluctuations du marché du crédit. Pour faire simple, la baisse progressive des taux d’emprunts et la politique du Quantitative Easing menée par la BCE (Banque Centrale Européenne) ont engendré la baisse du rendement de ces fonds euros. En moyenne, l’ensemble des fonds euros du marché ont rapporté 1,20% net de frais de gestion en 2020. Certes, il n’y a pas de quoi sauter au plafond, mais cela reste un moyen simple et efficace de protéger votre capital de l’érosion monétaire et des éventuels frais de succession que peuvent engendrer des patrimoines importants.

netinvestissement vous recommande :

Qu'est-ce qu'une assurance vie ?

Qu'est-ce qu'une assurance vie ? Le tuto placement Net Academy (EPI 1) | Netinvestissement Le tuto placement Net Academy (EPISODE 1)

Découvrez l'univers : Assurance-vie

Tout savoir sur l'assurance-vie

2. Les contrats d’assurance vie « multisupports »

Rentrons dans la cour des grands avec ce type de contrat d’assurance vie bien plus en vogue à ce jour que son prédécesseur. A fortiori, dans la grande majorité des cas, c’est un contrat multisupport qui vous sera proposé. Et c’est ainsi que le jeu se corse ! Rappelez-vous ce qui a été dit précédemment : certes, vous devez être vigilants sur le choix de cette enveloppe fiscale notamment pour ce qui l’entoure (frais de gestion, frais d’entrée, solidité de l’assureur etc.) mais c’est bien la composition et le choix des supports à l’intérieur qui va être primordial.

Premièrement, le choix de votre interlocuteur en dira long sur vos chances d’obtenir un contrat avec un large choix de supports et une gestion performante. Que diriez-vous de revenir à l’époque où vous n’aviez accès qu’au contrat de votre banquier ou assureur, avec son seul et unique fonds euros et ses quelques fonds issus de son enseigne ?

A l’heure où la digitalisation et la démocratisation de la gestion de patrimoine prennent de plus en plus de place, le manque d’objectivité de certains intervenants ne berne plus personne. C’est pourquoi, nous ne cesserons d’insister sur le fait que votre contrat d’assurance vie doit être en architecture ouverte.

Certains contrats vous donneront accès à plus de 500 supports dits « Unités de Comptes ». Ayez le luxe du choix pour profiter de la hausse des marchés boursiers et investissez dans les différents OPCVM (Organismes de Placements Collectifs en Valeurs Mobilières), FCP (Fonds Communs de Placements), SICAV (Sociétés d’Investissements à Capital Variable) ou bien en parts de SCI ou SCPI (Société Civiles de Placements Immobiliers). L’investissement dans les unités de compte concerne les souscripteurs qui recherchent un investissement à long terme diversifié sur les marchés financiers et qui sont prêts à en accepter les risques en contrepartie de perspectives de rendement plus élevées.

3. Le choix des supports du contrat

Ne vous contentez plus seulement des fonds euros classiques ou des fonds obligataires planplan des grands noms d’assureurs et de banques que nous ne citerons pas. Révolutionnez votre contrat en intégrant des lignes à votre allocations d’actifs que vous ne soupçonniez même pas !

  • Les fonds euros nouvelles générations : à la différence des fonds euros classiques cités en amont, investis dans des obligations d’Etat, certains assureurs ont eu l’excellente idée de créer des fonds euros investis dans la pierre, sur des infrastructures françaises ou même encore avec une poche actions. Certains fonds euros ont pu rapporter ces dernières années (2019, 2020) entre 2,10% et 3,15% net de frais de gestion. De quoi vous déconcertez n’est-ce pas ?
  • Les SCI, SCPI ou OPCI : que diriez-vous d’investir dans la pierre à partir de quelques milliers d’euros et bénéficier d’un rendement régulier et stable tout en diversifiant géographiquement et sectoriellement vos avoirs. C’est ce que propose les SCI (Sociétés Civiles Immobilières), SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) et OPCI (Organisme de Placement Collectif en Immobilier) qui sont en fait des paniers comprenant une multitude d’actifs immobiliers généralement tertiaires comme des bureaux, commerces, entrepôts logistiques, murs de crèches ou de maisons médicales dans toute la France voire dans certains pays frontaliers.
  • Les unités de comptes thématiques : nous les affectionnons particulièrement chez Netinvestissement, les OPCVM qui investissent dans des actions ou obligations d’entreprises orientées vers des thématiques d’avenir : développement durable, traitement de l’eau, l’espace, le Big Data, la santé et plein d’autres encore. Quoi de mieux que tirer profit de la performance des marchés sur des secteurs porteurs et financer une économie réelle un peu plus « éthique » ?

4. Les modes de gestion

La gestion libre

Qu’elle soit réalisée par vous-même ou par votre conseiller Netinvestissement par exemple, il s’agit du mode de gestion appliqué par défaut sur les contrats d’assurance vie. Soit, vous êtes férus de l’actualité économique, géopolitique et vous avez du temps à y consacrer, soit vous déléguez cette gestion à un spécialiste. Dans tous les cas, vous avez la main sur les différentes actions menées sur votre contrat pour accepter ou refuser les termes des modifications qui pourraient vous être proposées.

La gestion automatisée

Même si cette gestion se rapproche fortement de la gestion libre, la gestion pilotée ou automatisée permet à l’investisseur de se faciliter la vie en termes de gestion courante de son contrat. Un bon contrat d’assurance vie vous proposera ces 4 options de gestion :

  • La sécurisation ou la dynamisation des plus-value :

    Cette option vous permet de choisir automatiquement le réceptacle de vos plus-values. Autrement dit, dans un contexte de marché volatile, vous pouvez figer automatiquement vos gains en les rapatriant sur un support garanti comme le fonds euros. A l’inverse, si les marchés sont porteurs vous pouvez directement les investir en unités de comptes pour chercher toujours plus de performance.

  • Le rééquilibrage automatique :

    Tout simplement, cette option vous garantit la répartition exacte et proportionnelle à celle prévue initialement à la souscription. Si la poche unités de comptes baisse, le robot comprend que les marchés sont baissiers et donc prend une partie du fonds euros pour l’investir et profiter de la baisse et vice versa.

  • Le stop loss :

    Un peu plus complexe mais toujours aussi utilisée, cette option de gestion permet de couper une position si sa valorisation baisse trop (- 5 %, -10 %), les sommes étant automatiquement replacées sur le fonds en euro sécurisé et garanti.

  • L’investissement progressif :

    Cette option est en réalité similaire au versement programmé mensuel, trimestriel ou semestriel. A la seule différence que le montant du capital à investir est dès le début intégré à votre assurance vie sur un fonds euros garanti. En d’autres termes, il est prêt à l’emploi !

La gestion sous mandat

Souvent perçue comme la gestion « haut de gamme », la gestion sous mandat s’adressait à l’origine aux investisseurs les plus fortunés confiant des milliers ou millions d’euros à leur banque. Elle est aujourd’hui possible pour n’importe quel épargnant, même à partir de quelques centaines d’euros d’investissement. Concrètement, la gestion sous mandat ou GSM consiste purement et simplement à déléguer la gestion de votre contrat à un professionnel. Ici, vous donnez tous droits à votre interlocuteur de réaliser des modifications de types arbitrages sans votre consentement à chaque fois. Cette option de gestion permet de faire appel à un spécialiste de la gestion de portefeuille et de lui donner les moyens d’être efficace dans ses choix et ses réactions face aux fluctuations des marchés. Mais au-delà d’avoir une confiance à toute épreuve, vous devez choisir un professionnel indépendant et reconnu, sinon attendez-vous à une sélection moyennement objective du choix des supports.

5. Les profils d’investisseurs

Répartissons ensemble les profils d’investisseurs en fonction des types de contrats et des modes de gestion existant.

  • Profil prudent : supérieur à 70% et + de fonds euros avec contrat monosupport et/ou gestion sous mandat adaptée au profil.
  • Profil équilibré : 40% à 50% de fonds euros et 50% à 60% d’unités de comptes avec contrat multisupports et/ou gestion sous mandat et/ou gestion libre et/ou rééquilibrage automatique et/ou stop loss et/ ou sécurisation des plus-values.
  • Profil dynamique : supérieur à 80% en unités de comptes avec contrat multisupports et/ou gestion libre et/ou investissement progressif.

Bien évidemment, il s’agit d’orientations de profil, toutes les répartitions et toutes les options peuvent vous être proposées. Il est d’ailleurs une fois encore utile de rappeler que tout commence par la définition précise de votre profil (âge, famille, aversion aux risques), de vos moyens (situation patrimoniale) et de vos objectifs sans quoi il peut être dangereux de vous orienter vers tel ou tel contrat, aussi performant qu’il soit. Pertinence et cohérence sont les bases d’un bon investissement en assurance-vie.

Conclusion

Nous espérons vivement que ces quelques précisions sur les choix qui vous sont offerts sur les différents contrats d’assurance vie vous permettent de mieux appréhender cet outil patrimonial. N’oubliez pas que bien qu’il soit souvent décrié comme « peu rentable » par des investisseurs néophytes ou mal conseillés, il est pour autant le placement préféré des français depuis bien des années. Et cela s’explique notamment par sa flexibilité : non l’assurance vie n’est pas bloquée pendant 8 ans comme certains pourraient le faire croire ou le penser. Vous pouvez disposer de vos fonds (sauf engagement contraire) sous une quinzaine de jour en demandant un rachat total ou partiel.

De plus, aucune fiscalité n’est due lorsque vous restez investi dans le contrat. Cerise sur le gâteau, la fiscalité sur les plus-values s’adoucit après 8 années de détention et offre certains abattements. Enfin, vous n’êtes pas sans savoir que l’assurance vie est une enveloppe successorale précieuse puisqu’elle vous donne le droit de transmettre jusqu’à 152 500 euros par bénéficiaires pour tous versements effectués avant vos 70 ans. En clair, ce contrat peut faire coïncider souplesse, performance et avantages fiscaux. Comme Skip : petit mais puissant !

En outre, ce contrat est ouvert et accessible à tous les budgets, à tous les profils d’investisseurs, à tous les objectifs mais une seule règle reste commune à tout le monde : faites-vous accompagner ! Si ces mots vous ont enfin décidé à mettre en application votre souhait d’ouvrir ou de changer votre contrat d’assurance vie, nos chefs de projet patrimoniaux Netinvestissement sont disponibles pour vous aider dans votre démarche. Alors n’attendez plus, par rendez-vous physique, visio, téléphone ou tchat tous les moyens sont bons pour être confortablement aiguillés dans vos choix d’investissements.

FAQ : les réponses à vos questions

Ne ratez rien de nos conseils !
Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

8/10 pour 1 lecteur

A propos de l'auteur Stéphane van Huffel, Conseiller en gestion de patrimoine | 1687 articles en ligne

Avis des clients de Stéphane :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite
Dernier commentaire client

"Informations très claires. Navigation aisée."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-06-10 17:35:59 par Janine B.
Voir son profil Contactez Stéphane
Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

La solution la plus adaptée à vos objectifs et à votre situation parmi notre sélection de placements.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !
/10

sur 514 avis clients

+ -
simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !