Investissement locatif : optez pour le statut LMP

Avis des lecteurs :

8/10 pour 2 lecteurs

4/5
pour 2
Nombre de vues : 4 857
Écrit par Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine, rédacteur chez Netinvestissement
banniere article
Ajouter ce guide à mes favoris

Le statut de Loueur Meublé Professionnel, couramment désigné par son acronyme LMP, est un régime fiscal particulièrement attractif pour les propriétaires qui mettent en location des biens meublés à titre professionnel. Conçu pour encourager l'investissement dans l'immobilier meublé, ce statut offre divers avantages fiscaux. Dans ce guide, nous allons plonger en profondeur dans le dispositif LMP, en expliquant ce qu'il englobe, à qui il s'adresse, et les conditions nécessaires pour en bénéficier.

Contrairement à la location non meublée, où les biens loués sont vides, la location meublée implique de fournir un logement équipé de meubles et d'équipements nécessaires à la vie quotidienne. Le statut LMP est réservé aux propriétaires qui exercent cette activité de manière habituelle et à titre professionnel. Autrement dit, il ne s'agit pas d'une simple location occasionnelle, mais plutôt d'une activité principale.

Les propriétaires qui souhaitent bénéficier du statut LMP doivent être inscrits au registre du commerce et des sociétés (RCS) en tant que loueur en meublé professionnel. Cette inscription est une étape cruciale pour être reconnu comme un professionnel dans ce domaine.

Si vous désirez plus d’informations, vous pouvez contacter un conseiller Netinvestissement en cliquant ici.

Écrit par Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine, rédacteur chez Netinvestissement

Article rédigé par un professionnel expérimenté. Nous apportons une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

banniere article
Ajouter ce guide à mes favoris

Présentation du statut LMP - Loueur Meublé Professionnel

Le statut de Loueur Meublé Professionnel, ou LMP, offre donc des avantages fiscaux considérables, mais il est essentiel de comprendre à qui il s'adresse et quelles conditions doivent être remplies pour en bénéficier.

À qui s’adresse le statut LMP ?

Le statut LMP est destiné aux propriétaires qui louent des biens meublés de manière habituelle et à titre professionnel. Cette définition englobe plusieurs types de propriétaires :

  • Les propriétaires de résidences de tourisme : Si vous possédez une résidence que vous louez de manière régulière à des vacanciers ou à des voyageurs, vous pourriez être éligible au statut LMP. Cela s'applique souvent aux propriétaires de gîtes, de chalets de montagne, de maisons de plage, etc.
  • Les propriétaires de chambres d'hôtes : Les personnes qui exploitent des chambres d'hôtes meublées et qui en font une activité principale peuvent également prétendre au statut LMP. Cela concerne souvent les propriétaires de maisons d'hôtes.
  • Les locations de courte durée : Les propriétaires qui proposent des locations de courte durée, comme des appartements meublés pour des séjours de quelques jours à quelques semaines, peuvent aussi être éligibles au statut LMP.
  • Les locations meublées à long terme : Enfin, le statut LMP peut s'appliquer aux propriétaires qui louent des biens meublés à long terme, tels que des appartements meublés destinés à une clientèle de professionnels en déplacement.

Il est important de noter que pour bénéficier du statut LMP, l'activité de location meublée doit s’exercer de manière régulière, ce qui signifie qu’elle constitue la source de revenus principale du propriétaire.

Les conditions pour être considéré comme un loueur en meublé professionnel

Pour être reconnu comme un LMP, il y a plusieurs conditions à remplir :

  • Les revenus locatifs : Les revenus issus de la location meublée doivent dépasser un seuil annuel, fixé à 23 000€ en 2024. Si vos revenus locatifs dépassent ce montant, vous pourrez prétendre au statut LMP.
  • L'inscription au registre du commerce : Les propriétaires qui souhaitent bénéficier du statut LMP doivent s'inscrire au registre du commerce et des sociétés (RCS). Cette inscription est essentielle pour être considéré comme un professionnel dans le domaine de la location meublée.
  • La majorité des revenus professionnels : Enfin, l'activité de location meublée doit constituer la principale source de revenus du foyer fiscal. Cela signifie que les revenus générés par la location meublée doivent représenter la majorité des revenus professionnels du propriétaire.

Le statut LMP est destiné aux propriétaires qui louent des biens meublés de manière professionnelle, qu’il s’agisse de résidences de tourisme, de chambres d'hôtes, de locations de courte ou longue durée. Pour en bénéficier, il faut remplir certaines conditions, notamment en termes de revenus locatifs et d'inscription au RCS. Il est donc crucial de comprendre ces critères pour déterminer si le statut LMP est approprié dans votre situation.

Quels sont les avantages du LMP ?

Les avantages de la location meublée sont nombreux, qu'il s'agisse d'avantages fiscaux, de gestion locative efficace ou de stratégies pour maximiser les revenus locatifs.

