Comment acheter de la cryptomonnaie ?

Avis des lecteurs :

8,1/10 pour 14 lecteurs

4,1/5
pour 14
Nombre de vues : 4 951
Écrit par Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine, rédacteur chez Netinvestissement
banniere article
Ajouter ce guide à mes favoris

Vous voyez les cours des cryptos s’envoler et vous aussi vous voulez « en être » ?

Vous pensez que la monde de la finance est en train de connaitre la plus importante révolution de tous les temps et voulez être prêt(e) ?

Vous rêvez de pouvoir dire à vos amis que vous avez du bitcoin ?

Ou tout simplement vous cherchez à diversifier vos placements en investissant dans cette nouvelle classe d’actifs

Quelles que soient vos motivations ou objectifs, vous êtes de plus en plus nombreux à vous intéresser aux cryptomonnaies et à vouloir en détenir.

C’est pourquoi, dans ce guide, je vous dis tout ce que vous devez savoir si vous voulez acheter de la cryptomonnaie : quelle plateforme choisi ? À quoi faut t-il faire attention ? Quelles cryptos acheter ? Bref, comme toujours un guide clair, pratique et pédagogique et pour vous faciliter sa lecture, je l’ai découpé en six étapes, par ordre chronologique.

Écrit par Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine, rédacteur chez Netinvestissement

Article rédigé par un professionnel expérimenté. Nous apportons une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

banniere article
Ajouter ce guide à mes favoris

Etape 1 : pièges, risques et arnaques. A quoi faut t-il faire attention ?

Avant de vous lancer, vous devez absolument avoir conscience des nombreux risques qui gravitent autour du monde des cryptomonnaies.

Risque n°1 : le risque de perte en capital

C’est le risque de perte en capital. Certes ce risque existe pour à peu près tous les placements, mais il est toujours bon de le rappeler. Cela ne signifie évidemment pas que vous allez tout perdre, mais vous devez surtout dans ce cas, avoir conscience que nous sommes sur une nouvelle classe d’actifs, décentralisée, donc non soumise aux contrôles de nos organes financiers traditionnels, et que les cryptomonnaies connaissent depuis le début un très fort niveau de volatilité. A ce sujet ne paniquez pas si le cours de l’une de vos cryptos connait une forte correction. C’est le mode opératoire habituel de cette classe d’actifs. Vous pouvez en effet voir le cours évoluer de +15% à -15% en deux jours. Restez donc pragmatique.

Risque n°2 : attention aux arnaques

C’est pour le moi le risque le plus important : celui de vous faire arnaquer tout simplement en vous faisant voler vos cryptomonnaies sur un site d’escrocs ou de pirates. Pas de panique, je rentre dans le détail à ce sujet dans l’étape suivante.

Risque n°3 : la surexposition

La surexposition. De grâce, ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier, y compris donc au sein de votre poche de cryptomonnaies. Quand bien même vous auriez lu ou entendu que telle ou telle crypto allait être le prochain carton de l’année, restez froid, rationnel et surtout, prenez le temps de toujours analyser en détail les projets derrière les cryptomonnaies.

Risque n°4 : l'illusion

L’illusion. Je veux parler ici de l’absence de tout projet ou business model réel et sérieux derrière la crypto dont le cousin d’un ami de votre coiffeur vous aurait parlé. Il y a en effet des centaines de nouvelles cryptos qui se lancent chaque jour mais toutes n’ont pas le même destin. Certaines n’auront comme seul objectif que de flouer les crédules, de vendre du vent et de « partir avec la caisse », d’autres en revanche auront besoin de capitaux pour développer la prochaine techno qui révolutionnera les échanges au sein de la blockchain.

Netinvestissement vous recommande :

Faut-il investir dans le bitcoin ?

Faut-il investir dans le bitcoin ? | Netinvestissement

Etape 2 : quelle plateforme choisir ?

C’est probablement l’étape la plus importante car c’est sur cette plateforme que vous réaliserez vos trades (vos opérations d’achat et de revente) d’une part et c’est aussi en choisissant soigneusement votre plateforme que vous éviterez les mauvaises surprises.

Il existe de nombreuses plateformes de trading (ou plateforme d’exchange), la plupart en anglais, mais toutes ne se valent pas. Avant de vous lancer, vous vérifierez par exemple que la plateforme ne soit pas à malte ou que son fondateur ne soit pas connu des services de police russes par exemple. Non pas que malte ou la Russie ne soit pas gage de qualité, mais vous serez plus prudent(e) en optant plutôt pour des plateformes basées en Angleterre, aux Etats unis ou tout simplement… en France.

Je vais ici me contenter de vous donner quatre plateformes sérieuses, connues et reconnues afin que vous puissiez ouvrir votre compte et commencer à trader sereinement.

Coinhouse

La plateforme française agrée par l’amf (autorité des marchés financiers), c’est non seulement un gage de sérieux, mais leur interface est en français, le siège est en france et les collaborateurs qui y travaillent sont français et parlent français. Cette plateforme est donc idéale si vous ne voulez pas prendre de risque, si vous ne parlez pas anglais ou si vous souhaitez commencer à trader sur les principales cryptomonnaies telles que le bitcoin ou l’ethereum.

A savoir :

Dans l’univers des cryptomonnaies il vous est possible de transférer, en quelques secondes, vos cryptomonnaies d’une plateforme à une autre… bienvenue dans le defi (la finance décentralisée).

Binance

Considérée comme la plus importante plateforme d’exchange et de trading de cryptomonnaies au monde. Sur binance vous pourrez bien évidemment non seulement acheter vos cryptos, mais la plateforme vous donne accès à une multitude d’autres produits d’investissement dans l’univers de la blockchain : vous pouvez investir dans des produits dérivés (futures), participer à des liquid swap pools, faire du landing de cryptos etc… Bref, à peu près tout ce qu’il est possible de faire en matière de trading sera disponible sur cette plateforme. Autre point fort : la plateforme est également disponible en français.

Coinbase

Deuxième plus importante plateforme au monde, coinbase s’est récemment introduit en bourse au nasdaq (mi avril 2021) et est déjà valorisée à près de 100 milliards de dollars ! De quoi, en principe, rassurer les investisseurs et utilisateurs de la plateforme quant à son sérieux. La plateforme a également une version en français pour les utilisateurs de l’hexagone.

Kraken

Quatrième grosse plateforme de référence dans l’écosystème des cryptomonnaies. En revanche elle n’est pas (encore) en français et se destine plutôt aux investisseurs avertis et/ou aux « geeks » de la tech et de la finance car l’interface utilisateur est moins intuitive que les autres.

Bien qu’il ne s’agisse en aucun cas d’un conseil de notre part, en optant pour l’une de ces plateformes, en principe vos opérations et vos avoirs seront en sécurité.

Etape 3 : quelle somme investir ?

« J’ai envie d’y aller, mais je ne sais pas combien je devrais mettre ».

Combien de fois avons-nous entendu cette phrase de la part de client(e)s désireux de se lancer dans l’investissement dans le bitcoin ou les cryptomonnaies. Alors bien évidemment cela dépendra de la situation propre de chacun, de la valeur globale du patrimoine et/ou des objectifs recherchés. Toutefois, une règle d’or devrait être respectée : n’investissez pas plus de 10/15% de vos avoirs dans les cryptomonnaies.

Certes, cela pourrait être tentant, à fortiori lorsque vous constatez avec envie et excitation les cours du btc, de l’eth ou d’une multitude d’autres exploser à la hausse, mais cela reste des actifs récents, très volatils et dont les modèles économiques sont encore en phase de création.

Prudence, rationalisme et pragmatisme devraient être vos maitres mots.

Etape 4 : quelles cryptos choisir ?

Vous avez choisi votre plateforme soigneusement en fonction de vos besoins et de vos attentes, vous avez déterminé la somme que vous souhaitez placer en cryptos. maintenant laquelle choisir ?

Comme je l’ai rappelé précédemment, diversifiez vos investissements. Pour simplifier la compréhension et la lecture de l’univers des cryptos vous pouvez vous dire qu’il y a quatre grandes familles de cryptomonnaies pour le moment :

Le Bitcoin

C’est le « king » ; évidemment qu’il vous en faut dans votre allocation. Considérez le bitcoin (BTC) comme le nouvel or digital. Cela signifie que le bitcoin n’aura pas, à priori, vocation à être une monnaie dans le sens ou vous l’entendez, mais servira d’étalon de référence. En d’autres termes, en principe, plus le marché des cryptomonnaies augmentera, plus le cours du bitcoin devrait lui aussi croitre.

L’Ethereum

C’est la deuxième plus importante cryptomonnaie du marché mais c’est également et surtout via cette technologie (car derrière la cryptomonnaie Ethereum il y a une technologie) que la majorité des projets proposés dans la blockchain sont en fait développés sous la technologie Ethereum. Comme je le dis souvent, si le bitcoin est l’or digital, l’Ethereum pourrait être l’apple store ou la google store de la blockchain : un hub, une gigantesque marketplace ou s’échangent et s’échangeront demain des milliers de projets.

Le reste du monde

Cardano (ADA), Polkadot (DOT), Binance coin (BNB), Litecoin (LTC), Chainlink (link) font partie des principales altcoins (ce sont les tokens ou coins autres que le bitcoin) du marché. Toutes ces sociétés ont des projets réels et sérieux derrière leur token et pourraient composer quelques lignes dans votre allocation, non sans avoir au préalable soigneusement étudié le modèle économique effectif derrière la crypto que vous aurez choisie.

Etape 5 : concrètement, comment j’achète ?

Une fois votre compte créé sur la plateforme que vous aurez choisi, une fois que vous aurez fourni l’ensemble des justificatifs exigés et que vous aurez procédé à la mise en place de toutes les mesures de sécurisation de votre accès (google authenticator, code sms + email etc), vous pourrez alors créditer votre compte sur la plateforme.

Ce compte sera souvent appelé « compte de dépôt » ou encore « compte fiat ». FIAT pour parler des monnaies fiduciaires telles que l’euro. Vous pourrez procéder au crédit soit par virement, soit avec une carte de crédit. Vos fonds arriveront donc sur la plateforme en euros, soit en monnaie FIAT. A partir de cette étape, vous pourrez alors convertir vos euros dans la crypto de votre choix et commencer vos trades.

A savoir :

Tant que vous restez dans un « écosystème d’actifs numériques » (en d’autres termes tant que vous n’aurez pas reconverti votre argent en monnaie fiat), vos plus values ne sont pas imposables aux yeux des services fiscaux. En revanche dès que vous aurez converti vos cryptos en euros, alors vos plus values deviendront taxables.

Etape 6 : comment récupérer votre argent ?

Si vous avez bien choisi votre plateforme de trading, vous ne devriez pas avoir de soucis pour récupérer vos fonds. Comme je l’ai expliqué juste avant, finalement pour récupérer votre argent, c’est-à-dire pour pouvoir le récupérer en euros, vous ferez la même chose, mais dans l’autre sens :

  • Convertir mes cryptomonnaies en euros (attention à la cotation au moment de votre trade)
  • Une fois les cryptos converties en euros, depuis votre compte FIAT il vous suffira alors d’effectuer un virement dans l’autre sens, vers le compte courant bancaire classique que vous aurez préalablement renseigné.

A savoir :

Comme pour tout actif ou toute action, la liquidité dépend quand même du marché. Alors évidemment en ce moment le marché est ultra haussier donc vous ne risquez pas de rencontrer ce type de problème, mais vous devez le garder en tête. Si demain, plus personne ne voulait acheter votre crypto, vous pourriez, tout comme pour un bien immobilier ou une action d’ailleurs, vous retrouver avec votre crypto mais en étant dans l’incapacité de la liquider sur le marché.

Placer son argent
Vous recherchez un placement sécurisé et performant ? Découvrez les solutions ... Découvrez cette offre

En résumé...

Comme pour tout actif ou toute action, la liquidité dépend quand même du marché. alors évidemment en ce moment le marché est ultra haussier donc vous ne risquez pas de rencontrer ce type de problème, mais vous devez le garder en tête. si demain, plus personne ne voulait acheter votre crypto, vous pourriez, tout comme pour un bien immobilier ou une action d’ailleurs, vous retrouver avec votre crypto mais en étant dans l’incapacité de la liquider sur le marché.

J’espère que ce guide aura nourri votre connaissance du sujet et vous aura aidé à y voir plus clair et que vous saurez à présent comment acheter de la cryptomonnaie dans les meilleures conditions. pour terminer, je ne saurai insister trop sur l’importance de vous faire accompagner et conseiller par un professionnel compétent si vous n’êtes pas vous-même un professionnel du secteur.

Cette information n’est pas contractuelle et ne constitue ni un conseil en investissement ni une recommandation d’achat ou de vente de crypto-actifs ni une sollicitation d’utilisation de quelque plateforme en particulier. Si vous choisissez d’avoir recours aux services de conservation ou d’accès à des crypto-actifs et d’achat/vente de crypto actifs contre des monnaies fiduciaires (FIAT) ayant un cours légal, vérifiez que votre interlocuteur est bien enregistré auprès de l’AMF. Les prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) sont des intermédiaires financiers qui proposent différents services relatifs à l’investissement en crypto actifs, cryptomonnaies. L’investissement dans les cryptomonnaies, crypto actifs présente de nombreux risques dont un risque important de perte en capital et est sujet à une forte volatilité. Il existe de nombreuses arnaques sur les crypto actifs, restez vigilants et renseignez-vous avant tout investissement.

Crayon auteurÀ propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine, rédacteur chez Netinvestissement

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite
Contacter Stéphane
Dernier commentaire client
"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
mon alt Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note :

8,1/10 pour 14 lecteurs

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3
1-Vous vous informez Découvrez les différentes solutions de placements proposées en fonction de vos besoins
2-Prise de contact Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.
3-Vous souscrivez Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.
Ils nous ont fait confiance Des centaines de netinvestisseurs heureux !
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !