banniere article

Crédit immobilier : qu’est-ce que la garantie revente ?

Immobilier Guides Prêt / Crédit

L’article « Crédit immobilier : qu’est-ce que la garantie revente ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Conseiller en gestion de patrimoine

5852 vues

par nos lecteurs

1 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

La garantie revente est une assurance qui garantit l’acquéreur du risque de moins-value éventuelle réalisée lors de la revente précipitée et forcée du bien.

Elle est souscrite lors d’un achat immobilier contre le risque de revente à perte par rapport au prix d’achat. Une telle assurance est cependant facultative et n’est pas proposée par tous les organismes. Autrefois seulement proposée par les promoteurs, elle l’est désormais également par les agences immobilières, les banques et les compagnies d’assurance.

Elle s’avère rassurante dans une conjoncture où la vente d’un bien immobilier semble difficile. Les prix sont en baisse constante. La garantie revente est alors une solution pour se prémunir de l’éventualité d’une revente précipitée en cas d’accident de la vie.

Cependant, elle est soumise à des conditions strictes qui diffèrent selon les établissements qui la proposent.

Il convient de les énumérer afin de percevoir les limites d’une telle garantie.

Les situations couvertes par la garantie

Tout d’abord, la revente du bien doit intervenir pour des raisons indépendantes de votre volonté. En effet, la garantie fonctionnera en cas de :

  • chômage suite à un licenciement économique
  • liquidation judiciaire
  • mutation professionnelle à plus de 50 km
  • décès par accident
  • perte totale d’autonomie suite à un accident
  • divorce, dissolution de PACS ou rupture de concubinage

Certains établissements garantissent également le risque de naissances multiples sous certaines conditions.

De plus, ces conditions sont subordonnées à certaines exigences. Il s’agit ici des cas les plus fréquents. Notamment, le décès ne peut être la conséquence d’une pratique d’un sport extrême ou encore d’un suicide. Par ailleurs les seniors (+ de 70 ans) sont exclus de la garantie décès, comme les fonctionnaires le sont pour la garantie en cas de mutation professionnelle.

La perte d’un emploi ne prend pas en compte la fin d’un contrat à durée déterminée ou d’un contrat à durée indéterminée d’une ancienneté inférieure à 1 an. En cas de rupture du mariage ou du PACS, il est exigé une vie commune antérieure d’au minimum 3 ans. S’agissant des naissances multiples, la mère doit avoir moins de 40 ans.

Encore une fois, ces conditions dépendent du contrat et de l’organisme. Ainsi elles varient d’un contrat à l’autre. C’est pour cela qu’il vous faut étudier plusieurs contrats afin de déterminer lequel est le plus approprié à votre situation.

netinvestissement vous recommande :

Qu'est-ce que le dispositif Pinel ?

Qu'est-ce que le dispositif Pinel ? tuto immobilier Net Academy (EP 1) | Netinvestissement Le tuto placement Net Academy (EPISODE 1)

Une garantie limitée dans le temps

Attention, il faut savoir que la garantie ne s’applique pas pour l’ensemble de la durée de détention du bien immobilier. En général, la plupart des contrats limite la garantie à 5 ans à partir de la date d’acquisition du bien.

Il existe tout de même des contrats proposant une durée plus longue 6 ou 7 ans et même 9 ans pour un investissement locatif.

Par ailleurs, une période de carence communément fixée à 180 jours (6 mois), est jointe à la garantie. L’acheteur n’est donc pas couvert durant cette période. Le délai peut être allongé en cas de séparation (1 an) ou en cas de naissances multiples (9 mois).

Ne ratez rien de nos conseils !

Une garantie plafonnée

Moyennant une prime, la garantie permet de compenser la moins-value éventuelle en cas de revente précipitée. Or, la garantie ne permet pas d’indemniser toute la perte subie lors de la revente.

Là encore, il existe des plafonds différents selon les compagnies ou établissements. Par exemple, en cas de revente forcée, vous pouvez être remboursé à hauteur 20% de la moins-value dans la limite de 40 000 €.

Une revente encadrée

Les conditions de la revente sont elles aussi encadrées par le contrat. Fréquemment, vous disposez d’un délai (habituellement de 18 mois) pour trouver un acquéreur à un bon prix. Parfois vous devez même prouver que le bien mis en vente a fait l’objet d’au moins trois mandats d’agences immobilières.

Enfin, une interdiction de vente à la famille peut être inscrite dans le contrat. Dans ce cas, il vous faudra prouver par une procédure longue qu’il s’agissait d’une vente au prix réel du marché.

En résumé...

La souscription d’une telle garantie doit s’effectuer avec attention. Il est vivement conseillé aux souscripteurs de bien lire le contrat proposé par la compagnie ou l’établissement afin de ne pas avoir de mauvaises surprises en cas de revente prématurée du bien.

N’oubliez pas qu’une telle assurance sert aussi de sécurité pour les banques. En effet, elles disposeront d’une garantie supplémentaire quant au remboursement du prêt immobilier. C’est pourquoi la souscription de la garantie revente facilite l’accord du prêt.

Investir dans l'immobilier
Générez des revenus complémentaires et préparez votre retraite : c'est le moment d'investir dans l'immobilier ! Découvrez cette offre
Ne ratez rien de nos conseils !
Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

A propos de l'auteur Stéphane van Huffel, Conseiller en gestion de patrimoine | 1645 articles en ligne

Avis des clients de Stéphane :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite
Dernier commentaire client

"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
Voir son profil Contactez Stéphane
Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous vous informez

Découvrez les différentes solutions de placements proposées en fonction de vos besoins

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !
/10

sur 523 avis clients

+ -
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !