Investir en compte titre : est-ce une bonne idée ?

Visa expert
Aurélien Sarazin
Par Aurélien Sarazin
Vu 182 fois

L’article « Investir en compte titre : est-ce une bonne idée ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Nouveauté : écoutez ce guide ou téléchargez-le !

Comment réussir son investissement boursier ?
netinvestissement media

[Video] Nos conseils pour préparer au mieux votre investissement en bourse

Vous disposez de liquidités que vous souhaitez investir. Vous avez déjà une assurance vie avec un fonds en Euro pour la sécurité, un peu d’unités de comptes pour la diversification, un PEA pour les investissements boursiers et vous vous interrogez sur l’ouverture d’un compte titre.

Est-ce que ce placement est fait pour vous ? Quel est sa fiscalité ? Dans quels produits financiers peut-on investir avec un compte titre ?

Dans les lignes qui suivent, nous allons répondre à ces interrogations et voir les points essentiels à connaître sur le compte titre.

Sommaire



1. Le compte titre, qu’est-ce que c’est ?

Un compte titre est un compte que l’on ouvre auprès d’un établissement financier (banques ou courtiers). Le compte titre permet d’investir dans des lignes d’actifs :

  • Actions
  • Obligations
  • OPCVM (SICAV, FCP)
  • Trackers
  • Warrant
  • Certificats
  • Options…

Le compte titre est certainement le produit le plus flexible pour gérer votre portefeuille. En effet, vous pouvez investir dans pratiquement toutes les classes d’actifs, dans toutes les tailles d’entreprises et dans tous les secteurs géographiques.

Le montant minimum pour investir dans un compte titre est très faible (à partir de quelques Euro) et il n’existe pas de montant maximum.

Nous avons sélectionné pour vous la plateforme Nortia Invest qui propose les meilleurs services en compte-titre au meilleur prix. Que ce soit pour une personne physique ou morale.


2. Quelle est la fiscalité du compte titre ?

Depuis le 1er Janvier 2018, les capitaux mobiliers sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de l’impôt à un taux de 12,8% et aux cotisation sociales (CS) à un taux de 17,2%.

Les contribuables étant plus faiblement imposés peuvent opter pour une imposition au barème progressif. Si cette option est sélectionnée, l’ensemble des revenus mobiliers est soumis à ce barème.

Même si la fiscalité n’est pas confiscatoire, elle n’est pas l’atout du compte titre. En effet, l’assurance vie et le PEA bénéficient d’une fiscalité plus avantageuse après une certaine durée de détention.

L’assurance vie bénéficie de la même fiscalité que le compte titre les 8 premières années. Après ces 8 ans, l’assurance vie bénéficie d’une fiscalité réduite plus avantageuse et elle permet en plus de transmettre son patrimoine avec certains avantages.

Le PEA quant à lui bénéficie d’une fiscalité plus avantageuse que le compte titre à partir de sa 5ème année. Avant cela, le PEA n’est pas conseillé car sa fiscalité est plus élevée.


J'en profite



3. Investir en actions : Plan d’Epargne Actions ou compte titre ?

En général l’enveloppe fiscale retenue pour investir en actions est le PEA. En effet, l’investissement en actions est considéré comme un investissement long terme, et sur le long terme le PEA bénéficie de la meilleure fiscalité.

Alors pourquoi choisir le compte titre pour investir en actions allez-vous me dire ?

Et bien parce que le PEA a ses limites. En effet, le PEA est réservé aux investissements en actions Européennes uniquement. C’est à dire qu’au travers d’un PEA vous ne pourrez pas investir dans Apple, Amazon, Facebook et toutes les autres sociétés qui ne sont pas cotées sur les places boursières Européennes.

Le compte titre au contraire vous permet d’investir dans n’importe quelle action de n’importe quelle société, aussi bien en France, en Europe, au Japon que n’importe où dans le monde.

Le compte titre vous permet donc de diversifier beaucoup plus votre portefeuille boursier que le PEA.

Le second avantage du compte titre sur le PEA, c’est le montant maximal d’investissement. Chaque personne ne peut détenir qu’un seul PEA (après 18 ans) et le montant de versement maximal sur un PEA est de 150 000 € (la valeur de votre PEA peut dépasser 150 000 € si vos actions s’apprécient mais votre versement est limité à cette somme).

Sur le compte titre pas de limite. Vous pouvez ouvrir autant de comptes titres que vous le souhaitez et sur chaque compte titre vous pouvez verser les montants que vous souhaitez.

Le dernier avantage du compte titre par rapport au PEA : vous pouvez retirer votre argent à tout moment sans devoir le fermer ou bloquer les nouveaux versements.

Dans le PEA, dès que vous avez retiré un Euro, vous ne pouvez plus faire de nouveau versement. Cela peut être contraignant notamment par exemple pour les « chasseurs » de dividendes qui souhaitent vivre des rendements perçus de leurs actions.



4. Diversifier votre patrimoine : assurance vie ou compte titre ?

On a vu que le compte titre permet d’apporter plus de diversification sur les investissements en actions que le PEA. Mais le compte titre apporte d’autres avantages en termes de diversification.

Comme l’assurance vie, le compte titre permet d’investir dans de nombreuses autres classes d’actifs : immobilier, devises, obligations, matières premières…

Mais alors pourquoi ne pas choisir l’assurance vie  ?

En effet, nous avons vu précédemment que l’assurance vie bénéficie d’une fiscalité plus avantageuse que le compte titre après 8 ans et qu’elle permet de transmettre son patrimoine avec certains avantages.

Pourtant, le compte titre bénéficie de certains avantages qui lui sont propres.


La disponibilité

Même si l’argent n’est pas bloqué sur une assurance vie, faire des versements et faire des rachats peut prendre quelques jours à quelques semaines et les modalités sont plus compliquées.

Si vous avez un compte titre dans votre banque, vous pouvez vendre vos actions et virer l’argent sur votre compte courant en quelques minutes seulement.

Avec votre contrat d’assurance vie, vous allez devoir attendre plusieurs jours ou plusieurs semaines pour récupérer votre argent et les formalités seront plus compliquées (même si avec les nouvelles technologies une amélioration est en train de s’opérer).


Une offre d’investissement plus importante :

Les meilleurs contrats d’assurance vie haut de gamme vous permettent d’accéder à plusieurs centaines d’unités de comptes. Certains contrats d’assurance vie vous permettent même d’investir en direct dans des actions.

Pour autant, les contrats d’assurance vie ont un offre « limitée ». Aucun contrat ne peut référencer toutes les unités de comptes et toutes les actions du marché par exemple.

Les comptes titres quant à eux permettent normalement d’investir sur la totalité des unités de comptes ouvertes au public, sur la totalité des actions et même sur d’autres produits financiers. Au sein d’un compte titre vous pouvez par exemple investir sur des warrants, des certificats ou d’autres supports financiers vous permettant d’avoir un effet de levier très élevé.

Attention ce type de produit peut-être très risqué. Quand vous investissez avec un effet de levier de 2 par exemple sur une action, lorsque l’action monte d’un Euro vous gagnez 2 Euros. Mais lorsque l’action baisse d’un Euro, vous perdez 2 Euros !

Si vous pouvez gagner beaucoup plus, vous pouvez également perdre beaucoup plus et beaucoup plus rapidement. Investir dans ce type de produit financier doit donc demander une réelle expertise. Heureusement, il existe de nombreux comptes « fictifs » qui vous permettent d’apprendre avec de l’argent virtuel. Ça peut être un très bon entrainement mais prudence tout de même.

Le compte titre permet également d’investir dans d’autres produits financiers qui permettent cette fois-ci de protéger votre portefeuille en cas de baisse de celui-ci.

Vous pouvez par exemple utiliser des options (appelées des « Put » ou « Call » pour option d’achat ou option de vente) pour vous protéger d’une baisse trop importante sur une de vos actions par exemple. C’est en quelque sorte comme souscrire une assurance : si votre action chute fortement, on vous la rachète à un prix déterminé à l’avance.

Les stratégies sur options sont utilisées par de grands fonds de pensions ou de grands gérants comme Warren Buffet par exemple.


La rapidité d’exécution :

Dans une assurance vie, si vous souhaitez arbitrer une ligne vers une autre, vous devez envoyer l’information à votre assureur et il procédera ensuite à l’arbitrage. Cela peut prendre quelques jours.

Étant donné ce délai de traitement, les investissements dans une assurance vie sont considérés comme « moyen / long » terme. En effet, vous n’investissez pas dans une assurance vie pour ressortir votre argent quelques jours après.

Sur un compte titre les durées d’investissement peuvent être beaucoup plus courtes. De nombreux investisseurs achètent une action pour quelques jours seulement, parfois quelques heures et parfois même quelques minutes.

On appelle cela du « swing trading » ou du « day trading ». Ces stratégies permettent aux meilleurs traders d’avoir des performances bien supérieures aux marchés financiers.

La contrepartie c’est tout d‘abord que les frais sont plus importants. En effet, à chaque transaction vous devez payer des frais donc si vous faites une transaction par an ou une par jour, ces frais ne seront pas les mêmes à la fin de l’année.

Le swing trading ou le day trading sont donc des stratégies qui doivent donner des performances plus élevées pour amortir ces frais.

La seconde contrepartie, c’est l’investissement en temps. Certains investisseurs ou traders, même amateurs, passent plusieurs heures chaque jour à gérer leur portefeuille boursier. Cela devient donc une activité à part entière.


La liquidité :

Le dernier avantage du compte titre par rapport à l’assurance vie est la liquidité.

En effet, sur une assurance vie votre argent est investi en permanence, que ce soit dans des unités de comptes ou dans le fonds en Euro.

Sur le compte titre au contraire, vous pouvez garder l’argent en liquidité si vous pensez que ce n’est pas le moment d’investir et vous pouvez passer de nouveaux ordres le moment voulu. En effet avoir une partie de son portefeuille en cash est dans certaines situations de marché est la meilleure stratégie.


J'en profite



Conclusion

Le compte titre, contrairement à l’assurance vie et au PEA, ne bénéficie pas d’avantages fiscaux. Pour autant le compte titre a de nombreux avantages et particularités que vous ne retrouvez pas dans le PEA et dans l’assurance vie.

Le compte titre vous met à disposition des outils supplémentaires pour gérer efficacement votre portefeuille financier. La contrepartie, c’est peut-être la complexité de ces outils. Utiliser efficacement ne serait-ce que quelques-uns de ces outils financiers pointus n’est pas donné à tout le monde.

En effet, les différents outils qui sont disponibles au sein d’un compte titre peuvent être très efficaces et puissants s’ils sont bien utilisés. Mais à l’inverse, ils peuvent être très dangereux pour votre épargne si vous ne les utilisez pas avec beaucoup de précaution.

Chez Netinvestissement nous pouvons vous accompagner dans l’ouverture de votre compte titre et dans la mise en place d’une stratégie d’investissement qui correspond à votre profil investisseur.

À propos de l'auteur

Aurélien Sarazin , Chef de projet patrimonial

Passionné de sports mécaniques, Aurélien débute sa carrière comme ingénieur motoriste pour plusieurs grands constructeurs automobiles. Il cherche rapidement des solutions pour investir et placer son argent. Il se rend vite compte que les conseils que lui propose son banquier sont souvent plus intéressants pour la banque que pour lui ! Il décide donc de se former seul. Il se découvre alors une véritable passion pour les investissements, aussi bien financiers qu’immobiliers. Une bonne partie de son temps libre est alors consacrée à investir et se former. Il devient également rapidement le conseiller de ses amis et collègues de travail. Après 10 années passées dans l’industrie, c’est tout naturellement qu’il décide de se reconvertir et de s’installer en tant que conseiller en gestion de patrimoine indépendant. En 2012, il obtient le certificat de conseiller en gestion de patrimoine et sort major de sa promotion. Il accompagne ses clients sur tous les aspects de leur vie financière. Son objectif : démocratiser la gestion de patrimoine et la rendre accessible au plus grand nombre. Toujours avec la même ambition, il décide de rejoindre, en 2018 Netinvestissement avec qui il partage la même vision.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides