Hotel et commerce 2

Netinvestissement vous propose le FIP Hotel & Commerce n°2 pour réduire vos impôts. Le FIP est investi dans l'hôtellerie et le tourisme et s'appuie sur une politique d'investissement dynamique et innovante. Découvrez notre offre.

placement-financier-hotel-et-commerce-2
Souscription clôturée

Les points forts
du placement Hotel et commerce 2

  • FIP (Fonds d'Investissement de Proximité)
  • 18% de réduction d’impôts
  • 0€ de droits de garde
  • Emetteur historique, spécialiste des FCPI et FIP
FIP investi
dans l’hôtellerie et le tourisme

 

Les avantages
du placement Hotel et commerce 2

  • Réouverture en septembre 2016
  • 18% de réduction d’impôts
  • 60% investi dans des PME dans le secteur du CHR (Café - Hôtel - Restaurant)
  • 40% investi dans des OPCVM sélectionnées pour leur performance

Nos engagements

  • 1% de frais d'entrée maximum
  • Aucun frais intermédiaires
  • Aucun surcoût de gestion
  • 100% de l'offre du marché
En savoir plus

Description du produit

Le FIP Hotêl & Commerce n°2 est investi dans l’hôtellerie et le tourisme et s'appuie sur une politique d’investissement dynamique et innovante

PRINCIPE DE L'INVESTISSEMENT


Une politique d’investissement dynamique et innovante, en contrepartie d’un risque de perte en capital

60% minimum de mon investissement serviront à financer des PME qui exercent une activité dans les secteurs du CHR (café - hôtel - restaurant), des résidences de tourisme, des résidences médicalisées, et plus généralement l’exploitation de fonds de commerce, ainsi que la distribution de produits et services.

40% maximum de mon investissement seront orientés sur des actifs diversifiés : actions, obligations, monétaire, matières premières, gérés activement en fonction des conditions de marché.


FRAIS


Hotel et Commerce 2 - Frais

RÉDUCTION D'IMPOT SUR LE REVENU ET EXONÉRATION DES PLUS-VALUES A L'ÉCHÉANCE


  • Un avantage fiscal** tangible dès la souscription : réduction d’impôt de 18% du montant investi (hors droits d’entrée) dans la limite d’un investissement de 24 000 € pour un couple soumis à l’imposition commune et de 12 000 € pour une personne seule (soit une réduction d’impôt maximale de 2 160 € à 4 320 €).

  • Un avantage fiscal à la sortie : exonération des revenus et des plus-values (hors prélèvements sociaux). Ces avantages fiscaux sont cumulables entre FCPI et FIP.

Les avantages fiscaux sont acquis sous condition de blocage de vos avoirs pendant 5 ans ½ minimum, soit jusqu’au 1er juillet 2018 et jusqu’à 7 ans ½, soit au plus tard jusqu’au 1er juillet 2020, sur décision de la société de gestion, sauf cas de déblocage anticipé prévu dans le règlement du fonds (décès, invalidité, licenciement).


Exemple : Pour une souscription de 10 000 € (hors droits d’entrée) dans le FIP Hôtel & Commerce n°2 une personne seule bénéficie d’une réduction d’impôt sur le revenu de 1 800 € (maximum 3 600 € pour un couple).


** Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque souscripteur et est susceptible d’être modifié ultérieurement.

POURQUOI LE SECTEUR HOTELIER ?


Un secteur en bonne santé

Cette FIP investira notamment dans le secteur hôtelier français, qui a démontré dans son ensemble, et plus encore à Paris, sa formidable capacité de résistance lors de la dernière crise. Ses fondamentaux sont solides. La saisonnalité y est relativement peu marquée. Enfin, une situation géographique stratégique, la richesse de ses sites touristiques, la diversité de son tissu économique et la tenue de manifestations d’envergure internationale font de la France en général et de Paris en particulier une destination privilégiée pour le tourisme de loisirs comme d’affaires.


Une année 2011 remarquable

Selon CBRE, en 2011, 198,3 millions de nuitées ont été effectuées en France (+ 3,2 %) ce qui en fait la meilleure année depuis 2008. L’ensemble des régions a profité du regain de fréquentation. Cette croissance est liée aux trois quarts à la clientèle française. Les nuitées d’affaires augmentent davantage que les nuitées pour des motifs personnels.

Le taux d’occupation est lui aussi en hausse ; il atteint 64,8 % pour les 2*** et 67, 2 % pour les 3***. C’est sur le segment des 3*** que la progression du taux d’occupation a été la plus forte en 2011. Quant au Revenu moyen par chambre disponible (RevPAR), il progresse significativement de + 2,9 % pour les 2*** et + 6,1 % pour les 3*** en une année. Le marché de l’hôtellerie semble se modifier au profit des catégories 2*** et 3***, cibles privilégiées du Fonds.


Une classe d’actifs enfin accessible

La bonne résilience du secteur hôtelier ces dernières années en a fait un secteur prisé par les investisseurs privés. La demande d’actifs hôteliers restera donc forte selon les prévisions dans une optique de détention long terme. Avec cette FIP, le secteur hôtelier, habituellement réservé aux institutionnels, devient enfin une épargne accessible.

*** (hors droits d’entrée) dans la limite d’un investissement de 24 000 € pour un couple soumis à l’imposition commune et de 12 000 € pour une personne seule (soit une réduction d’impôt maximale de 2 160 € à 4 320 €).

AVERTISSEMENT AMF


L’attention des souscripteurs est attirée sur le fait que votre argent est bloqué pendant une durée de 6,5 à 8,5 années sauf cas de déblocage anticipé prévus par le Règlement. Le fonds d’investissement de proximité est principalement investi dans des entreprises non cotées en bourse qui présentent des risques particuliers.

Vous devez prendre connaissance des facteurs de risques de ce fonds d’investissement de proximité décrits à la rubrique « profil de risque et de rendement » du Document d’Information Clé pour l’Investisseur.

Enfin, l’agrément de l’AMF ne signifie pas que vous bénéficierez automatiquement des différents dispositifs fiscaux présentés par la Société de Gestion. Cela dépendra notamment du respect par ce produit de certaines règles d’investissement, de la durée pendant laquelle vous le détiendrez et de votre situation individuelle.

Le Taux de Frais Annuel Moyen (TFAM) gestionnaire et distributeur supporté par le souscripteur est égal au ratio, calculé en moyenne annuelle, entre 1) le total des frais et commissions prélevés tout au long de la vie du Fonds, y compris prorogations, telle qu’elle est prévue dans son Règlement ; 2) le montant des souscriptions initiales totales définies à l’article 1 de l’arrêté du 10 avril 2012.

Le détail des catégories de frais figure à l’article 22 du Règlement.

Notre analyse du placement

  • Rentabilité
  • Protection
  • Frais
  • Liquidité
  • Fiscalité
  • Accessibilité

Plus d'infos

Notes de 1 à 5
1 : Faible ou nul
2 : Modéré
3 : Equilibré
4 : Bon
5 : Elevé
Rentabilité
Ce critère évalue la performance intrinsèque du produit par rapport aux produits de risque ou de classe d’actifs équivalents ou comparables.
Protection
Probabilité que le produit, l’émetteur, le secteur d’investissement ou le marché fassent défaut et/ou entrainent une perte du capital investi initialement.
Frais
Compétitivité du produit par rapport aux autres produits de même catégorie en matière de frais imposés par l’émetteur dans les conditions générales (frais d’entrée ou de souscription, frais de gestion, frais de sortie etc).
Liquidité
Capacité et délai du produit à débloquer tout ou partie des sommes investies en les rendant alors disponibles.
Fiscalité
Avantages et/ou réductions fiscales qu’offre le produit dans son cadre légal ou dans ses conditions générales.
Accessibilité
Ce critère évalue les « barrières à l’entrée » liées à la somme initiale minimum requise pour pouvoir souscrire.

Intéressé par ce placement ?

Nos conseillers en gestion de patrimoine sont à votre disposition.

Profitez de nos outils de simulation

Rappel du cadre fiscal

Les produits FIP/FCPI


Outre les avantages fiscaux que leur souscription octroie, les FIP et FCPI bénéficient d'un régime fiscal lié à la plus-value spécifique, liée à leur statut de fonds d'investissement à risque :

Plus values exonérées


Les plus-values réalisées par les porteurs de parts lors de la cession de leurs parts ne sont pas soumises à l'imposition des plus-values sur valeurs mobilières au-delà de 5 ans de détention (durée minimum requise pour bénéficier de la réduction d'impôts).


Seuls les prélèvements sociaux restent dus sur la plus-value.

Ce que nos clients pensent de nous

Notre sélection

Des meilleurs fcpi - fip

Voir tous les placements