banniere article

Limiter les risques d’un placement financier

Vos objectifs Guides Placer son argent

L’article « Limiter les risques d’un placement financier » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 9/10 pour 2 avis
Ecrit par : Stéphane van Huffel

Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

12956 vues

par nos lecteurs

3 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Les épargnants français sont souvent sceptiques à l’égard des placements financiers. Pourquoi ? Parce qu’un tel investissement présente des risques, et en tant qu’investisseur, ce que vous recherchez, c’est la sécurité du produit. Pourtant, les risques encourus se payent par la rentabilité… Plus vous vous « mettez en danger », plus le bénéfice est important si le placement rapporte. En prenant certaines précautions, votre produit financier peut finalement s’avérer un investissement très attrayant.

Intéressé ? Voici quelques notions essentielles à connaître pour limiter les aléas d’un placement financier !

Si vous désirez plus d’informations, vous pouvez contacter un conseiller Netinvestissement en cliquant ici.

Image cas client
En-tête cas client

Mathilde F., a reçu une donation et cherchait à investir une partie de cet argent.

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum.

Le conseil de l'expert

Autre critère fondamental à prendre en compte lorsque vous souhaitez évaluer ou déterminer un bon rendement locatif, c’est le potentiel de revalorisation du prix du bien dans le temps. En d’autres termes, est-ce que je suis déjà au plafond du marché ou celui-ci en a-t-il encore « sous le pied » ?

Vous avez des questions ?

Un de nos conseillers vous recontactera dans les 24h pour répondre à vos demandes.

mon alt

Les risques d’un placement financier

Volatilité du marché et liquidité du produit

Les prix des sous-jacents et les taux d’intérêts évoluant régulièrement, les produits financiers voient leurs valeurs soumis à la volatilité du marché.

Les fluctuations sont imprévisibles car elles dépendent de l’équilibre entre l’offre et la demande. Ce risque « naturel », lié à la conjoncture économique, peut donc entraîner des pertes.

La liquidité, elle, correspond à la possibilité de vendre à tout moment le sous-jacent acheté. Les conditions du marché peuvent en effet provoquer un impact défavorable sur cette liquidité, jusqu’à mettre le support en défaut. En tant qu’investisseur, vous risquez alors d’attendre pour revendre votre produit.

Les coûts de transactions peuvent, par conséquent, devenir plus élevés.

À noter que plus un marché est vaste et actif, plus il est liquide. Il y est plus facile de trouver rapidement un vendeur ou un acheteur, ce qui amoindrit le risque.

La perte de capitaux

En raison des fluctuations des marchés, quelle que soit la période où vous vendez votre support financier, vous n’êtes pas à l’abri d’une perte en capital. Après tout, qui a dit que le risque zéro existait ? 😉

En effet, le sous-jacent choisi peut être revendu à un prix inférieur à celui de l’achat. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas toujours de garantie de restitution, notamment pour les produits financiers complexes.

L’inflation

Quand son taux est supérieur au rendement dégagé par les supports financiers, l’inflation entraîne la dépréciation des placements et une baisse de « pouvoir d’achat » du capital investi.

Autrement dit, la somme placée ne bouge pas, le bénéfice tombe dans la poche, mais la plus-value étant inférieure à l’inflation, elle ne suffit pas à la compenser.

Tout le jeu consiste alors à miser sur les produits dont le taux d’intérêt supplante celui de l’inflation… sans non plus y laisser des plumes.

La non-garantie de la performance

Les actifs sous-jacents peuvent manquer les objectifs fixés et impacter ainsi la performance.

Pour éviter toute mauvaise surprise quant aux rendements du placement, il faut savoir que les supports monétaires sont plus prudents que les produits obligataires, eux-mêmes moins risqués que les investissements en actions.

D’autre part, votre profil de risque – défensif, équilibré, dynamique - influe sur la gestion des fonds. Le mode « défensif » implique la prudence, le « dynamique », l’audace, et l’ « équilibré », un peu des deux. Entre mesure et hardiesse, votre style de gestion joue également sur la performance du placement. Si l’on sait que le risque s’avère très lucratif en cas de réussite, attention à ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier. Diversifier vos mises de fonds, trouver le bon équilibre entre produits « risqués » potentiellement fructueux et titres moins rémunérateurs, mais limitant la perte en capital, s’avère souvent une stratégie payante.

N’hésitez pas non plus à vous faire accompagner par un expert en gestion de patrimoine. C’est toujours un atout, surtout si vous faites vos premiers pas dans l’investissement financier.

Solvabilité de l’émetteur et la qualité de gestion du produit

Si l’émetteur des supports financiers est défaillant, il peut causer une perte des capitaux investis.

Il est donc très important de vérifier la qualité de l'émetteur du produit dans lequel vous faites votre placement financier. Pour cela, référez-vous aux notations – ou « rating » - qui évaluent les risques encourus.

À ces risques s’ajoutent d’autres variables, comme des facteurs irrationnels capables d’influencer les marchés. Ces facteurs dits « psychologiques » sont généralement dus à des rumeurs, des tendances, des prévisions qui peuvent engendrer une évolution défavorable pour vos sous-jacents.

Enfin, gardez en tête que « solvabilité » ne rime pas nécessairement avec « qualité » ou « performance ». De fait, les produits proposés par les banques, bien que solvables, sont souvent moins performants ou qualitatifs que ceux de même nature, proposés par des émetteurs spécialisés.

Limiter les risques d’un placement financier

La durée et le choix du placement

Plus votre placement est à long terme, moins les risques sont importants puisqu’ils se trouvent répartis dans le temps, étalés sur des périodes de hausse ou baisse des marchés financiers.

En fonction de vos objectifs (qui doivent s’inscrire dans une stratégie d’investissement globale), la

Ainsi :

Si la durée de votre placement est inférieure à un an (court terme), préférez des produits dont la volatilité est faible. Faites alors le choix de fonds monétaires ou à taux garanti. Si la durée de votre placement est à moyen terme (entre 3 et 5 ans), privilégiez des fonds obligataires. Si la durée de votre placement est à long terme (plus de 5 ans), faites le choix de placements plus risqués (investissements dans des actions par exemple).

Pour vous aider dans votre choix, voici un tableau récapitulatif des placements financiers, en fonction du risque de perte en capital (1) et du potentiel de rendement (2) :

Placement financier

Durée de l'investissement

Niveau de risque (1)

Rendement (2)
Compte rémunéré Court terme Aucun 1/5
Compte épargne logement Court terme Aucun 1/5
Compte à terme Court à moyen terme Aucun 2/5
Livret épargne Moyen terme Aucun 1/5
Plan épargne logement Moyen terme Aucun 2/5
Assurance-vie (fonds euros) Long terme Aucun 3/5
Obligations Moyen à long terme Modéré à fort 3/5
Investissement sur l'OR Long terme Modéré 2/5
Immobilier (investissement locatif) Long terme Faible à modéré4/5
Assurance-vie (unité de compte) Long terme Modéré à élevé 4/5
Bourse Long terme Elevé 5/5

Encore une fois, suivez le vieil adage disant qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier ; diversifiez vos placements, répartissez-les entre risques et sécurité et surtout, n’investissez pas dans des supports que vous ne comprenez pas.

Le moment du placement

Concernant les produits financiers, nous avons généralement tendance à suivre les mouvements d’acquisitions ou de ventes. A tort !

En période difficile, les opportunités sur les marchés s’avèrent justement plus nombreuses. Quand la valeur monte, vous avez déjà perdu une partie de la performance. Alors n’attendez pas qu’il soit trop tard !

En résumé...

Les placements financiers présentent des risques plus ou moins élevés selon les supports choisis. Il n’y a pas de secrets en la matière : bien souvent, plus le risque est élevé, plus la rémunération est grande en cas de succès.

Pour atteindre une performance optimale, l’important consiste à trouver le juste milieu – selon vos objectifs et vos possibilités financières – dans le rapport rendement/risque.

Sans surprise, quel que soit l’investissement, des règles de prudence s’imposent.

Nous ne le rappelons jamais assez, il est primordial de s’informer, sinon de se faire accompagner par un expert. À plus forte raison si vous n’êtes pas un épargnant averti.

De cette façon, vous optimisez la gestion de votre patrimoine en réduisant les risques.

NB : Les performances passées ne présagent pas des performances futures.

Ne ratez rien de nos conseils !
Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

9/10 pour 2 lecteurs

A propos de l'auteur Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine | 1656 articles en ligne

Avis des clients de Stéphane :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite
Dernier commentaire client

"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
Voir son profil Contactez Stéphane
Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3
1-Vous vous informez Découvrez les différentes solutions de placements proposées en fonction de vos besoins
2-Prise de contact Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.
3-Vous souscrivez Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.
Ils nous ont fait confiance Des centaines de netinvestisseurs heureux !
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !