banniere article

Préparer sa retraite autrement : du placement classique au plus novateur

Vos objectifs Guides Préparer sa retraite

L’article « Préparer sa retraite autrement : du placement classique au plus novateur » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 8/10 pour 1 avis
Ecrit par : Stéphane van Huffel

Conseiller en gestion de patrimoine

31 vues

par nos lecteurs

5 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Le saviez-vous ? Préparer votre retraite peut être aussi enthousiasmant qu’une chasse aux trésors !

C’est simple, le PER a complètement changé la donne. Fini les contrats limités, place à la liberté ! La variété des produits, l’évolution des supports et des secteurs d’investissements laissent toute latitude à l’innovation. Selon vos goûts, faites fructifier votre épargne en diversifiant vos placements… vers l’infini et au-delà !

Des nouvelles technologies à l’immobilier, découvrez ici combien il peut être facile et passionnant d’investir pour votre retraite ! Quels que soient vos centres d’intérêt, incluez-les dans votre stratégie patrimoniale.

Chez Netinvestissement, nous n’avons qu’un objectif : vous simplifier la vie ! Alors prenez le risque… Sortez des sentiers battus, et vous verrez que l’épargne retraite cache quelques surprises. Dans ce guide, nous vous montrons comment, via certains « classiques » comme le PER, vous pouvez investir dans des solutions aussi novatrices qu’originales. Prêt ? C’est parti !

Si vous désirez plus d’informations, vous pouvez contacter un conseiller Netinvestissement en cliquant ici.

Préparer votre retraite : les incontournables

Avant de placer votre argent sur un quelconque support, il vous faut une enveloppe, un véhicule d’investissement. En voici trois : l’assurance-vie, le PER et l’immobilier.

L’assurance-vie : le placement préféré des Français

Voilà longtemps que l’assurance-vie nous aide à accomplir de nombreux projets de vie. Acquisition d’une résidence, financement des études, investissement immobilier… et constitution d’un capital retraite !

Souscrire à un contrat d’assurance-vie vous permet de verser des cotisations régulières pour composer une épargne. Afin de faire fructifier votre argent, ces versements sont ensuite placés sur des fonds en euros et des unités de compte, selon votre choix. Les fonds euros, garantis en capital, minimisent la perte de gains et génèrent généralement peu de rendements. Les unités de compte, plus risquées mais aussi plus rentables, regroupent les supports tels que les actions, les fonds obligataires, les fonds immobiliers, etc.

La pondération d’unités de compte et de fonds euros dans votre contrat varie selon votre appétence au risque. Si vous choisissez la gestion libre, vous gérez vous-même vos investissements. Vous seul sélectionnez les actifs sur lesquels vous souhaitez placer votre épargne. Si vous préférez la gestion pilotée, alors l’assureur s’occupe du contrat à votre place.

D’autre part, l’assurance-vie applique des avantages fiscaux très attractifs. Par exemple, après huit ans de détention, vous bénéficiez d’un abattement annuel de 4 600€ (ou 9 200 € porté à 9 200 € pour un couple) sur vos plus-values imposables. Votre capital reste également disponible à tout moment, surtout en cas d’imprévus. L’épargne constituée au sein du contrat n’étant pas bloquée jusqu’à la retraite, vous pouvez faire un rachat dès que nécessaire. Libre à vous donc d’effectuer des versements partiels – programmés ou non – afin d’alimenter votre assurance-vie.

Pour trouver le contrat le mieux adapté à votre situation, contactez votre chef de projet patrimonial Netinvestissement ! Il saura vous renseigner et repérer l’assurance-vie qui correspond à votre profil.

Disclaimer : Le contrat d’assurance-vie présente sur la partie investie en unités de compte un risque de perte en capital. Les unités de compte offrent un potentiel de performance plus élevée, mais ne garantissent pas le capital investi.

Le PER : LA solution d’épargne retraite

Nous connaissons tous le PER (ou Plan Epargne Retraite). Solution d’épargne destinée à nous constituer un revenu complémentaire ou un capital pour nos vieux jours, il offre :

  • Un avantage fiscal sur les versements,
  • L’opportunité d’investir sur différents supports, en unités de compte comme en fonds euros.

En effet, avec le PER, vous faites plus que déposer votre épargne dans un compte ou sur un contrat : les sommes versées se trouvent placées sur toutes sortes de supports. En gestion libre, c’est à vous d’opérer la sélection de vos investissements. Voilà pourquoi le Plan d’Epargne Retraite est d’abord une enveloppe fiscale qui vous permet d’accéder à des actifs financiers. Il ne s’agit pas d’un investissement pur et simple, mais d’un véhicule pour investir.

Le PER présente aussi l’intérêt d’être exonéré de prélèvements sociaux pendant toute la période d’épargne. Seul inconvénient - sauf cas exceptionnels de déblocage anticipé - les fonds restent bloqués jusqu’à la retraite. Chez Netinvestissement, nous considérons plutôt cette contrainte comme une opportunité : laissant le temps jouer en votre faveur, cette « rigidité » vous empêche de piocher dans l’épargne prévue pour la retraite… et de le regretter plus tard amèrement.

Il existe trois sortes de PER :

  • Le PER Individuel,
  • Le PER Entreprise Collectif,
  • Le PER Entreprise Obligatoire.

Vous l’aurez compris, les deux derniers concernent en particulier un privilège proposé par votre entreprise. Quant au premier – le PER individuel – vous pouvez y souscrire via une banque ou un organisme d’assurance, mais également par notre intermédiaire !

En parlant du PER individuel, saviez-vous qu’il se divise en deux catégories ? Le PER assurance (ou « assuranciel ») et le PER compte-titres.

Le PER assurance

Avec le PER assurance, vous retrouvez tous les atouts du PER classique : avantages fiscaux sur les versements, les transferts et la succession, conditions de sortie plus souples, gestion libre ou pilotée, etc.

Ce type de PER vous donne également accès à une large gamme de supports, mais néanmoins plus limitée que dans un PER compte-titres. En revanche, le PER assuranciel vous permet d’intégrer des fonds euros dans votre enveloppe. Même s’il rapporte peu, rappelons que le fonds en euros présente un avantage certain : il limite les risques de perte en capital. Cela en fait un placement sûr pour loger l’épargne que vous souhaitez sécuriser, surtout à l’approche de la retraite.

Cependant, le panel des supports peut être moins large et dynamique que dans un PER compte-titres. Il y a par exemple ici moins de possibilités d’acquérir des actions en direct.

D’autre part, le PER assuranciel propose de nombreuses garanties de prévoyance. Selon le contrat, elles peuvent vous être soumises en options, ou directement inclues dans l’offre.

Finalement, tout dépend de vos objectifs et de votre logique d’épargne : si vous êtes proche de la retraite, si vous désirez acquérir votre résidence principale dans un futur proche, ou si la sécurisation de votre patrimoine est votre priorité, alors le choix d’un PER assurance est plus adapté.

Le PER compte-titres

Ouvert auprès d’une banque, le PER compte-titres vous permet d’effectuer des versements, placés sur un large éventail d’actifs (actions cotées, obligations, fonds d’investissement, ETF, etc.) pour préparer votre retraite.

En toute logique, puisque son nom l’indique, l’épargne logée dans votre PER compte-titres se trouve bloquée jusqu’à votre retraite. Néanmoins, la loi a prévu quelques exceptions de déblocage anticipé, comme l’achat de votre résidence principale par exemple.

Alors que le PER assurance propose un choix plus ou moins restreint de fonds et d’ETF, le PER compte-titres, lui, offre un panel d’actifs très importants. Cela vous donne l’opportunité d’investir dans la quasi-totalité des produits financiers existants, ou des marchés d’avenir passionnants. Vous pouvez booster l’innovation en plaçant vos versements sur des secteurs porteurs tels que les nouvelles technologies, l’agriculture verticale, etc.

Vous vous intéressez à cette start-up qui invente des mini-réacteurs nucléaires pour décarboner la production énergétique ? Banco ! Allez-y, achetez-en quelques actions directement au sein de votre PER compte-titres. Quand l’entreprise aura pris son envol, nous seulement ces parts vous rapporteront gros, mais vous serez heureux d’avoir contribué à son développement, tout en réduisant votre imposition !

Par conséquent, ce type de PER répond davantage à une recherche de performance sur le long terme qu’un PER assuranciel.

Toutefois, avis aux investisseurs débutants et modérés : si vous n’avez pas suffisamment d’expertise financière, cette liberté de choix peut vous déboussoler et conduire à des erreurs de placements.

C’est pourquoi il est toujours recommandé de se faire accompagner par un conseiller en gestion de patrimoine. Si vous avez des questions, contactez dès à présent nos chefs de projets patrimoniaux Netinvestissement ! Ils sauront vous aider dans votre projet.

Disclaimer : Le PER présente, sur la partie investie en unités de compte, un risque de perte en capital. Les unités de compte offrent un potentiel de performance plus élevée, mais ne garantissent pas le capital investi.

L’immobilier : une valeur sûre

Et si nous laissions un peu de côté la finance pour nous concentrer sur une classe d’actifs plus tangible ? J’ai nommé l’immobilier !

Concernant l’épargne retraite, il s’agit d’un mastodonte incontournable. En investissant dans la pierre, vous vous constituez un revenu complémentaire tout en réduisant les contraintes liées à la gestion d’un bien immobilier… et votre fiscalité !

Comment ? Démonstration en trois solutions : la LMNP, la SCPI et le démembrement.

La Location Meublée Non Professionnelle

Très efficace pour se constituer une rente, le statut LMNP vous fait bénéficier d’un système d’amortissement grâce auquel vous percevez des revenus non imposables.

Eh oui ! Avec la Location Meublée Non Professionnelle, vous pouvez amortir comptablement votre bien et optimiser fiscalement les rendements obtenus. Vous profitez ainsi à long terme de votre investissement immobilier, sans les contraintes d’une trop lourde fiscalité.

Si on zoom sur les détails, vos revenus LMNP sont considérés comme des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). De fait, sur le plan fiscal, vous avez le choix entre le régime micro-BIC et le régime réel.

Généralement appliqué par défaut, le régime micro-BIC s’impose si les revenus liés à votre activité de loueur sont inférieurs ou égal à 72 600€. Vous bénéficiez alors d’un abattement forfaitaire de 50% sur les recettes perçues par la location.

Le régime réel, lui, est facultatif. En tant que bailleur, vous êtes néanmoins libre de le préférer au micro-BIC. Pour l’obtenir, deux possibilités : soit vous en faites expressément la demande, soit les revenus annuels relatifs à votre investissement locatif doivent être supérieurs à 72 600€. Avec ce régime, vous pouvez déduire un certain nombre de charges issues de la location de votre bien, notamment : les intérêts d’emprunts, les frais de notaire, les assurances, les frais de gestion, les charges intégrées dans le montant du loyer, la taxe foncière, les travaux et l’amortissement comptable du bien…

D’ailleurs, les amortissements non retenus sont reportables sans limite dans le temps. Vous pouvez ainsi percevoir des revenus locatifs peu / pas fiscalisés pendant de nombreuses années.

D’autre part, vous pouvez déléguer la gestion de votre location meublée à un exploitant immobilier dans des secteurs en demande, comme l’étudiant ou le senior. En ce cas, soyez très vigilant quant au choix du gérant : non seulement il s’occupe de votre bien, mais il se charge également de vous verser les loyers.

La SCPI

En investissant dans une SCPI, vous détenez des parts d’une société qui est propriétaire d’un parc immobilier. Contrairement à l’investissement direct – comme un appartement par exemple – ce placement pour la retraite s’avère souple et peu prenant. En effet, vous n’avez aucune gestion à assumer : locataires, problèmes d’intendance, paperasse administrative… la société de gestion s’occupe de tout !

Si vous investissez dans une SCPI, vous percevez des loyers, proportionnels au montant de votre investissement, sans lever le petit doigt. À long terme, ces revenus perçus constituent un beau complément pour votre retraite !

En outre, il existe toute sorte de SCPI. Bureaux, commerces, logistique, santé, hôtellerie, etc. Le choix est vaste ! A vous d’investir dans le secteur qui vous plaît, ou que vous jugez le plus rentable. Cela dit, côté rentabilité, les SCPI diversifiées se démarquent du lot… Justement parce qu’elles se portent sur plusieurs catégories.

Le démembrement de propriété

Lorsque vous achetez un actif immobilier en démembrement de propriété, la pleine propriété du bien se divise entre la nue-propriété et l’usufruit. En tant qu’acquéreur, vous en devenez le nu-propriétaire et désignez un tiers comme usufruitier, pendant une durée contractuellement fixée.

En investissant dans un bien en démembrement pour préparer votre retraite, vous :

  • Bénéficiez d’une décote sur le prix d’acquisition.
  • Disposez d’un bien entretenu par l’usufruitier.
  • Echappez à la gestion locative (également confiée à l’usufruitier).

Sur le plan fiscal, étant donné que vous ne percevez aucun revenu issu du bien – c’est l’usufruitier qui les reçoit – vous n’avez aucun impôt à régler. L’actif n’est pas non plus soumis à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) pour le nu-propriétaire. De plus, au moment du remembrement, l’acquisition n’a pas d’incidence sur l’éventuelle plus-value réalisée.

Pour plus de détails, contactez dès à présent un chef de projet patrimonial Netinvestissement !

Epargne retraite : diversifiez vos investissements

Miser sur des produits innovants

Qui a dit que l’épargne retraite se limitait à la gestion pilotée d’un PER ou d’une assurance-vie ? Intelligence artificielle, climat, biotechnologie, cybersécurité… À l’heure du digital, le monde mute si vite que nous en perdons le souffle.

Aujourd’hui, même les plus jeunes générations se sentent vivement concernées par les problématiques de demain. Bien plus informés que leurs parents, ils se passionnent pour l’innovation, la création, les évolutions. En quête de sens, ils en cherchent partout, y compris dans les supports d’investissement. Un type de finance « responsable » s’est même développé, multipliant les fonds consacrés à l’éducation, l’accès au logement, etc.

PER et assurance-vie : des coffres à trésor

Si vous avez quelques compétences en la matière, pourquoi ne pas gérer vous-même votre assurance-vie ou votre PER ? Vous serez alors libre de composer l’enveloppe comme il vous plaira. Selon votre appétence au risque, ajoutez ce qui vous plaît de fonds euros et d’unités de compte.

Par exemple, si vous êtes préoccupé par le climat, certains PER proposent des fonds dédiés à la transition énergétique. En intégrant ces fonds dans votre enveloppe, non seulement vous anticipez votre retraite, mais vous participez également à la recherche de solutions aux enjeux climatiques. Vous trouvez là du sens à votre investissement. Si vous vous passionnez pour les nouvelles technologies, il ne tient qu’à vous d’investir dans des unités de compte consacrées à cette thématique.

Parmi les unités de compte disponibles dans un PER ou une assurance-vie, il y a aussi les ETF (Exchange Traded Funds). Ces trackers offrent un vaste choix de supports qui permettent de diversifier vos placements. Ils vous donnent l’accès à un portefeuille varié de titres français ou étrangers, représentatifs d’un marché ou d’un secteur d’activité.

Compte-titres et PEA : les alternatives

Dans le cas où, pour vous, le PER et l’assurance-vie s’avèrent trop limités sur les possibilités d’investissement, l’ouverture d’un compte-titres ou d’un PEA peut résoudre le problème.

Avec le PEA (Plan d’Epargne en Actions), vous pouvez investir dans des actions d’entreprises françaises ou européennes et vous constituez une rente viagère. Après 5 ans de détention, vous pourrez procéder à des retraits partiels, sur lesquels les intérêts ne seront pas soumis à l’impôt sur le revenu (seulement les prélèvements sociaux, au taux actuel de 17,2%).

Au contraire du PEA, le compte-titres permet d’investir dans les actions internationales (comme Apple ou Salesforce), les obligations, les Fonds Commun de Placement, les SICAV, les warrants ou encore les trackers, et cela quelle que soit la zone géographique. Sans limite d’investissement ni de durée, le compte-titres loge tous les instruments financiers souhaités. Vous pouvez en sortir quand bon vous semble, sans conditions. En revanche, et c’est l’inconvénient par rapport au PEA, les plus-values réalisées sont fiscalisées au PFU (Prélèvement Forfaitaire Unique de 30%).

Placements « atypiques »

Parlons maintenant des placements dits « atypiques ». Non essentiels à la préparation de votre retraite, ils restent néanmoins des investissements intéressants pour diversifier votre patrimoine.

Ces actifs tangibles ne sont pas toujours une grande source de profit, mais de diversification. Nous pouvons les classer en deux catégories :

  • Les produits « passion » : vin, chevaux, art, voitures de collection, etc.
  • Les solutions alternatives : forêts, vaches laitières, terres agricoles, etc.

Au-delà de la diversification, ces placements atypiques répondent au désir d’investir dans un secteur « coup de cœur ». Nul besoin de passer par un véhicule d’investissement type compte-titres ou PER : il vous suffit d’acheter en direct.

Attention néanmoins : bien que placer son épargne dans un bien concret paraît rassurant, vous devez rester prudent. Les placements atypiques sont à hauts risques. L’Autorité des marchés financiers rend régulièrement compte des arnaques qui fleurissent sur Internet. Avant toute acquisition, renseignez-vous sur la société impliquée. Pour vous assurer de son sérieux, référez-vous à son numéro d’enregistrement (attribué par l’AMF). Si ladite société n’en a pas, méfiez-vous.

En résumé...

Vous le savez. Plus tôt vous préparerez votre retraite, plus votre revenu complémentaire sera élevé le moment venu. Cela vous semble trop lointain ? Fastidieux ? Moins cool qu’investir dans le Bitcoin ? Erreur. Nous venons de voir qu’il y avait largement matière à s’amuser. Mieux encore : la variété des dispositifs disponibles permet également d’apporter du sens à vos investissements.

En plus de percevoir un bénéfice, vous avez la possibilité de contribuer aux innovations et aux progrès qui vous tiennent à cœur.

Dans un objectif de diversification du patrimoine, vous êtes aussi libre d’investir dans des secteurs « passion », comme l’art, le vin ou les automobiles.

Quoi qu’il en soit, pour mettre en place une stratégie patrimoniale cohérente avec votre situation, il est toujours bon de faire appel à un expert. N’hésitez donc pas à nous contacter ! Nos conseillers Netinvestissement sauront vous aider à préparer sereinement votre retraite.

Ne ratez rien de nos conseils !
Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

8/10 pour 1 lecteur

A propos de l'auteur Stéphane van Huffel, Conseiller en gestion de patrimoine | 1637 articles en ligne

Avis des clients de Stéphane :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite
Dernier commentaire client

"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
Voir son profil Contactez Stéphane
Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous vous informez

Découvrez les différentes solutions de placements proposées en fonction de vos besoins

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !
/10

sur 523 avis clients

simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !