L'audit patrimonial

Visa expert

L’article « L'audit patrimonial » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Karl Toussaint du Wast - Vu 10716 fois

Préambule : comment choisir son conseiller en gestion de patrimoine (CGP) ? [VIDEO]

Les critères de sélection d'un conseiller en gestion de patrimoine

Les consultants en gestion de patrimoine ont pour mission première de connaître parfaitement la situation patrimoniale de leurs clients. Cette connaissance approfondie leur permet de répondre le mieux possible, aux objectifs fixés par les clients mais aussi à ceux fixés par les consultants eux mêmes. Le consultant devra donc respecter plusieurs étapes dont la première, fondamentale, est d'entrer en relation avec le client dans ce que l’on appelle la phase de « découverte » afin notamment d’identifier, d’évaluer et de connaitre l’ensemble des actifs mobiliers ou immobiliers existants et les objectifs que celui-ci souhaite atteindre. Cette étape est la plus importante.

J'en profite


Le fonctionnement de l'audit patrimonial

Construction d'un patrimoine

L’audit patrimonial consiste à analyser le patrimoine d’un client pour pouvoir lui apporter des solutions répondant aux différentes problématiques soulevées, soit de manière globale, soit en fonction de thématiques précises.

Cet audit recueille et structure les informations fournies par le client, identifie et relate de manière détaillée les problèmes. Il permet de mettre en relief les objectifs et exigences du client pour aboutir à l’élaboration et à l’explication de stratégies appropriées.

Les informations recueillies par l'audit patrimonial

L'étape d'évaluation du patrimoine consiste à mieux connaître l’environnement patrimonial mais aussi personnel du client. Celle-ci s'attache à recueillir plusieurs informations sur :

► L'environnement juridique : s'il y a détention de contrats, quels sont-ils ?

► L'environnement matrimonial : le régime matrimonial et les dispositions afférentes.

► Les revenus : les revenus directs et immédiats ainsi que les revenus indirects.

► Le patrimoine : patrimoine financier, immobilier, les actifs…

► La structure du patrimoine : niveau de risque (actions, obligations…), la détention et le mode de détention.

► La fiscalité globale : impôt sur le revenu, ISF, droits de succession…

► La prévoyance : protection de la famille, assurance vie, assurance décès…

L'audit comme seule prise d'informations

Cependant, il est important de souligner que l’audit ne concerne qu’une « prise d’informations » par le conseiller, qui s'octroie un délai de quelques jours pour analyser en profondeur son dossier client en fonction des éléments recueillis à l'issue de cette analyse, une stratégie de placement sera proposée par le conseiller, en fonction des objectifs fixés par le client.

L'entretien d’analyse et de hiérarchisation des données fournies par le client est absolument nécessaire pour permettre un accompagnement efficient et une prise de décision appropriée. Le consultant met en évidence les forces et les opportunités favorables au client, en lui évitant les risques potentiels d’un point de vue financier, social, civil, fiscal mais aussi matrimonial.

La réalisation d’un audit complet est une étape essentielle précédant toutes actions. Cet audit est actualisé tout au long de l’année en fonction des remaniements professionnels, financiers et familiaux, qui pourraient affecter les avoirs patrimoniaux. Une veille patrimoniale est donc assurée afin de respecter le cahier des charges établi à la suite de l’audit.

Construction d'un patrimoine

Les étapes : de l'audit au bilan, du bilan à l'action

Suite à l’audit patrimoniale, plusieurs étapes suivent jusqu'à aboutir à la mise en service d’un produit et l’accompagnement du conseiller :

Audit patrimonial

Cette collecte d’informations permet au consultant(e) d'avoir une vision à la fois complète et globale qui lui permettra de réfléchir ensuite à différentes solutions ou montages. Cet audit est à la fois le terreau mais aussi le ciment de toute collaboration avec son client.

Bilan patrimonial

Ce sont les solutions et les produits que va proposer le conseiller suite à la prise d’informations et l’étude du dossier de son client. De manière générale plusieurs options sont proposées en fonction des objectifs à atteindre. Naturellement le conseiller donne des explications concrètes à son client en s’appuyant sur les informations dont il dispose.

Validation

A l'issu des différentes explications et présentations des stratégies d'actions, une ou plusieurs solutions sont retenues par le client.

La lettre de mission

Après validation, le conseiller remet à son client la lettre de mission présentant le cadre de leurs relations, les obligations du conseiller ainsi que son mode de rémunération. Il explique ensuite à son client, comment l’optimisation de son patrimoine va se dérouler, quels sont les étapes, les risques et quels en seront les aboutissants et dans quelle durée.

La signature

Le client signe alors un contrat permettant au consultant de mettre en place la stratégie prévue et de faire appel, si besoin est, aux différents intervenants chargés de l’aider dans sa tache. Le conseiller est alors en charge de gérer le patrimoine de son client et de faire exécuter des ordres en son nom.

L'accompagnement

Le conseiller suite à la signature du contrat se doit de guider, et si besoin est, de modifier la stratégie patrimoniale de son client afin que tout au long du processus, et ce jusqu’à l’atteinte des objectifs fixés, soient respecter les intérêts du client.

Construction d'un patrimoine

Les compétences requises pour l'audit patrimonial

Un audit requiert de la part du consultant une parfaite maîtrise du droit, de la fiscalité, de l’économie et la finance relatif au thèmes de la retraite, de la prévoyance, de la succession et des placements.

Au cours de l'audit patrimonial, les conseillers ont la responsabilité de recourir si besoin, aux conseils d'experts spécialistes (avocats, juristes, notaires, comptables, fiscalistes…), eu égard aux conseils de gestion patrimoniale proposées au client, afin de lui garantir une application optimale.

Suite à l’audit et à la validation des solutions préconisées par les spécialistes, les conclusions proposées par le consultant s’appuient sur deux axes principaux : l’arbitrage conjoncturel (lié aux modifications du fonctionnement des marchés) et l’arbitrage structurel (lié aux évolutions familiales). Le rôle du consultant devient alors tout autre, d'évaluateur, il devient un véritable guide dont le but est d'accompagner, de gérer et de conseiller au mieux le client tout au long de sa démarche. Il devient également un atout de confiance permettant au client de gérer son propre patrimoine de manière efficace et ce, quels que soient les aléas.

J'en profite

À propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : Une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien. Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion ou de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé Wast and Van puis Netinvestissement.fr Karl Toussaint du Wast est aujourd’hui Président du Groupe Wast&Van.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides