Comment bien préparer sa retraite ?

Visa expert

L’article « Comment bien préparer sa retraite ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine.
Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Par Stéphane van Huffel - Vu 2386 fois

Comment préparer au mieux sa retraite ? [VIDEO]
netinvestissement media

[Vidéo] Tous nos conseils pour préparer votre retraite et les placements à privilégier

Il est plus que jamais judicieux, voire même impératif, pour les Français d'anticiper leurs vieux jours et de commencer à préparer leur retraite le plus tôt possible. Le système actuel français n'étant plus apte à financer des cotisations retraites convenables, en raison des économies budgétaires mises en place, il est devenu primordial pour les Français de prévoir un complément de revenus afin de préserver leur niveau de vie actuel. Alors, pour savoir comment bien préparer sa retraite, Netinvestissement vous dévoile aujourd'hui les ficelles d'une retraite complémentaire réussie !

Première étape : comprendre pourquoi il est nécessaire de préparer sa retraite

faire le point

Au regard des éléments que nous avons évoqués au cours de cette introduction, il apparaît clairement qu'il est nécessaire de préparer votre retraite grâce à l'épargne privée. En effet, au travers d'un livre blanc traitant de l'avenir des retraites, l'Union Européenne confirme que le système actuel par répartition ne permettra plus aux Français de profiter pleinement de cette période.

Ainsi, l'épargne privée ou retraite complémentaire, est indispensable pour vous garantir un niveau de pension convenable, et ce, en plus de votre retraite de base. Pour conserver votre niveau de vie actuel, il n'y a pas de secrets : mettre en place le plus tôt possible une épargne et « l'alimenter » régulièrement.

Deuxième étape : les habitudes à prendre

Maintenant que vous avez saisi l'importance d'une retraite bien préparée, nous pouvons à présent vous parler des habitudes à prendre ainsi que des objectifs à fixer, deux éléments primordiaux dans cette longue démarche.

► Les habitudes

Voici les habitudes qu'il vous faut prendre tout au long de votre carrière professionnelle, elles concernent des documents administratifs essentiels ou tout simplement des gestes pratiques à mettre en place. Voyons donc :

  • Vérifier l'exactitude des informations relatives aux différents contrats de travail : n° de Sécurité Sociale ou encore n° de Siret de l'entreprise
  • Conserver soigneusement vos bulletins de salaire et vos contrats de travail, afin de valider les périodes qui pourraient ne pas être prises en compte
  • Vérifier attentivement que les cotisations aient bien été versées par l'employeur
  • Conserver tous les documents relatifs à vos périodes d'inactivité : décomptes Assedic, justificatifs d'assurance maladie, etc.
  • Demander un relevé de carrière aux caisses qui gèrent votre retraite
  • Commencer à épargner le plus tôt possible selon vos moyens, selon vos besoins, votre situation personnelle et aussi vos aspirations pour le futur
  • Faire des points réguliers sur votre carrière

► Les objectifs

Vous fixer des objectifs sur le long terme vous permettra de savoir à quoi vous attendre lorsque le moment sera venu pour vous de prendre votre retraite. Indispensables dans la préparation d'une retraite, les objectifs permettent de répondre à quatre grandes questions :

  • A quel âge allez-vous commencer à épargner ?
  • A quel âge souhaitez-vous partir à la retraite ?
  • Quelle somme pensez-vous pouvoir épargner chaque mois?
  • Quel est le montant dont vous souhaitez disposer à la retraite?


A noter : regroupant, entre autres, les habitudes et les objectifs, la stratégie patrimoniale vous permettra de définir un plan d'actions à mettre en œuvre concernant les différents placements immobiliers et/ou placements financiers que vous aurez choisi. Structure de travail, la stratégie patrimoniale peut prendre la forme d'une diversification du patrimoine ou d'une délégation de vos actifs, par exemple.

Troisième étape : les placements à privilégier

Le plus important dans la préparation de votre retraite c'est de savoir qu'en fonction de votre âge, les placements à privilégier ne seront pas les mêmes. En effet, plus vous êtes jeunes et loin de la retraite, plus il est préférable de découvrir la Bourse et d'opter pour des placements à risque afin de percevoir des rendements plus élevés. Au contraire, lorsque votre départ à la retraite approche, prudence est mère de sûreté, il est donc judicieux de délaisser la Bourse et ses risques pour se diriger vers des placements plus sûrs.

Comme nous ne pouvons vous présenter tous les placements immobiliers et financiers en un seul guide, voici une liste des placements à privilégier tout au long de votre vie.

bonhomme loupe

► L'immobilier

Investir dans l'immobilier représente une étape incontournable de la préparation de votre retraite tout simplement car un tel investissement vous permettra de générer des revenus complémentaires, d' obtenir des réductions d'impôts et d'user d'un bien immobilier sans vous acquitter de loyers.

Pour investir dans l'immobilier deux méthodes s'offrent à vous :

  • investir dans votre résidence principale
  • réaliser un investissement locatif


L'acquisition de votre résidence principale vous aidera à maitriser et à diminuer le coût de vos charges et plus généralement, de vos dépenses logement. Etre propriétaire de votre logement vous permettra de préparer votre retraite grâce à un allègement des charges, une fois les crédits remboursés, mais aussi, d'envisager un investissement locatif.

L'investissement immobilier locatif, grâce aux dispositifs de défiscalisation immobilière, est en mesure de répondre à deux objectifs : augmenter vos revenus et réduire vos impôts. Idéal donc pour préparer votre retraite.

Pour commencer, nous vous conseillons de vous orienter vers un investissement « simple », c'est-à-dire un investissement classique dans le neuf avec le dispositif Duflot, ou alors, un investissement locatif dans le meublé avec le dispositif Censi-Bouvard, intéressant grâce à la possibilité qui vous est donnée de déléguer la gestion de votre bien.

J'en profite


► L'assurance-vie

Placement très intéressant pour se constituer une épargne, l'assurance-vie est un placement performant, sûr et souple qui vous permettra de bénéficier d'une fiscalité avantageuse.

Un contrat d'assurance-vie vous donne la possibilité d’effectuer des rachats en cas de besoin de liquidités, de plus, vous pouvez également percevoir des revenus réguliers au moment de votre retraite en mettant en place des rachats partiels. Que vous choisissiez une sortie en rente ou en capital, vous bénéficierez toujours de la fiscalité attractive du placement préféré des Français !

J'en profite


► Les placements « dédiés »

Le PERP et le PERCO

Entièrement dédiés à la retraite, ces deux placements sont classiques lors d'une préparation de retraite car ils garantissent la perception d’un revenu complémentaire sous forme rentière.

Le PERP ou Placement d’Epargne Retraite Populaire, s'adresse à tous les contribuables français et vous permet de bénéficier d’un revenu complémentaire versé sous forme de rente au moment de votre retraite. De plus, une partie des cotisations que vous allez effectuer sur votre PERP pourra être déduite de votre revenu imposable, vous permettant ainsi d'obtenir une réduction d'impôts intéressante. Attention toutefois, un PERP ne peut être clôturé.

Le PERCO ou Plan d’Epargne Retraite Collective, est uniquement disponible en entreprise et possède le même fonctionnement que le PERP.

Le Madelin

A destination des Travailleurs Non Salariés (TNS) ainsi que des professions libérales, le Madelin a pour principal objectif de vous permettre de vous constituer, grâce à des versements déductibles de votre bénéfice imposable, une pension de retraite, des compléments de garanties de prévoyance personnelle et de bénéficier d'une baisse d'imposition sur le revenu.

Quatrième étape : et si ce n'est pas suffisant ?

Dans la mesure où il vous manque quelques trimestres de cotisations ou même si le montant de votre retraite complémentaire ne vous satisfait pas, rassurez-vous, il vous reste encore quelques options :

investissement-outre-mer

► Le viager immobilier

Ce mécanisme immobilier consiste à céder une partie ou la totalité de votre capital immobilier en contrepartie du versement d'une rente viagère durant toute la durée de votre vie. Le viager vous permet de bénéficier de deux avantages :

  • la perception d'une rente, mensuelle, trimestrielle ou annuelle
  • la conservation du droit d'usage et d'habitation du bien immobilier

Attention, pour profiter des avantages du viager immobilier, vous devrez obligatoirement être propriétaire de votre résidence principale.

► Le cumul emploi-retraite

Même si pour toucher votre retraite vous devez cesser complètement toute activité professionnelle, il existe des possibilités de cumuler une pension de retraite et un emploi afin de continuer à épargner. Ainsi, pour réaliser un cumul emploi-retraite, vous devrez respecter un plafond de revenus qui est égal à la moyenne de vos trois derniers mois de salaire, et, vous devrez attendre six mois à compter de la liquidation de votre retraite avant de pouvoir reprendre une activité chez votre dernier employeur.

Suite au respect de ces conditions, deux solutions s'offriront alors à vous :

  • la surcote
  • la retraite progressive

Conclusion

La retraite se prépare à l'avance et se doit d'être la priorité de chacun d'entre vous. Pour vous accompagner tout au long de cette démarche, de nombreux placements sont mis à la disposition des Français afin de pallier au problème des pensions insuffisantes. Pour pouvoir choisir l'une de ses nombreuses solutions, le plus important reste de faire un point global sur votre situation personnelle et pour cela, n’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel

J'en profite

À propos de l'auteur

Stéphane van Huffel , Conseiller en gestion de patrimoine associé

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France. Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast and Van en 2005. Il devient ensuite Directeur Général du Groupe Wast&Van et co-fondateur de netinvestissement.fr.

Découvrir son profil

Sur le même sujet

Voir tous nos articles

Nos articles les plus lus

Voir tous nos guides