Les avantages fiscaux du statut LMP

L'un des atouts majeurs du statut LMP réside avant tout dans sa fiscalité. En voici quelques exemples :

  • Réductions d'impôts : Les LMP bénéficient de réductions d'impôts significatives. Les revenus générés par la location meublée peuvent être soumis au régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Cela permet de déduire des charges et d'amortir le bien, réduisant ainsi la base imposable.
  • Exonération de la plus-value : En cas de vente d'un bien immobilier utilisé dans le cadre du statut LMP, les plus-values réalisées peuvent être partiellement ou totalement exonérées d'impôts, sous certaines conditions. Cela peut constituer un avantage considérable lors de la vente de biens immobiliers.
  • Réduction des cotisations sociales : Les cotisations sociales pour les LMP peuvent être calculées sur la base des bénéfices réels, ce qui se traduit par des charges sociales moins élevées par rapport à d'autres régimes.
  • Amortissement : Le statut LMP permet d'amortir le bien immobilier meublé, ce qui signifie que vous pouvez déduire une partie de la valeur du bien de vos revenus locatifs, réduisant ainsi votre base imposable.

Une gestion locative efficace

En plus des avantages fiscaux, le statut LMP facilite la gestion locative. Cela peut être bénéfique pour les propriétaires de plusieurs manières :

  • Occupation continue : En mettant en location un logement meublé, vous pouvez attirer une clientèle variée, notamment des touristes, des professionnels en déplacement, ou des étudiants. Cela contribue à maintenir une occupation continue de votre bien tout au long de l'année, augmentant ainsi vos revenus.
  • Gestion facilitée : Les locations meublées sont souvent plus faciles à gérer que les locations vides. Les locataires n'ont pas besoin d'apporter des meubles, ce qui réduit les risques de litiges liés à l'état du logement.

Les stratégies pour maximiser vos loyers

Pour les propriétaires cherchant à maximiser leurs revenus locatifs, il existe des stratégies spécifiques à mettre en place :

Fixation des prix

Vous pouvez ajuster les tarifs en fonction de la saisonnalité, de la demande locale, et des événements spéciaux pour optimiser vos revenus.

Promotion

Une bonne promotion de votre bien, que ce soit par le biais de sites de location en ligne, de réseaux sociaux ou d'autres canaux, peut attirer davantage de locataires.

Améliorations

Investir dans des changements telles que des équipements supplémentaires ou des rénovations légères peut augmenter la valeur perçue de votre bien, et justifier des tarifs de location plus élevés.

Le statut de Loueur Meublé Professionnel (LMP) offre de nombreux avantages, notamment des avantages fiscaux, une gestion locative efficace, et des opportunités de maximiser vos revenus locatifs grâce à des stratégies appropriées. Il est essentiel de comprendre les règles spécifiques associées à ce statut, et de les appliquer correctement pour en tirer le meilleur parti.

Comment Devenir Loueur en Meublé Professionnel ?

Les démarches administratives

Devenir un Loueur en Meublé Professionnel (LMP) nécessite de suivre un certain nombre de démarches administratives pour être en conformité avec la législation fiscale. Voici un guide étape par étape qui vous aidera à comprendre ce processus :

Identification de l'éligibilité

Avant de commencer les démarches, assurez-vous que vous remplissez les critères d'éligibilité pour le statut LMP, notamment en ce qui concerne le seuil de revenus locatifs annuels et l'inscription au registre du commerce.

Inscription au registre du commerce

La première étape majeure consiste à vous inscrire au registre du commerce et des sociétés (RCS). C’est essentiel pour être considéré comme un professionnel de la location meublée.

Déclaration au centre de formalités des entreprises (CFE)

Vous devrez également faire une déclaration auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de votre région. Cette déclaration doit inclure des informations sur votre activité, votre statut, et les biens que vous prévoyez de louer meublés.

Déclaration au service des impôts

Informez également le service des impôts de votre nouvelle activité de LMP. Vous serez alors soumis au régime fiscal du Bénéfice Industriel et Commercial (BIC) et devrez choisir entre le régime réel simplifié ou le régime micro-BIC (en fonction de vos revenus).

Mise en conformité du logement

Assurez-vous que le logement que vous prévoyez de louer est conforme aux normes de sécurité et de qualité requises. Cela inclut la présence des meubles indispensables et le respect des règles de sécurité incendie.

Tenue des registres comptables

Tenez des registres comptables précis, enregistrant tous les revenus et les dépenses liés à votre activité de location meublée. Cela facilitera la déclaration de vos revenus locatifs et le calcul de vos charges déductibles.

Les obligations comptables et fiscales

Une fois que vous avez obtenu le statut de Loueur en Meublé Professionnel, il est crucial de respecter les obligations comptables et fiscales afférentes :

  • Comptabilité précise : Tenez une comptabilité précise et régulière de toutes les transactions liées à votre activité de location meublée. Cela comprend l'enregistrement des revenus, des dépenses, et des amortissements.
  • Déclarations fiscales : Vous devrez effectuer des déclarations fiscales périodiques, généralement chaque année, pour déclarer vos revenus locatifs et calculer vos impôts. Vous pouvez choisir entre le régime réel simplifié et le régime micro-BIC, en fonction de vos revenus.
  • Paiement des cotisations sociales : En tant que LMP, vous êtes soumis aux cotisations sociales, calculées sur la base de vos revenus réels. Assurez-vous de payer ces cotisations régulièrement pour éviter tout problème avec les autorités fiscales.

Quelle est la différence entre le statut LMP et le statut LMNP ?

Lorsqu'il s'agit de louer des biens meublés en France, deux statuts fiscaux entrent en jeu : le Loueur Meublé Professionnel (LMP) et le Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP). Ces deux statuts présentent des différences significatives en termes de conditions, d'avantages fiscaux et de gestion. Examinons les principales distinctions entre eux, et voyons comment choisir celui qui convient le mieux à votre situation.

Statut LMP (Loueur Meublé Professionnel)

  • Exigences professionnelles : Pour obtenir le statut LMP, vous devez exercer l'activité de location meublée de façon régulière et à titre professionnel. Cela signifie qu’elle constitue votre principale source de revenus.
  • Seuil de revenus : Les revenus locatifs annuels doivent dépasser 23 000 euros pour bénéficier du statut LMP. Cela permet de profiter d'une déduction des charges réelles et d'autres avantages fiscaux.
  • Cotisations sociales : Les cotisations sociales pour les LMP sont calculées sur la base des bénéfices réels et sont généralement plus élevées que celles du LMNP.
  • Amortissement : Les LMP peuvent amortir le coût du bien immobilier et des meubles, ce qui réduit la base imposable.

Statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel)

  • Exigences moins strictes : Pour obtenir le statut LMNP, il n'est pas nécessaire de louer régulièrement à titre professionnel, et il n'y a pas de seuil de revenus minimum à atteindre.
  • Régime micro-BIC : Le LMNP peut opter pour le régime micro-BIC, qui permet de bénéficier d'un abattement forfaitaire de 50 % sur les revenus locatifs, ou choisir le régime réel simplifié pour déduire les charges réelles.
  • Cotisations sociales : Les cotisations sociales du LMNP sont calculées sur la base du régime micro-BIC ou du régime réel, ce qui peut être avantageux en fonction des revenus générés.
  • Amortissement limité : Le LMNP peut amortir le coût des meubles, mais l'amortissement du bien immobilier lui-même est limité, ce qui peut entraîner une base imposable plus élevée.

Le choix entre le statut LMP et le statut LMNP dépend de votre situation financière, de votre niveau d'engagement dans la location meublée, et de vos objectifs fiscaux. Si vous louez de manière occasionnelle ou si les revenus locatifs ne constituent pas votre principale source de revenus, le statut LMNP peut être plus approprié. En revanche, si vous êtes un investisseur immobilier actif dans la location meublée, le statut LMP peut offrir des avantages fiscaux plus importants. Il est conseillé de consulter un expert en fiscalité ou un comptable pour déterminer la meilleure option concernant votre situation.

En résumé...

Le statut de Loueur Meublé Professionnel (LMP) est une option fiscale attrayante pour les propriétaires qui souhaitent investir dans la location meublée à titre professionnel en France. Ce guide a exploré en détail ce statut, ses avantages fiscaux, les conditions pour y accéder, les démarches administratives nécessaires, ainsi que les différences entre le LMP et le LMNP.

Il est essentiel de comprendre que le statut LMP s'adresse à ceux qui exercent la location meublée de manière habituelle et professionnelle, avec des revenus locatifs dépassant un seuil spécifique et une inscription au registre du commerce. Les avantages fiscaux du LMP, notamment les réductions d'impôts, l'exonération de plus-value, et les possibilités d'amortissement, en font une option intéressante pour les investisseurs immobiliers actifs.

Cependant, il est également important de noter que le choix entre le statut LMP et le statut LMNP dépendra de divers facteurs, notamment le niveau d'engagement dans la location meublée et les objectifs fiscaux personnels. Une consultation avec votre conseiller en gestion de patrimoine Netinvestissement peut aider à déterminer la meilleure option pour chaque situation individuelle.

En fin de compte, le statut LMP peut constituer un outil puissant pour optimiser les investissements immobiliers et maximiser les revenus locatifs, tout en respectant les exigences légales et fiscales. Il est donc conseillé de s'informer en profondeur sur ce statut et de consulter des professionnels pour prendre des décisions éclairées en matière de gestion de patrimoine immobilier.

Crayon auteurÀ propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine, rédacteur chez Netinvestissement

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite
Contacter Stéphane
Dernier commentaire client
"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
mon alt Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note :

8/10 pour 2 lecteurs

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3
1-Vous vous informez Découvrez les différentes solutions de placements proposées en fonction de vos besoins
2-Prise de contact Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.
3-Vous souscrivez Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.
Ils nous ont fait confiance Des centaines de netinvestisseurs heureux !
+ -
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !