banniere article

Quels sont les différents types de contrats PERP ?

En résumé ...
Né de la loi Fillon du 31 août 2003, le contrat d’assurance Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) est un excellent outil pour vous constituer un complément de revenus réguliers pour la retraite. Tour d’horizon des différents types de PERP sur le marché.

L’article « Quels sont les différents types de contrats PERP ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 10/10 pour 1 avis
Ecrit par : Christelle Agogué

Conseillère en gestion de patrimoine

136 vues

par nos lecteurs

4 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

Force est de constater que s’il existe bien une thématique universelle et transversale dans la gestion de patrimoine, c’est celle de la retraite.

Et à juste titre, car nous sommes tous et toutes concerné(e)s pour maintenir un train de vie au jour de l’arrêt de notre activité professionnel, et tous et toutes sensibilisé(e)s aux grandes faiblesses de notre système actuel de retraite par répartition.

Être conscient de l’enjeu c’est déjà la première étape. La seconde est de s’y retrouver face à une offre pléthorique.

C’est pour cette raison que nous reprenons au sein de ce guide le sujet emblématique des contrats PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire), de ses principales caractéristiques mais également des différents types de contrat qui existent sur le marché.

Si vous désirez plus d’informations pour préparer votre projet retraite, vous pouvez contacter un conseiller netinvestissement en cliquant ici.

Rappel des principales caractéristiques du PERP

Le Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) est un contrat d’assurance dont l’objectif est de capitaliser une partie de votre épargne afin de vous servir, au jour de votre départ à la retraite, un complément de revenus.

Afin d’inciter les épargnants à capitaliser de façon individuelle pour la préparation de la retraite, l’administration fiscale vous autorise, en contrepartie de l’effort d’épargne, à déduire le montant des versements effectués de votre revenu imposable (sous respect de certaines conditions).

Vous bénéficiez donc, notamment pour compenser l’indisponibilité de votre épargne jusqu’au jour de votre départ à la retraite, d’une réduction d’impôt l’année du versement équivalente à votre Tranche Marginale d’Imposition (TMI).

Exemple :

Un couple marié avec deux enfants, dont les revenus d’activité s’élèvent au global à 80 000 €. La Tranche Marginale d’Imposition du foyer fiscal est donc de 30% (c’est le taux le plus élevé auquel sont taxés les « derniers euros » de leur revenu imposable).

Sur l’année 2022, un versement de 10 000 € sur un contrat PERP leur permet de bénéficier d’une réduction d’impôts de 3 000 €. L’effort réel d’épargne, compte tenu de l’avantage fiscal, ne sera donc que de 7 000 €.

On comprend aisément que, plus votre pression fiscale est importante, plus le gain obtenu est élevé.

netinvestissement vous recommande :

Gérer son patrimoine

Vous souhaitez construire ou développer votre patrimoine ?

Découvrez cette offre

1. La fiscalité du PERP

Nous venons de le voir, l’un des principaux avantages du contrat épargne retraite est de pouvoir bénéficier, quelle que soit votre activité professionnelle, d’une déduction fiscale de votre revenu imposable équivalente aux versements effectués sur cette enveloppe (et dans la limite du plafond global disponible).

Pour un même foyer fiscal, cette limite est de :

  • 10% des revenus nets d’activité professionnelle sans pouvoir excéder 10% de 8 fois le PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale)
  • 10% du PASS

La limite à retenir étant la plus élevée des deux.

Bon à savoir : les plafonds de déductibilité figurent sur la dernière page de votre avis d’imposition. Et si vous êtes mariés ou pacsés, vous avez le droit de bénéficier du principe de mutualisation des plafonds (autrement dit vous pouvez venir utiliser les plafonds non utilisés des 3 dernières années de votre conjoint ou partenaire pacsé).

Que se passe-t-il au jour du départ à la retraite ?

Pour mémoire, au sein d’un contrat PERP, la sortie peut se réaliser de plusieurs manières.

La première, la plus évidente, est celle d’une sortie sous forme de rentes : les revenus perçus sont alors soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu avec le bénéfice de l’abattement forfaitaire de 10% (comme pour vos salaires par exemple, hors cas de la déclaration aux frais réels).

La rente est également assujettie aux prélèvements sociaux au taux en vigueur de 17.2%.

Si vous avez décidé de récupérer une partie de l’épargne constituée sous forme de capital, celui-ci est également imposé au barème progressif de l’impôt sur le revenu après abattement de 10% ou, sur demande, à un prélèvement forfaitaire libératoire de l’impôt sur le revenu de 7.5%.

netinvestissement vous recommande :

Comment investir dans un PER ?

Comment investir dans un PER ? | Netinvestissement Le tuto placement Net Academy (EPISODE 1)

2. La disponibilité de l’épargne

Sur le principe, l’épargne est indisponible jusqu’au jour du départ à la retraite. C’est la contrepartie de l’avantage fiscal.

Toutefois, le législateur a prévu des mesures d’assouplissement de cette règle dans certains cas, très précis et explicitement énumérés. Ces cas prévus par la loi sont des situations qui atteignent gravement la vie du souscripteur, à savoir :

  • Une situation d’invalidité de deuxième ou troisième catégorie.
  • L’expiration des droits aux allocations chômage pour les salariés.
  • Ou situation de liquidation judiciaire pour les non-salariés.
  • Décès du conjoint marié ou du partenaire de Pacs.
  • Situation de surendettement

Précision : ces différentes situations, strictement encadrées par la loi, trouvent à s’appliquer également aux contrats épargne retraite type Madelin / Article 83 mais aussi au régime PREFON.

À noter toutefois que, depuis 2017, une nouvelle disposition permet de récupérer son épargne avant le départ à la retraite dans le cas des « petits PERP ».

En effet, la loi « Sapin 2 », relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, permet aux souscripteurs de PERP disposant d’une épargne de moins de 2 000 € de pouvoir récupérer cette épargne. Sous conditions, bien évidemment… :

  • Pour les contrats qui ne prévoient pas de versements régulier. Vous ne devez pas avoir effectué de versements au cours des 4 dernières années.
  • Pour le contrat qui prévoient des versements réguliers. L’ancienneté de votre contrat doit être à minima de 4 ans révolus à compter de la demande de rachat.

En tout état de cause, le RFR (revenu fiscal de référence) de l’année précédant celle du rachat du foyer fiscal doit être inférieur à un certain plafond, pouvant être majoré le cas échéant des éventuelles demi-parts supplémentaires.

Au jour de la liquidation de vos droits à la retraite, vous avez la possibilité de mettre un terme à votre contrat PERP et ainsi :

  • Soit convertir l’intégralité du capital constitué en vue du versement d’une rente viagère
  • Soit convertir partiellement le capital constitué en vue du versement d’une rente viagère et percevoir également une partie sous forme de capital
  • Soit, dans des cas bien particuliers, percevoir 100% sous forme de capital

À noter : La plupart des contrats PERP proposent des alternatives à la simple rente viagère, avec des possibilités de réversion au conjoint par exemple de 0% à 100% de sa propre rente, ou bien un système de rente avec annuités garanties…

Il est en effet possible, si on le souhaite, de récupérer au jour du départ à la retraite jusqu’à 20% maximum de l’épargne constituée sous forme de capital, sans aucune justification à apporter.

Il est donc possible d’envisager, si cela s’avère opportun compte tenu de votre situation patrimoniale, un mix à hauteur de 80% minimum sous forme de rentes et le solde en capital.

En réalité, seuls deux cas de figure permettent de récupérer 100% de l’épargne sous forme de capital.

Soit dans une situation de rente trop faible, lorsque celle-ci n’excède pas 100 € / mois (ce seuil a été récemment relevé, il était auparavant de 40 € / mois).

3. Les différents types de PERP

Globalement, on retrouve sur le marché 4 formes de Plan d’Epargne Retraite Populaire PERP.

Les contrats convertis en rente à l’échéance

Vous versez sur ce contrat et capitalisez l’épargne accumulée sur l’échéance qui vous sépare du départ à la retraite. Au jour de la liquidation du contrat, le calcul de la rente se base alors en fonction du capital constitué, mais également des produits financiers capitalisés et de votre espérance de vie. Le tout sur la base d’un taux technique règlementaire à 0.

Cette rente versée est garantie par l’assureur et revalorisée chaque année en fonction des performances du contrat.

Bon à savoir : depuis la réforme des retraites en 2010, les compagnies d’assurance doivent communiquer annuellement l’estimation de la rente susceptible d’être servie.

Précision : Qu’est-ce que le taux technique ? Le taux technique est le rendement financier minimum sur lequel un assureur s’engage, et qui est anticipé dans la détermination des provisions mathématiques par actualisation des flux financiers futurs.

Pas clair ? Normal …

Ce qui faut retenir c’est que le taux technique est une méthode de calcul qui permet d’augmenter ou de minorer une rente. Plus le taux technique est important, moins la rente est revalorisée, et inversement.

Exemple :

Si la revalorisation annuelle de l’épargne est de 3 % et le taux technique contractuel de votre rente est de 2 %, celle-ci est majorée de « seulement » 1 % pour l’année considérée.

Les contrats permettant d’acquérir une rente viagère différée

Au sein de ces contrats, et contrairement aux contrats convertis en rente à l’échéance, votre versement en cours de vie vous permet d’acquérir directement des droits à rente « future » ou « différée », directement calculée selon votre espérance de vie au moment du versement.

Ces droits sont garantis de la même façon, et revalorisable en fonction des performances générées.

Les PERP dits en « points »

L’épargne réalisée sur ces enveloppes permet d’acquérir des unités ou points de rente, dont le cout est fixé par la compagnie d’assurance (et dont le prix est susceptible d’évoluer à la hausse chaque année).

Au jour du départ à la retraite, ces points acquis sont convertis en rente en fonction de la « valeur de service » du point. Cette valeur est garantie, elle ne peut donc pas diminuer. sa revalorisation est toutefois particulièrement faible.

Il convient tout de même de préciser qu’avec ce système, malgré la faible revalorisation, vous vous protégez contre l’allongement de l’espérance de vie, qui est un facteur forcément pris en charge par la compagnie d’assurance, puisque la valeur du point ne peut pas diminuer.

Les contrats PERP euro diversifiés

Sur ces contrats PERP euro diversifiés, la valeur de l’épargne accumulée n’est pas garantie en cours de vie, mais seulement à l’échéance au jour de la liquidation des droits à la retraite.

L’avantage c’est de permettre une gestion financière plus dynamique, et par déduction des perspectives de rendement plus attractives.

4. Du PERP au PER

Il n’est plus possible, depuis octobre 2020, de souscrire à un contrat PERP.

En effet, dans le cadre de la loi PACTE, ce contrat d’épargne retraite a été remplacé par la création du : « plan épargne retraite ». Si vous détenez un PERP, vous pouvez soit continuer à l’alimenter, soit décider de le transférer vers un PER.

Le PER conserve certains avantages proposés par le contrat PERP, mais sa principale nouveauté est qu’il offre une souplesse de sortie encore plus grande. Vous avez en effet la possibilité de récupérer tout ou partie de votre épargne sous forme de capital, et/ou de mixer avec une sortie en rente mais dans des proportions moindres que celle du PERP (pour mémoire minimum 80%).

Les principales différences pendant la phase de constitution

  • La fiscalité : vous avez le choix au sein d’un contrat PER lors du versement d’opter, ou non, pour la déductibilité des versements.
  • Les cas de sortie anticipée : le PER offre la possibilité d’une sortie anticipée supplémentaire dans le cadre de l’acquisition de la résidence principale.
  • La faculté de transfert et les frais qui ne peuvent excéder 1% pour un contrat PER (versus 5% pour un contrat PERP si transfert avant le 10ème anniversaire du contrat).
  • En cas de décès : le PER prévoit le versement d’un capital qui peut éventuellement être exonéré d’imposition.

Les principales différences au jour du départ à la retraite

  • La sortie sous forme de capital : c’est la vraie nouveauté des contrats PER avec la possibilité de récupérer l’intégralité de l’épargne constituée sous forme de capital. Le corolaire c’est bien évidement la fiscalité applicable, qui va dépendre de l’option retenue lors du versement (cf. ci-dessus, déductibilité or not déductibilité).
  • La sortie sous forme de rentes : contrairement aux rentes du contrat PERP, celles des PER sont imposées dans la catégorie des rentes à titre onéreux. Elles restent soumises à l’impôt sur le revenu au barème progressif, mais bénéficient d’un abattement qui est fonction de votre âge au jour du premier versement.

Celui-ci est de :

  • 50% de 50 à 59 ans.
  • 40% de 60 à 69 ans.
  • 30% à partir de 70 ans.

Conclusion

En résumé, le contrat PERP offre un grand nombre d’avantages à son détenteur, notamment dans le choix des modalités de sortie de l’épargne au jour du départ à la retraite.

Cette décision doit se prendre au cas par cas, en fonction de votre situation personnelle et de vos besoins réels.

Pour ceux d’entre vous qui détiennent encore un contrat PERP, la question peut se poser d’envisager un transfert vers une enveloppe PER. Au-delà des modalités juridiques et fiscales de la sortie de l’épargne, c’est aussi et avant tout une opportunité de bénéficier d’un contrat nouvelle génération, permettant d’assurer sur la durée une meilleure gestion financière de ces capitaux.

Nos chefs de projet patrimonial sont mobilisés pour vous sur ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter!

Ne ratez rien de nos conseils !
Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

10/10 pour 1 lecteur

A propos de l'auteur Christelle Agogué, Conseillère en gestion de patrimoine | 52 articles en ligne

Avis des clients de Christelle :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Titulaire d’un Master II spécialisé « Expertise en Ingénierie Patrimoniale » à l’École Supérieure de Gestion et de Finance (Pôle ESG Paris), Christelle débute sa carrière professionnelle au sein de cabinets indépendants parisiens et bordelais en tant que conseillère en gestion de patrimoine.

Son expérience lui confère une réelle expertise auprès d’une clientèle de particuliers et de chefs d’entreprise, lui permettant de répondre à l’ensemble de leurs problématiques fiscales et patrimoniales au travers d’un suivi personnalisé. Partageant les valeurs d’intégrité et d’efficacité avec Netinvestissement, elle rejoint le cabinet en 2018 en tant que chef de projet patrimonial.

Lire la suite
Dernier commentaire client

"Excellent service et un accompagnement "sur mesure" avec Christelle. Le choix des SCPI proposé correspondait parfaitement à mes attentes et mes besoins."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-11-23 17:00:23 par Sas Kabaravic S.
Voir son profil Contactez Christelle
Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

La solution la plus adaptée à vos objectifs et à votre situation parmi notre sélection de placements.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !
/10

sur 514 avis clients

simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !