PER : comment choisir un contrat de retraite adapté à vos objectifs ?

Avis des lecteurs :

9,3/10 pour 3 lecteurs

4,7/5
pour 3
Nombre de vues : 190
Écrit par Christelle Agogué, Conseillère en gestion de patrimoine, rédactrice chez Netinvestissement
banniere article
Ajouter ce guide à mes favoris

Le contrat PER - Plan d’Epargne Retraite - naît en mai 2019 par la promulgation de la loi PACTE (relative à la croissance et à la transformation des entreprises).

Ce nouveau contrat d’épargne retraite, qui concerne aussi bien les particuliers que les entreprises, vise à consolider l’attractivité envers cette épargne dédiée à la retraite. Il a également l’objectif de participer à la réallocation d’une partie des investissements vers le financement des sociétés.

Il faut en effet rappeler que, si l’épargne française est globalement plus importante que celle de nos voisins européens (et pèse environ 600 milliards d’euros), la partie allouée à la préparation de la retraite est étonnamment faible.

Pourquoi ? L’une des raisons était justement la complexité de l’offre « épargne retraite ». Jusqu’à la loi PACTE, elle comprenait une foule de produits disparates, du célèbre Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) au contrat d’entreprise PERCO, en passant par le Madelin pour les travailleurs indépendants.

Si vous désirez plus d’informations, vous pouvez contacter un conseiller Netinvestissement en cliquant ici.

Écrit par Christelle Agogué, Conseillère en gestion de patrimoine, rédactrice chez Netinvestissement

Article rédigé par un professionnel expérimenté. Nous apportons une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

banniere article
Ajouter ce guide à mes favoris

L’arrivée du PER a donc le rôle d’unifier la constitution et la gestion de l’épargne retraite. Comment ? En proposant un seul et même plan d’épargne aux modalités plus avantageuses : le PER individuel. Chacun est libre d’y souscrire auprès d’une banque ou d’un assureur. De même qu’avec l’assurance-vie, l’épargne se trouve alors investie sur différents supports. Lorsque votre entreprise vous offre de souscrire à un PER, il s’agit d’un PER d’Entreprise Collectif. A quelques différences près – notamment en ce qui concerne l’épargne salariale – il fonctionne comme le PERin.

Finalement, comment bien choisir votre contrat PER ?

Rappel des principales caractéristiques du PER

À l’instar des anciens contrats d’épargne retraite, le PER (Plan d’Epargne Retraite) est une enveloppe assurantielle vous permettant d’épargner pendant votre vie active. Cela dans le but de vous constituer des revenus complémentaires pour la retraite.

Lorsque vous investissez dans un contrat épargne retraite, les capitaux investis sont normalement placés jusqu’à la fin de votre carrière. Comprenez donc que, contrairement à l’assurance-vie, vous n’avez pas la possibilité de disposer librement de votre épargne pendant la durée du placement (hors certains cas exceptionnels).

Toutefois, en contrepartie de cette non-disponibilité du capital, vous bénéficiez d'un avantage fiscal. Vous avez en effet le droit de déduire les versements de votre revenu brut imposable (dans la limite du plafond fiscal en vigueur).

Cet avantage fiscal prend la forme d’une déduction d’impôt. Il est donc intimement lié à votre Tranche Marginal d’Imposition (TMI), qui peut changer d’une année sur l’autre.

Prenez le temps de faire un bilan patrimonial avec l’un de nos chefs de projet afin de mesurer l’efficacité fiscale d’un versement PER cette année !

Nous l’avons vu en préambule, le PER a vocation de réunir en une seule et même enveloppe l’ensemble des anciens dispositifs d’épargne retraite.

Le Plan Épargne Retraite est donc divisé en trois compartiments :

  • Compartiment 1 : dit « Individuel », il est alimenté par des versements investissements volontaires. Il concerne surtout le PERin, ou plan épargne retraite individuelle.
  • Compartiment 2 : dit « Collectif », il remplace les enveloppes PERCO. C’est le réceptacle de l’épargne salariale (versements issus de la participation, l’intéressement et l’abondement).
  • Compartiment 3 : dit « Catégoriel », il reçoit les versements obligatoires de l’épargne retraite d’entreprise ou des salariés (en remplacement des contrats d’épargne type « Article 83 »).

Voyons maintenant ensemble les principaux critères qui permettent de choisir un contrat adapté à vos objectifs.

Les frais

Sur ces contrats d’épargne retraite, vous retrouvez généralement les frais suivants :

Les frais d’entrée

Les frais d’entrée sont prélevés lors du versement initial (ouverture du plan), puis pour les versements futurs (ponctuels ou réguliers).

Désormais négociés sur la plupart des PER, ils sont, à notre sens, un non-enjeu. Exit les frais contractuels de 4,5% à 5% ! Chez Netinvestissement, conformément à notre charte, nous appliquons des frais sur versement réduits à 1% des sommes placées.

Bon à savoir : vous pouvez trouver des contrats aux frais sur versements à 0%. Attention, la pseudo gratuité de ces frais n’est pas un gage de qualité. Rappelons que cette épargne retraite a naturellement un horizon long terme : il est donc préférable de vous concentrer sur la qualité du contrat plutôt que sur la question des frais d’entrée (qui ont naturellement tendance à être largement absorbés sur la durée).

Les frais de gestion

Les frais de gestion annuels sont retenus trimestriellement et liés, comme leur nom l’indique, à la gestion de votre contrat.

Traditionnellement plus élevés sur les supports en unités de compte (de l’ordre de 1%) que sur les fonds en euro (de 0,5% à 0,8%), ils dépendent également du mode de gestion choisi. Par exemple, une gestion libre coûte moins cher qu’une gestion sous mandat ou pilotée.

De la même façon que pour les frais d’entrée, les frais de gestion ne sont pas un élément majeur à prendre en compte. D’abord parce qu’ils sont uniformisés sur la majorité des contrats du marché, mais surtout car les rendements sont généralement affichés nets de frais.

Les frais d’arrérages

Contrairement aux frais d’entrée ou aux frais de gestion, voilà un point de vigilance important pour le choix de votre contrat d’épargne retraite PER.

Peu d’investisseurs le savent, mais certains assureurs prélèvent en effet un pourcentage sur la rente versée. En fonction des compagnies, ce taux peut atteindre 3%.

Préparer sa retraite
50% de revenus en moins à la retraite ... Agissez dès aujourd'hui ! Découvrez cette offre

La gamme de supports éligibles

Il est essentiel de choisir un « bon » contrat PER qui vous donne l’accès à une large gamme de supports, des plus prudents aux plus dynamiques. C’est le meilleur moyen de construire un portefeuille personnalisé, capable de s’adapter dans le temps.

Parmi ces supports, vous retrouvez :

Le fonds en euro

Le fonds en euro est un actif pour lequel les capitaux investis sont garantis par l’assureur.

Composés principalement d’obligations d’Etats, les fonds euros génèrent un rendement qui s’érode d’années en années, et cela ne va pas aller en s’arrangeant.

À noter qu’il existe des fonds en euro « nouvelle génération », moins exposés à la classe obligataire et diversifiés vers des classes d’actifs plus rentables (actions, immobiliers, obligations privées etc.).

Cela dit, la rentabilité du fonds euro n’est pas l’objectif recherché : le capital placé étant garanti, c’est une ligne importante du contrat pour sécuriser votre épargne.

Sachez cependant que certains assureurs conditionnent l’accès aux fonds euro à un quota minimum d’investissement en unités de compte.

Si vous avez un profil très prudent, veillez donc à ce que 100% des versements puissent être alloués au fonds en euros.

Précision : dans la plupart des cas, l’horizon de gestion d’un contrat PER est à long terme (échéance retraite).

Investir toute son épargne sur un fonds euro est donc un non-sens : il est préférable de profiter pleinement de cette échéance long terme pour dynamiser le capital investi sur d’autres supports.

Les fonds immobiliers

Les meilleurs contrats d’épargne retraite du marché disposent d’une gamme diversifiée de fonds immobiliers : SCPI, SCI, OPCI, foncières, etc.

C’est une alternative intéressante pour obtenir un rendement supérieur aux fonds en euro, mais avec une prise de risque maîtrisée et une volatilité (amplitude à la hausse comme à la baisse de la valorisation du titre) nettement plus faible que les actions par exemple.

Les fonds obligataires

L’investissement sur le marché obligataire est, par définition, moins risqué et moins volatile que les actions. Le capital n’est pas garanti, mais les perspectives de bénéfices sont plus attrayantes que pour les fonds en euro, avec une prise de risque relativement maîtrisée (notamment du fait de la diversification des positions au sein d’un même fonds).

Ces fonds ont donc vocation à souscrire à des emprunts obligataires émis par des Etats et / ou des entreprises privées.

Les fonds thématiques actions

Vous le savez, c’est un véhicule d’investissement que nous aimons particulièrement. Les fonds thématiques en actions répondent parfaitement à la problématique de valorisation de l’épargne sur un horizon long terme (ce qu’est, par définition, un contrat PER).

Cette classe d’actifs vous permet de bénéficier du potentiel de croissance de secteurs d’avenir tels que l’IA (l’intelligence artificielle), la raréfaction des ressources naturelles, les nanotechnologies, etc.

Vous pouvez réaliser cet investissement aussi bien en versement one shot (initial ou ponctuel) que de façon optimisée, avec une stratégie de versements mensuels réguliers.

Les fonds thématiques actions sont un excellement moyen de vous constituer une épargne régulière tout en lissant vos points d’entrée sur les marchés (diminuant d’autant plus la volatilité moyenne de votre portefeuille).

Les fonds flexibles patrimoniaux

Les fonds flexibles patrimoniaux forment un mix entre les deux précédentes catégories : plus rentable que les simples fonds obligataires et moins volatiles qu’un placement à 100% sur les marchés actions.

L’objectif est simple :

  • Maintenir des rendements positifs dans toutes les configurations de marché,
  • Laisser au gérant du fonds le plus de souplesse et de marge de manœuvre dans la construction du portefeuille,
  • Donner la possibilité de désinvestir 100% de la poche actions en cas de retournement de marchés.

Les produits structurés

Les produits structurés constituent une alternative à un investissement traditionnel sur les marchés actions.

Ce support d’investissement vous permet de prétendre à des rendements équivalents, mais tout en bénéficiant d’une protection conditionnelle du capital investi.

Le choix pour le mode de gestion

Côté gestion du PER, vous pouvez choisir entre deux options :

La gestion pilotée à horizon

C’est l’alternative retenue par défaut lors du versement des cotisations sur votre contrat. L’objectif ? Vous faire bénéficier de l’horizon long terme de votre retraite. Comment ? En investissant sur des produits risqués au début du placement, puis en réduisant l’exposition au risque au fur et à mesure que vous vous rapprochez de la retraite.

La gestion est exclusivement confiée à l’assureur. Cet expert détermine le niveau de sécurisation de votre épargne en se basant sur deux caractéristiques : l’âge légal du départ à la retraite et votre profil investisseur. Il s’agit d’abord pour lui de comprendre votre propension à accepter le risque.

Cette gestion pilotée à horizon est une solution utile concernant les investisseurs débutants, non accompagnés par des professionnels de la gestion de patrimoine. Cependant, elle présente un inconvénient majeur : arbitrer automatiquement en fonction de critères préalablement définis (âge, appétence au risque, etc).

Ce type de gestion tient difficilement compte du niveau des marchés à l’instant T, ce qui l’empêche de vous faire bénéficier des effets d’opportunités.

La gestion libre

Une voie peut-être plus pertinente consiste à privilégier la gestion libre tout en se faisant assister par un professionnel (un chef de projet patrimonial Netinvestissement par exemple). Vous construisez ainsi une allocation personnalisée et adaptable dans le temps.

Globalement, la stratégie qui consiste à sécuriser progressivement le portefeuille à l’approche du départ à la retraite reste la même. Mais le recours à la gestion libre permet de construire une enveloppe plus adaptée à vos objectifs.

Vous disposez alors d’une multitude de fonds pour investir et arbitrer au gré de l'évolution des marchés… Et de votre situation personnelle !

La souplesse de sortie de l’épargne constituée

Il est important de rappeler que tous les contrats PER bénéficient d’un même régime fiscal attractif. C’est la carrosserie.

Vous avez en effet la possibilité, si vous le souhaitez, de déduire fiscalement les cotisations versées sur le contrat. Vous êtes également libre d’y renoncer pour la faire jouer au jour de la sortie. Si vous vous demandez quelle option retenir, il faut vous projeter et vous assurez d’une différence significative de taux d’imposition entre vos années d’activité et vos années retraite.

Par exemple, déduire fiscalement les cotisations dans une Tranche Marginale d’Imposition à 41% et les réintégrer dans à un taux de 11% ou 30% au jour du départ à la retraite justifie l’opération. L’inverse non, bien entendu.

Compte tenu du cadre fiscal global, nous vous recommandons de choisir un contrat qui vous permet de récupérer votre épargne en capital, mais de façon échelonnée dans le temps. Ceci afin de minimiser les effets de seuil et d’éviter les « sauts » de tranche.

Sur la question de la liquidation, veillez également à ce que votre Plan d’Epargne Retraite ne comprenne pas de clause de liquidation automatique à un certain âge. La possibilité de conserver votre PER à la retraite peut représenter un atout majeur. Pouvoir continuer à verser sur votre contrat après un premier rachat fractionné partiel est également un point important.

Quant à la sortie sous forme de rentes, les modalités de versements restent nombreuses et varient d’un contrat à l’autre. Idéalement, votre PER doit proposer une :

  • Sortie en capital (en une fois ou de façon échelonnée, voir ci-dessus).
  • Rente viagère classique, perçue votre vie durant.
  • Rente viagère classique réversible, perçue votre vie durant puis après vous à la personne désignée (souvent le conjoint).
  • Rente viagère avec annuités garanties, permettant d’assurer la perception d’une rente fixée à l’avance, sur votre tête ou à défaut, celle de vos bénéficiaires pour la durée choisie.
  • Rente par paliers (croissants ou décroissants), vous permettant de percevoir, en fonction de vos besoins, une rente plus ou moins importante les premières années.

En résumé...

Nous venons une fois de plus de démontrer l’intérêt d’un contrat épargne retraite dans une allocation patrimoniale globale.

En investissant dans un PER, vous faites preuve de prévoyance : c’est un outil quasi indispensable de préparation de votre projet de retraite. Comme tout véhicule d’investissement, il est aussi important de choisir un bon contrat. C’est peut-être même encore plus vrai avec le PER, tant l’échéance d’investissement peut s’avérer longue.

Encore plus que le choix de votre carrosserie, globalement assez similaire d’un assureur à l’autre, l’enjeu réside dans la sélection de ses moteurs. Sur quels fonds investir ? Quelle stratégie adopter ? Quel niveau de risque prendre selon votre âge ?

Finalement tout repose, encore une fois, dans un accompagnement personnalisé et adapté à votre profil d’investisseur.

N’hésitez pas à nous contacter pour bénéficier de conseils avisés !

Crayon auteurÀ propos de l'auteur

Christelle Agogué, Conseillère en gestion de patrimoine, rédactrice chez Netinvestissement

Titulaire d’un Master II spécialisé « Expertise en Ingénierie Patrimoniale » à l’École Supérieure de Gestion et de Finance (Pôle ESG Paris), Christelle débute sa carrière professionnelle au sein de cabinets indépendants parisiens et bordelais en tant que conseillère en gestion de patrimoine.

Son expérience lui confère une réelle expertise auprès d’une clientèle de particuliers et de chefs d’entreprise, lui permettant de répondre à l’ensemble de leurs problématiques fiscales et patrimoniales au travers d’un suivi personnalisé. Partageant les valeurs d’intégrité et d’efficacité avec Netinvestissement, elle rejoint le cabinet en 2018 en tant que chef de projet patrimonial.

Lire la suite
Contacter Christelle
Dernier commentaire client
"Excellent service et un accompagnement "sur mesure" avec Christelle. Le choix des SCPI proposé correspondait parfaitement à mes attentes et mes besoins."
Le 2022-11-23 17:00:23 par Sas Kabaravic S.
mon alt Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note :

9,3/10 pour 3 lecteurs

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3
1-Vous vous informez Découvrez les différentes solutions de placements proposées en fonction de vos besoins
2-Prise de contact Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.
3-Vous souscrivez Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.
Ils nous ont fait confiance Des centaines de netinvestisseurs heureux !
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !