banniere article

Qu'est-ce qu'un fonds de placement et pourquoi choisir ce type d'investissement ?

Placement Fonds financiers

L’article « Qu'est-ce qu'un fonds de placement et pourquoi choisir ce type d'investissement ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

Ecrit par : Chauncey Schmitt

Chef de projet Patrimonial

610 vues

par nos lecteurs

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

Un fonds de placement consiste à réunir plusieurs investisseurs au sein d’un même « panier ». Ensemble, ils décident de mutualiser leur capitaux pour investir conjointement dans différents produits et différents secteurs tels que l’immobilier, les entreprises ou encore dans des produits financiers.

Les fonds de placement permettent donc d’investir votre argent dans des supports aussi variés que diversifiés tels que les matières premières, les devises, les actions et obligations.

Un fonds de placement permet donc aux investisseurs de se constituer un patrimoine diversifié sans avoir à craindre la contrainte que représente la gestion d’un portefeuille financier « au jour le jour » puisque la gestion de ce fonds est assurée par un gérant et ses équipes dédiées.

Si vous désirez plus d’informations, vous pouvez contacter un conseiller Netinvestissement en cliquant ici.

1. Un fonds de placement : qu’est-ce que c’est ?

Un fonds de placement, c’est donc un organisme de placement de détention collective d’actifs financiers et/ou immobiliers.

Investir dans un fonds de placement, c’est acheter des titres de propriété représentant une part du portefeuille du fonds.

Les fonds de placements peuvent prendre différents types de formes : SICAV (société d’investissement à capital variable), FCP (fonds commun de placement), FIA (fonds d’investissement alternatif) et d’autres fonds d’investissement.

Ce sont des structures réglementées et agrées dont la valeur des parts du fonds varie en fonction de la valeur des entreprises et actifs qui le composent.

Le gestionnaire ou gérant d’un fonds a pour rôle de choisir les actions et titres d’entreprises cotées ou non dans lesquelles la collecte du fonds sera investie. Le gestionnaire peut sélectionner des entreprises sur toutes les bourses et marchés du monde.

Il est ainsi plus facile pour un investisseur de se constituer un portefeuille diversifié avec moins de risques.

2. Les différents types de fonds de placement

SICAV (Société d’investissement à Capital Variable)

La SICAV est une forme d'OPCVM (Organisme de Placement Collectifs de Valeurs Mobilières) très répandu qui donne la possibilité aux investisseurs de s’exposer à de nombreuses classes d’actifs.

En effet, il existe différents types de SICAV à savoir :

  • SICAV actions qui investissent dans le capital de sociétés cotées;
  • SICAV obligataires qui investissent dans des obligations d’Etats ou des obligations d’entreprises;
  • SICAV patrimoniales ou SICAV diversifiées : elles investissent dans les différentes classes d’actifs précitées;

FCP (Fonds Commun de Placement) pour commencer avec une petite épargne

Les Fonds Commun de Placement sont des fonds d’investissement qui donnent la faculté de mutualiser l’épargne de nombreux investisseurs dans le but de placer des capitaux sur les marchés financiers ensemble.

Ce système donne l’opportunité aux particuliers d’investir avec une petite somme de départ. Dans les faits, le fonctionnement est presque identique à celui des SICAV, avec toutefois des statuts juridiques qui diffèrent.

En investissant dans un FCP, vous ne devenez pas directement actionnaire des sociétés sous-jacentes, mais copropriétaires.

En pratique, cette distinction est peu pénalisante pour ceux qui n’ont pas pour objectif de participer aux assemblés généraux et voter sur les orientations stratégique des entreprises dans lesquelles ils investissent.

La forme juridique du FCP permet également aux investisseurs de se positionner sur des fonds alternatifs tels que des FCPE (Fonds Commun de Placement d’Entreprise) et encore des fonds dits de Private Equity (FCPR et FCPI).

FCPE, un fonds commun de placement destiné à l’épargne salariale

Les Fonds Communs de Placements d’Entreprises (FCPE) comme leur nom l’indique sont destinés à l’épargne salariale. Ils ont pour objectif premier de permettre aux salariés d’investir dans le capital de leur entreprise.

FCPR (Fonds Commun de Placement à Risques)

Les Fonds Communs de Placements à risque (FCPR) font également partie des multiples solutions de private equity.
Si leur nom peut sembler obscure ou complexe, ils ont pour but de permettre à des investisseurs de rentrer au capital de sociétés innovantes.
Bien que ce type d’investissement présente un risque règlementaire potentiellement plus important, les perspectives de rendements peuvent être élevées.

Les FIP Outre-mer et FIP Corse

L’investissement dans des parts de Fonds d’investissements de proximité (FIP) a été lancé en 2007 dans le but de soutenir l’économie locale de certaines zones ultramarines.
Les sociétés de gestions qui proposent ce type de placement répartiront leurs investissements dans une pluralité de PME locales en outre-mer ou en Corse afin de diluer le risque pour les investisseurs.
En outre, ces FIP sont souvent plébiscités par les investisseurs car ils permettent de générer une économie d’imposition sur les sommes investies dans le fonds.
A noter que cette réduction fiscale s’accompagne d’un engagement de détention des parts pendant une durée de 5 ans minimum.

Les FPCI

Les Fonds Professionnel de Capital Investissement (FPCI) permettent également d’investir au capital de sociétés non cotées. Ce que l’on appelle communément les « startups ».
Leur forme juridique donne aux gérant de ces fonds une liberté d’action et de manœuvre plus importante que des fonds plus traditionnels.
En revanche, ces fonds ont une contrainte à l’entrée pour les investisseurs. En effet, ils sont accessibles à partir de 100 000 € d’investissement.

ETF (Exchanged Traded Funded) ou Fonds indiciels Cotés

Les Exchanged Traded Funded (ETF) sont des fonds d’investissement qui permettent aux investisseurs d’investir sur les marchés financiers à frais réduits.
En effet, la particularité de ces fonds est qu’ils n’ont pas de « pilote à bord ». Ce sont des réplicateurs qui permettent aux investisseurs de s’exposer à différents marchés. Dans le jargon, on appelle cela la « gestion passive ». En d’autres termes, un ETF ne fait que répliquer un indice, une valeur ou un secteur de façon passive, c’est-à-dire au gré de l’évolution du marché, sans l’intervention d’une équipe de gestion qui pourra agir sur les positions en achetant ou en revendant afin de générer une surperformance de l’indice répliqué. On parlera alors de « gestion active ».

Pour illustrer ce propos, prenons l’exemple d’un investisseur qui souhaite investir sur le segment des grandes sociétés françaises.

Là ou l’ETF va très simplement « répliquer » le CAC 40 avec une répartition des actifs investis sur les 40 plus grandes sociétés françaises d’un point de vue capitalistique, un fonds actif lui orientera ses choix selon l’analyse d’un gérant qui sera en capacité d’identifier les plus belles opportunités de marchés et d’agir en conséquence.

Hedge Funds ou Fonds d’Investissement Alternatifs (FIA)

Les Fonds d’Investissements Alternatifs (FIA) sont des fonds extrêmement flexibles.

Ces derniers, parfois pointés du doigt publiquement, permettent aux investisseurs de profiter de styles de gestions plus agressifs.

Par exemple, les FIA ont la possibilité de prendre des positions de vente à découvert. En clair, ils ont la faculté de prendre une position contre une entreprise en spéculant sur le fait que le cours de bourse de cette dernière va baisser. Au-delà de la perception morale de chacun(e) face à ce type de gestion, il vous faut savoir que les marchés financiers fonctionnent toujours à double sens. Si une personne « spécule » à la hausse, cela signifie qu’il y a potentiellement en face quelqu’un qui « spécule » à la baisse. Ce que vous gagnez est au détriment de celui qui s’est trompé de sens de marché… et inversement. Quand vous avez investi à la hausse et que le marché baisse, alors vous perdez de la performance… au détriment de celui qui, en face, aura lui misé à la baisse. Au final, c’est un jeu équilibré.

Ce type de fonds présente un risque de perte en capital important mais les perspectives de performance sont à l’inverse élevés.

Société Civile de Placement Immobilier (SCPI)

Les Société Civile de Placement immobilier (SCPI), sont des véhicules d’investissements qui, via un appel public à l’épargne, permettent de mutualiser l’épargne de multiples investisseurs en investissant dans des actifs immobiliers.

Ce type d’investissement permet notamment aux investisseurs de se générer des revenus complémentaires réguliers en vue notamment de préparer la retraite tout en se constituant un patrimoine immobilier très diversifié.

À NOTER : Contrairement aux autres fonds évoqués ci-dessus, il est possible d’investir dans des SCPI en ayant recours au crédit bancaire.

Autre avantage des SCPI comparativement à un investissement dans l’immobilier traditionnel : le confort !

En effet, la société de gestion s’occupe de tout et l’investisseur (vous) n’est jamais mis à contribution. Les rendements versés, compris entre 4 et 6% par an, s’entendent toujours nets de tous frais. Hors fiscalité bien entendu.

Les SCPI portent leurs acquisitions principalement sur de l’immobilier tertiaire. Les principales classes d’actifs d’investissement seront :

  • Les bureaux
  • Les commerces
  • La santé
  • L’éducation
  • La logistique

En synthèse, la SCPI est un excellent outil pour diversifier son portefeuille d’investissement sur des actifs immobiliers.

L’Organisme de Placement Collectif Immobilier (OPCI)

Les Organismes de Placements Collectifs Immobiliers (OPCI), sont des fonds qui ressemblent beaucoup aux SCPI.

Là où les SCPI seront à 100% investies sur des actifs immobiliers tangibles, les OPCI, de parts leurs statut, peuvent orienter une partie de leurs avoirs sur des actifs financiers. Les OPCI sont généralement logées dans une assurance-vie.

3. Comment investir dans un fonds de placement ?

Les investisseurs souhaitant investir dans un fonds de placement ont plusieurs possibilités.

La première chose évidemment c’est de nous contacter. Netinvestissement vous donne accès au plus large choix de solutions de placements du marché en France sans avoir à supporter de frais supplémentaires. N’ayant pas de « produits maison », nous vous apportons la garantie d’un conseil plus objectif et éclairé, au mieux de vos intérêts (et non l’inverse…).

Les fonds de placement sont accessibles soit au sein d’un plan d’épargne en actions (PEA), au sein d’une assurance vie ou au sein d’un compte titres. Certains fonds de placement peuvent également être détenus en direct.

Une fois acquise, la part d’un fonds peut être librement vendue.

4. Comment choisir un fonds de placement ?

Vous pouvez distinguer parmi les fonds de placement, les fonds de capitalisation dans le but de vous constituer un capital sur le long terme, et les fonds de distribution pour vous constituer un complément de revenus immédiat par le biais du versement de dividendes ou de revenus/loyers.

Dans la sélection de votre fonds de placement, il convient également d’étudier les types de fonds, l’objectif du fonds, la stratégie d’investissement, le risque et la durée de placement recommandée.

En outre, il convient bien sûr d’avoir un portefeuille constitué de plusieurs fonds afin de réduire le risque en diversifiant sa stratégie d’allocation.

Conclusion

Le principal atout des fonds de placement réside dans leur grande diversification, des rendements potentiellement élevés et dans la simplicité de leur fonctionnement.

Gestion par des professionnels, répartition et mutualisation des risques et, fiscalité optimisée selon l’enveloppe choisie sont autant d’avantages à investir dans un fonds de placement.

Il existe un nombre élevé de fonds disponibles sur le marché, chacun avec des stratégies différentes et répondant à des besoins précis.

Investir dans un fonds de placement comporte un risque de perte en capital. Pour ne pas vous tromper et faire le bon choix, les chefs de projet Netinvestissement sont à votre disposition pour vous aider à investir dans un fonds de placement adapté à votre situation.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

9,7/10 pour 3 lecteurs

A propos de l'auteur Chauncey Schmitt, Chef de projet Patrimonial | 42 articles en ligne

Avis des clients de Chauncey :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Chauncey Schmitt débute son cursus universitaire à Bordeaux où il obtient une licence immobilière. Acquise au grès d'une formation en alternance au sein d'une agence immobilière locale, celle-ci lui donne l'opportunité de se familiariser à l'ensemble des rouages de l'immobilier d'habitation. Désireux d'accroître ses connaissances en lien à la sphère patrimoniale, il se prend d'intérêt pour les marchés financiers et s'oriente naturellement vers un Master en gestion de patrimoine, qu'il obtient à l'INSEEC Paris après de multiples stages en banques de détail et cabinets indépendants. C'est d'ailleurs à la suite de son stage de fin d'études qu'il débute sa carrière au sein du cabinet CO-INVEST à Paris. Passionné par toutes les aspérités de son métier, il s'y épanouira durant quatre années à conseiller et fidéliser une clientèle de particuliers et chefs d'entreprises. Véritablement conquis par l'approche, les valeurs et les ambitions disruptives de Netinvestissement, il nous rejoindra en Janvier 2019. 

Lire la suite
Dernier commentaire client

"Réactifs, toujours disponibles, de bon conseil."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-03-29 17:25:08 par Jean-paul M.
Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous vous informez

Découvrez les différentes solutions de placements proposées en fonction de vos besoins

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !
/10

sur 523 avis clients

+ -
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !