banniere article

Investir dans le Bitcoin ou l'Ethereum : avantages, inconvénients, opportunités

L’article « Investir dans le Bitcoin ou l'Ethereum : avantages, inconvénients, opportunités » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 10/10 pour 1 avis
Ecrit par : Karl Toussaint du Wast

Conseiller en gestion de patrimoine

66 vues

par nos lecteurs

6 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

Lundi 8 novembre 2021, le marché des cryptomonnaies a réalisés un chiffre record : 3 000 milliards de dollars. Le Bitcoin et l’Ether occupent actuellement respectivement la première et la deuxième place du classement des plus grosses cryptomonnaies. Aux dernières actualités, le bitcoin à lui seul représente 50% de la capitalisation totale du marché, titillant le trilliard de dollars. Quant à l’ether un peu moins de 30%.

Si vous vous intéressez aux cryptomonnaies et/ou que vous envisagez d’y investir car vous pensez qu’une monnaie est prometteuse, il semblerait donc logique que ces deux cryptos fassent partie de votre portefeuille mais avant de vous lancer, vous souhaiteriez d’abord connaitre et comprendre leurs avantages, inconvénients, les risques et les opportunités relatives à ces deux cryptomonnaies.

C’est donc ce que nous allons voir ensemble dans ce guide mais avant de commencer je souhaiterais prendre quelques instants pour voir quelques bases : vous expliquer finalement ce qu’est le bitcoin, pour quelle raison il a été inventé et quelle sera son intérêt dans un futur de moins en moins lointain, autant dans l’économie que dans la politique. Et je vous offre les mêmes informations pour l’Ether !

Si vous désirez plus d’informations sur les cryptomonnaies, vous pouvez contacter un conseiller netinvestissement en cliquant ici.

1. Ether ou Ethereum ?

Vous aurez certainement remarqué que j’ai écrit Ether et non pas Ethereum. Pourquoi ? Parce que si vous êtes sur le point d’investir dans cette nouvelle classe d’actifs alors autant le faire en utilisant le bon champ lexical. L’ethereum n’est pas une cryptomonnaie. C’est une société, un site internet, une technologie et une blockchain (la blockchain ERC20). Pour financer son développement, son fondateur Vitalik Buterin a créé un token, une cryptomonnaie donc, qui porte le nom d’Ether. Son acronyme est ETH. Voilà comme ça maintenant, si ce n’était pas déjà fait, vous le saurez.

Autre information importante, les monnaies numériques fonctionnent en décentralisation totale, grâce à un système de minage de cryptomonnaies. Il faudra choisir une plateforme de cryptommonaie tel que Binance ou Coinhouse, y faire un premier dépôt d’argent et vous pourrez commencer le trading de cryptomonnaie.

Le choix de la plateforme d’achat de cryptomonnaies est très important : l’offre de cryptomonnaies n’est pas partout la même, les options pour échanger des cryptomonnaies non plus, par exemple vous pourrez pratiquer le trading de CFD (contrats for difference) que sur certaines plateformes, les frais applicables, la possibilité de disposer de cartes de paiement et encore bien d’autres facteurs.

La notion de minage de cryptomonnaie n’est pas essentielle à comprendre pour commencer le trading de cryptomonnaies, mais je vous invite tout de même à connaître cette action pour mieux maitriser l’univers virtuel et décentralisé des monnaies numériques.

2. Bitcoin : De Satoshi à l’or digital

21 millions de bitcoin et pas un de plus. Créé en 2009 par un certain Satoshi Nakamoto (on ne sait pas qui il est. Certains, dont je fais partie, pensent qu’il s’agit en fait d’un petit groupe de génies du code informatique visionnaires qui ont compris avant tout le monde vers quoi la planète allait irrémédiablement tendre et ont décidé de déposer sur Terre, tel Dieu, un présent que les Hommes pourraient ensuite utiliser comme bon leur semble, sans être tenus par des organes de contrôle).

Le bitcoin est donc né en 2009 et, tout comme Ethereum, il s’agit d’abord d’une blockchain. La blockchain Bitcoin, la toute première du genre. A quoi ça sert ?

A sa naissance, les tous premiers utilisateurs ne savaient pas encore précisément, mais ils étaient convaincus par sa virtuosité et son extraordinaire puissance : mondialisée, décentralisée, accessible à tous. Au fil des années, des « early adopters » de plus en plus en nombreux se sont penchés sur le projet et surtout sur le protocole derrière Bitcoin et ont compris l’immense réserve de valeur que représentait ce Bitcoin. Depuis quelques années maintenant il est très clairement et majoritairement considéré comme une réserve de valeur digitale. Le Bitcoin est aujourd’hui souvent défini comme de « l’or digital ». Une réserve de valeur numérique, comme l’or a été pendant longtemps (et l’est toujours pour le moment) une réserve de valeur mais tangible. Cette réserve de valeur Bitcoin est transportable très facilement puisque dans son smartphone, partout dans le monde et peut être échangée partout dans le monde sans frais ni frottement temporel à quiconque est disposé à vendre un produit ou un service en échange.

Si vous faites partie de celle et ceux qui sont convaincus de cette extraordinaire pouvoir et par cette idée de réserve de valeur alors il est fort probable que la valeur du Bitcoin augmente à mesure que de plus en plus de personnes (personnes physiques et personnes morales) rentreront dans l’univers Bitcoin en achetant. Le bitcoin verra son cours continuer de croitre à mesure que de plus en plus de capitaux issus de la « finance centralisée traditionnelle » sera transférer dans la DEFI (la finance décentralisée) et la volatilité des monnaies numériques va potentiellement s’amenuiser.

Si vous vous intéressez au Bitcoin, vous avez certainement entendu parler du Litecoin. Cette nouvelle monnaie a été créée à partir du logiciel du Bitcoin en apportant quelques modifications techniques. Elle est considérée comme de l’argent numérique, car elle est beaucoup moins rare que le Bitcoin : sa quantité est limitée à 84 millions. Son but est d’être utilisé comme nouvelle monnaie courante notamment grâce à sa rapidité élevée et ses faibles frais. Pour vous donner un exemple lié aux actualités, l’entreprise de jeux vidéo Atari a lancé son « Atari Token » et utilise principalement le Litecoin en échange de ses jetons.

3. L’Ether : le nouvel App Store (ou google playstore)

Si Bitcoin est l’or digital, l’Ether pourrait alors être assimilée à l’App store. Une gigantesque marketplace décentralisée, un espace de stockage, ou tout le monde peut venir proposer, échanger ou consommer des services ou la technologie. Le tout, en totale autonomie, sans intermédiaire, sans personne pour nous dire ce qui est bien ou pas (en prenant une commission au passage évidemment).

C’est le projet de Vitalik Buterin, le fondateur d’Ethereum. Pour le moment l’utilisation du réseau Eth est cher et lent donc moins compétitif que d’autres tels que Solana ou Cardano mais Vitalik a promis la sortie prochaine (en 2022 ou 2023 normalement) une toute nouvelle version de son protocole et la transformation de sa crypto concomitamment d’ETH à ETH 2.0. A ce moment-là, la vitesse d’exécution des transactions sera 100 000 fois plus rapide et coutera 99% de moins. En gros, c’est l’un des plus importants projets attendus par toute la sphère crypto mondiale.

Une fois que vous savez cela pour le Bitcoin et pour l’Ether, nous pouvons à présent attaquer réellement ce guide.

netinvestissement vous recommande :

Cryptomonnaies 2021 et investissement

L'essentiel de ce que vous devez savoir sur les Cryptomonnaies - Net Academy - Épisode 1 Net Academy | Suivez le cursus : SCPI

4. Bitcoin et Ether : quels sont les avantages

Je pourrais écrire tout un livre sur le sujet tant les avantages sont nombreux. Si vous avez été attentif à ce que j’ai écrit juste avant, le Bitcoin a comme premier et principale avantage d’être une réserve de valeur incroyable, peut-être même la plus grosse réserve de valeur de l’éco système des cryptomonnaies. Pourquoi ? eh bien tout comme cela a été le cas pour l’or physique.

Les Hommes ont décidé de faire de l’or un étalon de valeur de référence mondial, notamment du fait de sa rareté. Il en est de même pour le Bitcoin. Le fait qu’il soit limité à 21 millions de tokens le rend encore plus rare car nous connaissons déjà son nombre et il est fini.

En outre, cette réserve de valeur est transportable partout dans le monde dans sa poche (sur son smartphone pour être précis) et ne connait ni frottement, ni délai, ni frais ou quelques cents.

En ce qui concerne l’Ether, il s’agit « tout simplement » de la très probable plus grande innovation que nous ayons connu depuis des siècles puisque lorsque l’ETH 2.0 sera officiellement lancé (estimation : 2023). Réduction des frais de tous types de transaction réduits de 99%, multiplication exponentielle de la capacité de calcul en instantané. Cette technologie absolument révolutionnaire va mettre en réseau le monde entier, faire tomber les barrières, faire disparaitre quasi totalement les frais et effacer les limites géographiques de toute transaction. Si le projet ETH 2.0 voit le jour, le monde connaitra une véritable révolution.

En matière d’investissement, l’on parle souvent de « time to market », en français « être au bon moment ». En d’autres termes, si l’on veut optimiser ses gains potentiels, le timing est donc fondamental.

Or, quand bien même vous considèreriez qu’un Bitcoin à 60 000$ est trop cher et que vous n’avez pas cet argent, vous devez savoir d’une part que vous pouvez en acheter une partie. vous pouvez acheter pour 100€ de Bitcoin si vous le souhaitez. Tout comme pour un OPCVM, vous détiendrez alors une partie du fonds et non pas tout le fonds. Il en est de même avec le Bitcoin (ou toute autre cryptomonnaie d’ailleurs).

Par ailleurs, sa valeur est mathématique. L’évolution du cours du Bitcoin (ou de l’ETH) évolue au gré des injections de liquidités dans ce marché. Plus il y a de détenteurs de Bitcoin dans le monde, plus il y aura de personnes physiques et de personnes morales qui ouvriront des wallets (portefeuilles numériques) pour acheter, revendre et échanger des cryptomonnaies, plus le marché augmentera et donc… plus le cours de la cryptomonnaie augmentera.

Or, moins de 4% de la population mondiale et seulement 18000 entreprises dans le monde détiennent des cryptomonnaies. Ce n’est rien… mais c’est beaucoup plus qu’il y a un an, deux ans…

5. Bitcoin et Ether : inconvénients

J’en vois principalement trois majeurs.

Le premier évidemment et non des moindres est lié au risque. Au risque de marché, au risque de fluctuation (voire d’effondrement possible) du cours, au risque de la disparition pure et simple de cette classe d’actifs. Certes, j’ai du mal à y croire, mais nous ne sommes après tout encore qu’au début de cette nouvelle ère, elle est en pleine création, elle s’invente et se créée chaque jour et nul ne put en maitriser l’avenir avec certitude.

Le second inconvénient est lié à l’absence de contrôle et de régulation. Paradoxalement je considère qu’au contraire, un secteur ou un marché non régulé - j’entends non régulé par une instance ou un organe de contrôle public – se régulera lui-même très bien de l’intérieur par ses utilisateurs.

« Si tu te comportes comme un voyou, le marché t’exclura de lui-même ». Ce qui me préoccupe est davantage politique. Les Etats, les instances de régulation nationales et les banques centrales voient évidement d’un mauvais œil cet écosystème qui se développe sans eux, sans leur réglementation et qui fabrique une formidable valeur, en dehors de tout contrôle et de toute régulation. L’inconvénient que pourraient rencontrer le bitcoin, l’Ether et les autres cryptos, seraient une tentative d’interdiction ou de surcontrôle de ces organismes. Comprenez bien que cela reviendrait à couper internet… cela me parait donc fort peu probable, mais c’est une hypothèse qu’il faut prendre en considération lorsque l’on envisage d’.

Le troisième et derniers inconvénients que je constate pour le moment, c’est le manque de possibilités concrètes d’utiliser ces monnaies. Il est vrai qu’à ce jour et quoiqu’on en dise, nous ne sommes encore qu’au début. C’est pour cela qu’il n’est pas encore facile de dépenser ses cryptomonnaies. Les Bitcoin ne sont pas encore tous minés et l’Ether n’est pour le moment qu’un projet de protocole en développement. Certes sa version 1.0 est déjà déployée mais n’a pas encore exprimée son plein potentiel avec l’ETH 2.0

En d’autres termes, nous ne sommes encore qu’au « early stage » comme on dit. Un peu comme si nous étions des investisseurs dans des startups qui n’ont pas encore mis sur le marché leur produit ou service.

Nous en venons à présent à la troisième question posée dans ce guide :

6. Quelles sont les opportunités liées à l’investissement dans le Bitcoin ou l’Ethereum ?

Nous sommes en septembre 2021 au moment où je rédige ces lignes. Imaginez que vous puissiez revenir en arrière, en 2000 sur le marché boursier, et que vous puissiez alors investir dans des actions Google, Amazon ou Apple alors que ces sociétés émergeaient à peine. Le feriez-vous ?

Si vous aviez connaissance de ce que ces sociétés sont devenues aujourd’hui auriez-vous investi il y a 20 ans sur le marché boursier ? Je me doute de la réponse.

Eh bien dites-vous que nous avons potentiellement l’opportunité incroyable de réitérer. Ces modèles, ces sociétés, ces technologies sont à la veille d’émerger, que dis-je, elles ont déjà commencé à émerger. Il est déjà possible de payer en bitcoin. En Thaïlande, dans certaines iles des caraïbes, ou évidemment au Salvador vous pouvez déjà payer votre café en bitcoin, avec des cartes de paiement comme on les connaît déjà, Instantanément et sans aucun frais de change. L’utilité n’est plus seulement virtuelle. La technologie Ethereum est déjà utilisée par une multitude de sociétés dans le monde, alors même que l’ETH 2.0 n’a pas encore été mis sur le marché.

Vous l’aurez compris, l’opportunité principale et majeur est de pouvoir investir dans des actifs qui, potentiellement, pourraient être les références mondiales de demain, la nouvelle monnaie. Investir dans l’action Amazon à 10$ alors qu’elle est à 3547 $ au moment où je rédige ces lignes.

Alors que de plus en plus de français s’inquiètent de l’arrivée de l’inflation et d’un risque de dévaluation de notre euro, d’une baisse du pouvoir d’achat, voire d’un effondrement de notre système financier centralisé tel que nous le connaissons, le Bitcoin et l’Ether pourraient proposer une alternative formidable, une sorte de plan B à haut potentiel.

Mais au-delà de l’unique dimension financière et spéculative de l’investissement, l’opportunité consiste à participer à la plus grande et la plus disruptive révolution que l’Humanité risque de connaitre au cours des vingt prochaines années. Plus important que le passage de l’âge de bronze à l’âge de fer, plus bouleversant que l’avènement de l’ère industrielle, plus puissant que l’arrivée de la technologie dans nos vies au début des années 80.

Il s’agit en effet de l’opportunité de pouvoir participer. De pouvoir être un acteur du changement tout en profitant d’une très probable hausse vertigineuse des cours par un transfert de valeur de « l’ancien monde » vers le nouveau.

Découvrez l'univers : Cryptomonnaies

Tout savoir sur les cryptomonnaies

Bonus : Quelle différence entre un coin et un token ?

Pour résumé simplement, un coin, aussi appelé « pièce » est utilisé comme argent et a donc une valeur financière contrairement au token, traduit par « jeton » qui est utilisé surtout au sein même d’une blockchain pour rémunérer les mineurs.

Conclusion

Nous ne le répèterons jamais assez : les cryptomonnaies restent une classe d’actifs très volatile et donc potentiellement très risquée. Si vous souhaitez investir et échanger des cryptomonnaies, faites-le dans une proportion faible (5 à 10 %) et surtout, prenez soin de bien vous renseigner avant. Ne vous contentez pas de suivre les derniers tweets d’Elon Musk pour vous décider d’acheter ou de vendre une cryptomonnaie.

Etudiez le sujet, comparez les informations que vous aurez glané et investissez raisonnablement et progressivement. Cela étant dit, dans une logique de diversification de votre portefeuille et de votre patrimoine, cela peut avoir du sens de détenir quelques euros de bitcoin et d’Ethereum. Sachez enfin qu’il existe d’autres projets fort intéressants dans l’univers de la DEFI tels que Cardano, Polkadot, Ripple ou Solana qui sont en plein essor, d’ailleurs des vidéos et des guides parlent de ces sujets.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

10/10 pour 1 lecteur

A propos de l'auteur Karl Toussaint du Wast, Conseiller en gestion de patrimoine | 1046 articles en ligne

Avis des clients de Karl :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien.

Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion et de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé le cabinet Wast & Van puis netinvestissement. Il est également le co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Il intervient régulièrement en tant expert immobilier auprès des média français. Karl Toussaint du Wast est notamment l’auteur des livres : "le Guide du CGP moderne" et "E-CGP, comment réussir sa transformation digitale".

Lire la suite
Dernier commentaire client

"J'aurai aimé avoir été informé à l'avance que j'allais être redirigé sur Primonial."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2021-11-07 23:21:10 par Thierry B.

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 498 avis clients

simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !