Année 2019 : pourquoi et comment arbitrer son contrat avant l’été ?

Ecrit par : Paul Buzy

Chef de projet patrimonial

Vu 2085

fois

1 min

de temps de lecture

« Un point fait à temps en épargne cent. »

En résumé :

Avec un premier semestre bien taillé, les marchés financiers ont dans l’ensemble permis aux épargnants de réaliser des performances relativement attractives. Bien entendu, ces rendements portent sur l’épargne dédiée au financement de l’économie comme les « unités de compte » ou plus précisément « OPCVM ». Alors, une fois ces performances réalisées, les investisseurs se concentrent à déceler si le moment est propice pour arbitrer dans le but de défendre une partie de leurs profits. A l’approche des grandes vacances, faire un point sur son contrat permet communément de voyager l’esprit tranquille.

Pourquoi est-ce le moment ?

A l’approche des vacances, la majorité des épargnants ne dispose pas nécessairement de temps, de l’envie ou même des outils pour garantir le suivi de leurs portefeuilles. Dans ces conditions et en cas de revirement des marchés, les plus-values générées depuis le début de l’année pourraient s’évaporer. De même, dans un contexte de marché très volatile et difficilement lisible, les incertitudes sont nombreuses et menacent la hausse des cours générées depuis le 1er janvier.

Que ce soit pour des raisons de commodités ou de préservation des gains, faire un check-up de son contrat peut être utile, notamment en termes de market timing. Pour ceux qui auraient réalisé des bénéfices élevés jusqu’à aujourd’hui, se prémunir d’un risque de baisse en été favorise les chances de rendement pour l’année.

Si nous comptons quasiment autant d’étés haussiers que d’étés baissiers, cette période reste relativement plus volatile. C’est pourquoi, en cas de départ en vacances, il est essentiel de s’assurer que l’exposition de son portefeuille est d’une part maitrisée mais aussi en harmonie avec les tendances de marché.

Pourquoi suivre ce conseil ?

En cas de fortes secousses sur les marchés, il sera déjà trop tard pour parfaitement réagir. En revanche, il existe un certain nombre de méthodes qui permettent de limiter la tempête. Identifier les lignes à risque, couvrir son portefeuille par la diversification, mais aussi et surtout concrétiser ses gains. Alors, en suivant ce conseil et avec l’aide d’un professionnel, vous bénéficierez d’un timing opportun et d’un conseil sur mesure.

Conclusion

L’année 2018 historise un millésime très préjudiciable pour la quasi-totalité des classes d’actifs mondiales. Si la reprise très marquée en ce début d’année permet aux épargnants de générer des profits très correctes sur les fonds exposés, il demeure préférable de dégainer son parapluie avant qu’il ne pleuve.

En fonction des gains générés jusqu’ici et le suivi que vous attribuerez à votre épargne cet été, veillez à ce que vos choix soient en adéquation avec vos placements. Certains placements sont plus volatiles que d’autres et demandent plus de suivi.

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Paul Buzy, Chef de projet patrimonial

Avis des clients de Paul :

Diplômé d’un Master en Gestion de Patrimoine et Immobilier à l’INSEEC, Paul BUZY rejoint l’équipe de Netinvestissement en 2018, après y avoir effectué son stage de fin d’études. Les différents postes qu’il a occupés précédemment dans des établissements bancaires le pousse finalement à opter pour l’indépendance et il fait le choix d’exercer le métier de chef de projet patrimonial au sein du cabinet le plus disruptif de la place.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Site facile à utiliser, très compréhensible."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2021-11-03 19:19:32 par Charlotte M.
+ -
simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !