Chargement de la page ...

banniere article

Pourquoi investir dans la finance verte (green finance) ?

L’article « Pourquoi investir dans la finance verte (green finance) ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Ecrit par : Jean-Philippe Perrin

Conseiller en gestion de patrimoine

1405 vues

par nos lecteurs

5 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*
Podcast

Introduction

A l’aube de 2020, la question de l’investissement éco responsable prend de plus en plus son sens. En effet, les générations X et Y sont impactées depuis leur naissances par des problèmes climatiques et écologiques.

En outre, la crise de 2007 avec la découverte du grand public des investissements toxiques appelés SUBPRIMES n’est plus pensable et souhaitée par les investisseurs.

Enfin, les différentes règlementations et institutions telle que IQE RT2020 et la COOP21 ont largement contribué au développement de l’économie verte ainsi qu’au « réveil » de la conscience collective.

Aujourd’hui, il n’est donc plus pensable d’investir sans comprendre son investissement ni même y donner une dimension sociale ou simplement donner un sens à son épargne « comme l’indique le rapport du FIR en 2018, deux tiers des épargnants français se montrent soucieux face aux enjeux du réchauffement climatique et de la pollution ».

Vous l’avez donc compris, ce guide évoque l’économie verte qui poursuit un objectif environnemental et en particulier la transition énergétique ainsi que la règlementation financière y afférente.

Ainsi nous pouvons rapprocher la Green Finance a la finance durable qui a pour but d’améliorer le bien être humain et de préserver l’environnement. Nous étudierons en détail l’histoire de ce marché ainsi que les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Histoire de la Green Finance en réponse à l’économie verte

Avant toute chose, il est important de rappeler le rôle prépondérant de la finance dans l’économie qui permet d’assigner des ressources dans la bonne réalisation de projets ; malheureusement la finance dite « traditionnelle » ou « classique » dirige essentiellement l’épargne vers les projets les plus prolifiques, sans prendre en compte les aspects environnementaux ou sociologiques des investissements effectués.

La « Green Finance » (Finance Verte), quant à elle, investit dans des projets ne portant pas atteinte à l’environnement et qui apporte des solutions dans le développement du bien-être humain ou de l’économie durable, et ce tout en offrant d’acceptables perspectives de rentabilité.

Comment fonctionne la finance verte ?

Au travers d’obligations vertes communément appelées Green Bonds qui représentent la majorité des transactions de ce marché.

Pour simplifier, une entité publique ou privée (entreprise) va emmettre auprès des investisseurs une dette permettant de financer un projet dédié au développement durable. Il se doit ensuite chaque année, en sus des obligations légales en matière d'informations financières à délivrer aux épargnants, de soumettre aux investisseurs un rapport sur l'évolution des projets verts qu'il finance.

La première obligation de ce type a été mise en place par la banque Mondiale en 2008. Depuis ce jour la croissance des Green Bonds est fulgurante, car en 2015 ce marché représentait 45Milliards d’Euros alors qu’aujourd’hui il est estimé à plus de 160 milliards.

Soit un marché qui a quadruplé en l’espace de 4 ans.

C’est pourquoi non seulement les grandes entreprises et les banques s’y intéressent de plus en plus, mais les États, eux aussi, commencent à se tourner vers ce marché comme la Chine qui lance la première obligation verte souveraine.

Sachez que la France est à la pointe de ce type d’obligations avec 15,3 milliards d’émissions françaises en termes d’état, et est n°1 dans la partie corporate avec ENGIE qui est la plus grande entreprise mondiale sur ce marché (ENGIE a levé plus de 8,75 Milliards d’euros de Green Bonds.

A ce titre, nous vous invitions à vous intéresser à un indice de marché Français que nous proposons au sein de nos allocations d’actifs notamment au travers de fonds structurés émis par Goldman Sachs ayant des barrières de protection à savoir le EURONEXT CDP ENVIRONMENT France EW.

L’objectif de cet indice est d’investir sur les 40 meilleurs scores environnementaux identifiés à partir des 120 plus grosses capitalisations françaises de l’indice SBF 120 dans lequel nous retrouvons ENGIE.

2. Au travers des fonds en investissement socialement responsable

Comme leur nom l’indique ces fonds posent comme objectif de ne pas prendre le seul élément de la rentabilité financière.

Les actifs sous-jacents gérés par des fonds labellisés ISR répondent donc à des normes extra financières qui sont conditionnées par des critères environnementaux ou de modes de gouvernance plus humanistes. Ils doivent également mettre l'investissement au service d'objectifs visant à le rendre compatible avec la politique sociale.

Pour reconnaitre ce type de fonds ils doivent tous être labélisés au minimum ESG (méthode d'évaluation basée sur l'environnemental, le social et la gouvernance).

Ces fonds ne sont donc pas forcement destinés à investir dans des entreprises luttant contre le changement climatique ou à favoriser la transition énergétique comme les Green Bonds, mais ils peuvent par exemple être investis aussi dans des entreprises vertueuses en termes de bien être ou exclure certaines activités non responsable (énergies fossiles, jeux d'argent, alcool, cigarette etc.).

Comme nous l’avons vu dans notre introduction deux tiers des Français se sentent impliqués par ces thèmes évoqués ; néanmoins la plupart disent ne pas connaître ces supports et seulement 5 % d'entre eux affirment y avoir déjà souscrit.

Cette méconnaissance est due à un défaut de communication et de pédagogie qui s’explique par el fait que les réseaux bancaires, principaux canaux de distribution de l'épargne, n'ont jusqu'à présent pas fait la promotion de la finance verte.

La Loi PACTE de 2019 vient de remédier à cette déshérence. Ce texte prévoit en effet qu'à partir du 1er janvier 2020, les contrats d'assurance-vie proposés aux particuliers devront obligatoirement comporter des produits d'épargne responsables.

Chez Netinvestissement cela fait déjà quelques années que notre communauté a pris connaissance de ce secteur au travers de guides sur les fonds thématiques ESG, par exemple "Comment investir dans l’eau ?" ou à travers la mise en avant de sociétés de gestion spécialisées sur ce type de fonds comme la Financière de l’Echiquier.

Vous pouvez vous pencher sur le fonds Positive Impact, gérée par le groupe La Financière de l’Echiquier, qui est l’une des principales sociétés de gestion de portefeuille entrepreneuriales de France créée en 1991 et gérant plus de 9 Milliards d’euros. A noter que 92% de ses encours financiers sont de l’investissement responsable.

Echiquier Positive Impact Europe est une SICAV labellisée ISR investie dans des entreprises européennes dont l’objectif est de contribuer à apporter des solutions aux enjeux du développement durable. Ce fond a obtenu le plus haut standard de qualité du label FNG, qui récompense les efforts déployés pour rendre l’ISR encore plus robuste. »

3. Au travers de l’investissement immobilier éco responsable qui souhaite réduire l’impact carbone.

En cette année 2020, chaque habitant de notre planète sait que la concentration de CO2 dans notre atmosphère est à l’origine du réchauffement climatique. Depuis un siècle, notre monde a connu une augmentation de sa température de près de deux degrés en passant de 280 ppm à 400 ppm de CO2. Le scénario vers lequel nous nous dirigeons donne un taux de 2 000 ppm à horizon 2050, avec une explosion des températures.

Sans être fataliste, il faut absolument réduire notre consommation carbone surtout dans les deux domaines les plus polluantes que sont le transport et l’immobilier.

Bonne nouvelle pour le transport, ce secteur est en partie réglée avec la mutation forte de ce secteur : évolution du transport en commun, développement des bus privés, moteur électrique, autopartage et circulations douces.

L’immobilier n’est pas en reste non plus avec des règlementations et labels environnementaux de plus en plus poussés mais ce secteur représente tout de même encore 30% des émissions carbones annuelles de notre pays.

L’immobilier est donc un point sensible qui doit drastiquement être révolutionné car le parc immobilier globale Français (Immobilier professionnel et résidentiel) est obsolète à plus de 70%.

Vous l’avez compris il existe donc énormément de potentiel sur l’immobilier environnemental.

Nous allons mettre en avant deux acteurs qui ont retenu notre attention pour la qualité de leurs investissements dans de l’immobilier d’entreprise.

Cette SCPI gérée par le groupe PERIAL est la première SCPI du marché proposant de mettre l’épargne au service du développement durable. Crée en 2009, sa stratégie d’investissement a toujours été axée sur l’amélioration constante de l’empreinte écologique de son parc immobilier.

Elle investit dans des locaux anciens nécessitant des rénovations de mise à niveau.

Depuis 2017, l’essentiel des biens détenus par la SCPI fait l’objet de certifications environnementales à tel point que la société PERIAL a mis en place des « Baux Verts » avec les locataires, impliquant le respect des normes écologiques en vigueur.

Aujourd’hui PF02 c’est donc la première SCPI verte du marché avec une capitalisation de plus de 2 Milliards d’euros qui a réussi le défi fou de réduire de 40% ses consommations énergétiques sur un parc immobilier de 214 biens.

Elle a donc reçu à juste titre la certification ISO 50 001 (management de l’énergie).

Notre avis d’expert est que cette SCPI a encore beaucoup de bonnes années devant elle, vu la croissance importante du marché de l’immobilier vert depuis la COP21, avec de nombreuses opportunités sur le marché (Tour Majunga à Paris, etc.).

Caractéristique Générale PF02 :

  • 4,51% de rendement net en 2018
  • Taux d’occupation de 92%
  • Frais de souscription de 8,5%
  • Délai de jouissance : le 1er jour du 5ème mois suivant la date de souscription.

A savoir : son rendement net en 2018 est de 4,51% pendant que son parc immobilier a été revalorisé régulièrement à tel point que la part depuis sa création a pris 8,24% en 9 ans.

Comme vous commencez à le comprendre, l’immobilier vert ou l’immobilier écologique est aujourd’hui un marché avec de réelles opportunités pour la tranquillité de votre investissement.

Ce second marché va bientôt devenir un marché à part entière puisque nos gouvernements et la société moderne est sensible au futur de la planète.

La quote-part des logements à faible consommation énergétique et faible émission de gaz à effet de serre ne représente que 14% du parc immobilier français.

Pour obtenir ce fameux sésame, il faut respecter des labels de construction qui respectent un cahier des charges bien précis.

La dernière norme mise donc sur les énergies renouvelables telles que l’utilisation de capteurs solaires thermiques pour produire de l’eau chaude, de poêle ou chaudière à bois et de panneaux photovoltaïques pour la production de l’électricité.

Dans vingt ans, (durée moyenne d’un crédit immobilier), investir dans de l’immobilier vert répondant aux exigences de notre société permettra d’accroitre la rentabilité de votre projet !

Aujourd’hui, investir dans un bien dans l’ancien vous semble souvent plus intéressant. En effet, à court terme , le coût du foncier vous semble plus intéressant que d’investir dans le neuf mais que va valoir un bien qui entraine une facture énergétique lourde face à un bien qui produit de l’énergie par lui-même.

Comment en profiter ?

Chez Netinvestissement, notre objectif est d’anticiper le futur pour votre investissement .

Si vous êtes convaincu que dans les années futures notre consommation d’énergie va drastiquement être chamboulée et que le marché immobilier suivra cette tendance alors la suite est pour vous.

Nous vous proposons des investissements immobiliers répondant d’une part aux normes de qualité les plus importantes du marché avec une démarche environnementale importante tout en vous permettant de réduire votre fiscalité.

Nous sommes en mesure de vous permettre un investissement nouvelle génération en matière d’immobilier grâce auquel vous profiterez de revenus locatifs générés par votre locataire ( un logement à faible consommation est un logement plus facilement loué) tout en profitant d’une réduction fiscale conséquente .

Autrement dit, vous réalisez un investissement dans l’immobilier vert entrainant une création de patrimoine et une valorisation de vos actifs tout en réduisant votre fiscalité sur du moyen terme .

L’astuce Netinvestissement : GREEN CITY, un exemple de partenaire anticipant l’étape écologique

GREEN CITY est un promoteur national très présent dans les région toulousaine et francilienne qui propose des immobiliers verts avec un engagement en matière de qualité de construction (Certification NF HABITAT) .

Généralement les constructions de ce groupe expérimenté ont une conception bio climatique afin de réduire considérablement les déperditions énergétiques avec une production de chaleur. Cela passe également par la pose de panneaux photovoltaïques sur certains de leurs projets

Conclusion

La Green Finance n’est plus une mode mais une alternative obligatoire pour notre génération et les générations futures. Quoi de mieux que de réaliser un investissement utile pour votre portefeuille et constructif pour l’avenir. La finance verte est à l’aire du temps car nous prenons conscience de l’importance de changer nos consommations et nos mentalités.

Il est important donc pour vous d’anticiper les grandes mutations de notre futur car les rentabilités et les potentialités sont énormes. Le monde change, changez avec lui pour le rendre meilleur car aujourd’hui la conscience collective est mâture, mais la culture financière reste trop limitée.

N’oubliez pas : l’important est d’étudier votre projet de manière cartésienne. Il est important de connaitre en amont le coût de revient de votre investissement et ses implications. Nos équipes de Chefs de Projets Patrimoniaux sont à votre disposition pour vous accompagner dans la définition et la réalisation de votre projet.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

A propos de l'auteur

Jean-Philippe Perrin, Conseiller en gestion de patrimoine

Diplômé d’un Master en Gestion de Patrimoine à l’INSEEC , Jean-Philippe Perrin a rejoint dès la fin de son parcours scolaire le cinquième assureur mondial pour exercer le poste de conseiller financier pendant près de deux ans. Par la suite en 2014, il intègre une banque privée spécialisée en gestion patrimoine où il occupe le poste de Conseiller en Gestion Patrimoine pendant 4 ans avec beaucoup de réussite. Conscient que le métier de conseiller en Gestion Patrimoine est en pleine mutation, il rejoint, début 2018, netinvestissement à Bordeaux.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Comme d habitude , dossier traité avec le plus grand professionnalisme par jean philippe perrin .Merci pour votre travail .Cordialement laurent"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2020-06-11 07:49:53 par Laurent C.

Comment ca marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 409 avis clients