banniere article

Pourquoi et comment arbitrer son assurance vie ?

Placement Guides Assurance-vie

L’article « Pourquoi et comment arbitrer son assurance vie ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 9/10 pour 3 avis
Ecrit par : Jean-Philippe Perrin

Directeur Développement Aquitaine

675 vues

par nos lecteurs

4 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

Contracter une assurance vie, c’est avant tout réaliser un investissement financier avec une multitude de stratégies de gestion possibles.

Nous investissons généralement sur ce type de contrat, avec une vision à long terme, pour accroitre la rentabilité de nos liquidités ou bien préparer notre succession.

Comme nous l’évoquons régulièrement chez Net Investissement, une assurance vie NE DOIT pas comporter une vision bancaire trop réduite à savoir investir 100% sur un fonds euros (garanti en capital) qui rapporte moins que l’évolution du coût de la vie (inflation).

Bien sûr, cette solution doit être adaptée en fonction de votre profil de risques et de vos attentes, d’où l’importance de bien définir vos besoins et votre vision avec l’aide d’un conseiller en gestion de patrimoine indépendant.

A travers ce guide, nous reviendrons sur une définition simplifiée de l’assurance vie puis nous étudierons comment lui donner vie en vous laissant la possibilité d’arbitrer vos positions.

Pour faire plus simple et en voulant rester sur l’actualité du jour, un arbitrage c’est comme un changement de système de joueurs sur un terrain de football. Quand il faut attaquer, l’entraineur va faire rentrer des attaquants. dans un modèle plus défensif, l’entraineur adaptera son jeu en resserrant les lignes avec l’entrée de défenseurs. Nous définirons donc quand, pourquoi et comment arbitrer son assurance vie.

Si vous désirez plus d’informations sur les assurances-vie, vous pouvez contacter un conseiller netinvestissement en cliquant ici.

1. Qu’est-ce qu’un contrat d’assurance vie

L’assurance vie doit être défini comme le couteau suisse des placements financiers en France.

Avec près de 2 000 milliards d'euros investis en France (soit approximativement la dette de la France), l'assurance vie reste le contrat d'épargne privilégié des Français. L'assurance vie est en effet un contrat à la fois souple et performant, qui offre de nombreuses possibilités. Ce dynamisme est aussi lié au développement des investissements en unités de compte (UC).

L'assurance vie répond à de très nombreux objectifs :

  • Vous constituer un capital progressivement.
  • Diversifier vos placements.
  • Protéger vos proches.
  • Financer l'acquisition d'un bien immobilier.
  • Transmettre intelligemment à vos enfants.

Pour plus d’information, Net Investissement a mis en place différents contenus à ce sujet que vous retrouvez ici l’univers de l’assurance vie.

D’un point de vue investissement, vous allez donc investir vos liquidités selon une répartition que l’on appelle dans le jargon une allocation d’actif.

Cette dernière permet donc d’investir votre argent sur plusieurs fonds afin de diversifier vos possibilités, vos gains et votre risque.

Il est primordial que ce choix soit réalisé avec l’aide d’un conseiller indépendant qui ne gère pas et ne fabrique pas les solutions qu’il propose. cela vous permet ainsi de pouvoir vous diversifier (la clé de la réussite) avec le maximum d’objectivité. Diversification géographique, secteurs d’activités, sociétés de gestion, composants, durée d’investissement et degrés de risque sont les bases d’une bonne gestion.

netinvestissement vous recommande :

Qu'est-ce qu'une assurance-vie ?

Qu'est-ce qu'une assurance vie ? Le tuto placement Net Academy (EPI 1) | Netinvestissement Net Academy | Suivez le cursus : Assurance-vie

Découvrez l'univers : Assurance-vie

Tout savoir sur l'assurance-vie

2. L’arbitrage dans un contrat d'assurance vie ?

L’arbitrage est une opération de gestion sur un contrat d’assurance vie. Cet acte est simplement un changement de tout ou partie de votre capital qui va être redistribué sur de nouveaux fonds.

Vous allez réaliser une opération d’achat et vente de vos lignes sur des fonds (OPCVM, fonds en euros, SCPI, SCI, OPCI etc.).

De manière plus précise, les assurances-vie sont arbitrées de la manière suivante : en tant qu'assuré souscripteur à un contrat d'assurance vie, vous allez adapter vos placements en redistribuant l’épargne dans le contrat d’assurance vie. La somme des capitaux investis n'est pas modifiée, il n'y a ni entrées, ni sorties de capitaux. ils ne sont pas transférés ou que cela soit.

Vous l’avez compris aisément, vos positions ne doivent jamais êtes gelées mais gérées pour toujours respecter vos motivations :

  • Evolution de votre situation patrimoniale.
  • Evolution de vos attentes et projets.
  • Evolution de votre profil de risque.
  • Evolution des opportunités de marchés. 

Conseil Net Investissement : 

Avant de vous lancer dans la souscription d’un contrat d’assurance vie, pensez donc à vérifier que la liste des supports disponible soit suffisamment étendue et évolutive pour permettre de saisir les opportunités qui pourront se présenter, et à vous renseigner sur les modalités de traitement des ordres d'arbitrages.

En effet, au-delà des frais d’entrée ou des frais de gestion, ou de connaitre la performance du fonds en euro du contrat, il est essentiel de sécuriser cette opération en vous assurant que votre contrat a la capacité d’apporter un vrai travail de fond en matière de gestion.

Les options d’arbitrages sont essentielles car elles permettent de définir une stratégie de placement qui sera en mesure d’assurer un équilibrage pour la bonne réussite de vos projets. »

A titre d’information, NET INVESTISSEMENT a communiqué récemment sur la gestion et la performance des contrats d’assurance vie de ses clients pour l’année 2020.

Nous avons réalisé en pleine période d’instabilité liée au COVID différentes campagnes d’arbitrages qui ont permis une performance moyenne annualisée de 6,5% nette de frais sur le profil équilibré. Evidemment, les performances passées ne présagent des performances futures donc agissez avec prudence.

3. Comment effectuer un arbitrage en assurance vie ?

Sur le plan pratique, les modalités d’arbitrages varient d’un contrat à l’autre d’où l’importance, encore une fois, de vérifier les conditions générales lors de votre souscription.

Il est important de savoir que l’opération d’arbitrage n’est pas instantanée et dépend de l’enregistrement de la compagnie de gestion.

Pour faire simple, il ne faut pas confondre la date de prise en compte de votre arbitrage et le jour où vos fonds seront investis par l’assureur. Il peut donc y avoir un léger décalage.

Vous pouvez réaliser ces opérations soit :

  • En ligne : la solution la plus rapide. Vous sélectionnez dans votre espace client, ou bien par l’intermédiaire de votre conseiller Net Investissement, les fonds que vous souhaitez désinvestir (partiellement ou en totalité, en montant précis ou en pourcentage) puis vous sélectionnez ceux dans lesquels vous souhaitez répartir ces sommes. Comptez entre 3 et 4 jours pour que l’arbitrage soit constaté dans le contrat.
  • Par courrier : délai le plus long. Par voie postale, le délai sera forcément plus long et variable en fonction de la réception et du traitement de vos documents. Généralement, il faudra formuler votre souhait dans un document spécifique précis fourni par la compagnie d’assurance pour un traitement de votre demande. Comptez plus d’une semaine pour que l’arbitrage soit constaté dans le contrat.

4. Quels sont les types d’arbitrage possible en Assurance Vie ?

L'arbitrage classique

Un arbitrage peut être manuel et ponctuel, ou bien automatique et inscrit dans le contrat.

L’arbitrage ponctuel et manuel est l’arbitrage le plus courant. C’est un arbitrage unique a un moment précis. Vous pouvez procéder à cet arbitrage facilement avec votre conseiller ou par vous-même. Nous vous le rappelons régulièrement, ne vous lancez pas tout seul si vous n’avez pas un minimum de connaissances des marchés financiers ou un minimum de temps pour suivre leurs évolutions. L’importance de ce type d’arbitrage est de transférer vos avoirs d’un fonds à l’autre au bon moment.

L'arbitrage automatique

Par définition, ce mode d’arbitrage entraine une automatisation d’une opération. Nous appelons cela chez Net Investissement un pilotage progressif d’un contrat au travers d’options financières qui permettent une meilleure approche rendement/risque.

Aujourd’hui, la majorité des contrats multisupports du marché vous offrent de nombreux outils de gestion pour optimiser vos placements dans le temps.

L’arbitrage automatique re orientera votre épargne régulièrement pendant toute la durée de votre contrat si vous le décidez.

Le plan d’investissement progressif est une méthode intéressante si vous décidez de transférer régulièrement une partie de vos liquidités d’un support sécurisé vers des supports en unités de compte plus dynamiques…et vice versa.

Vous avez donc plusieurs points d’entrées sur les marchés et vous pouvez ainsi lisser votre investissement progressif pour mieux maitriser les risques.

Point de vigilance :

L'arbitrage entre différents supports peut conduire à une erreur préjudiciable sur le rendement final du contrat si vous obéissez trop vite aux effets d’annonce de l'actualité, souvent sources de mouvements déraisonnés de la part des petits porteurs. La gestion financière et la création d'un patrimoine sont des opérations qui portent leurs fruits sur plusieurs années et s'appuient sur des supports solides qui doivent avoir le temps d'exprimer leur potentiel.

C'est pourquoi chez Net Investissement nous vous conseillons sur les éventuels arbitrages à effectuer avec une stratégie inscrite dans le temps et basée sur vos objectifs à terme.

5. Quel est le coût d’un arbitrage ?

La fiscalité

Lors d'un acte de gestion d'arbitrage, les capitaux ne sortent pas de l’enveloppe assurancielle. Vous ne faites aucun retrait ni rachat « matérialisé ». C’est simplement l’allocation active qui change. Il n’y a donc pas de fiscalité appliquée sur ce type d’opérations de gestion de votre contrat.

Les frais

En effectuant un arbitrage, vous vous exposez à des frais. Les tarifs appliqués lors d’un arbitrage varient selon les contrats.

En tant qu'assureurs, certaines sociétés accordent un quota d’arbitrages réalisés gratuits (par exemple 1 arbitrage offert par an) et au-delà les opérations deviennent payantes.

Deux types de tarification (mentionnés dans les conditions générales du contrat) s’appliquent :

  • Des frais d’arbitrage proportionnels : un pourcentage s’applique au montant arbitré variant généralement entre 0,3 et 1 % et pouvant être dégressif.
  • Des frais forfaitaires, non liés au montant de l’ordre, par exemple 20 € par arbitrage.

6. Les alternatives à l’arbitrage :

Les fonds profilés :

Selon votre profil d’épargnant (Prudent/ Equilibre/ Dynamique), il existe des fonds qui maintiennent un équilibre rendement/risque.

En effet, le gestionnaire de ce type de fonds se charge de composer l’actif du fonds et de le faire évoluer à votre place tout en respectant votre profil d’investisseur.

Ainsi, un fonds équilibré pilotera une poche actions plus ou moins grande en fonction des aléas et des opportunités du marchés (le reste du fonds étant investi en obligations, en matières premières ou en monétaire).

Les fonds structurés

Ces fonds, dits complexes, peuvent être intéressant en manière de structuration. L’investisseur peut choisir son sous-jacent (actif ou panier d’actifs servant d’étalon à la construction du produit financier) avec des barrières de protections (coupon, capital etc.) en fonction de la variation de l’indice (ou du panier d’actifs) sélectionné et pendant une durée fixe.

Ce type de fonds est intéressant si l’investisseur est averti des risques et qu’il a une vision long terme pour son épargne.

La gestion sous mandat

L’investisseur donne pouvoir à un spécialiste pour gérer son contrat. Ces professionnels gèrent vos avoirs afin d'optimiser vos chances de faire évoluer votre épargne selon le profil de risque que vous avez défini au départ (Prudent, Equilibré, Dynamique).

Néanmoins, le risque de perte en capital lié à un investissement sur les marchés financiers existe toujours et ce type de gestion peut avoir un surcoût. Ce coût est un forfait annuel, soit une tarification en fonction des plus-values réalisées, soit à travers des frais de gestion annualisés plus élevés.

L’intérêt pour l’investisseur réside dans le fait de ne pas avoir à réaliser des opérations de marchés seul ou en manquant de connaissance.

Conclusion

A travers ce guide, vous comprenez qu’un contrat d’assurance vie est plus qu’un simple investissement financier puisqu’ils vous permet de profiter d’options de gestion nombreuses. Et vous l’avez compris, il est inimaginable aujourd’hui d’avoir un contrat passif, sans gestion et dont vous ne comprenez pas les lignes d’investissement.

Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès où à chaque secousse ou faits d’actualité vous changez de position. Nous vous rappelons que la stratégie mise en place dès le départ est souvent la bonne si cette dernière est comprise et acceptée.

Notre conseil reste donc de vous rappeler que souscrire à une assurance-vie est une décision importante et qu’il faut donc que vous choisissiez un contrat adaptable au marché et à vos attentes.

Le plus important n’est pas forcément la politique de frais de votre contrat (entrée ou gestion) mais réellement les possibilités de gestion et les possibilités de diversification des unités de compte.

Pour obtenir un accompagnement personnalisé et adapté à votre profil, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’un de nos chefs de projet patrimonial, à même de vous conseiller la bonne stratégie, le bon contrat et la bonne allocation financière.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

9/10 pour 3 lecteurs

A propos de l'auteur Jean-Philippe Perrin, Directeur Développement Aquitaine | 29 articles en ligne

Avis des clients de Jean-Philippe :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Diplômé d’un Master en Gestion de Patrimoine à l’INSEEC , Jean-Philippe Perrin a rejoint dès la fin de son parcours scolaire le cinquième assureur mondial pour exercer le poste de conseiller financier pendant près de deux ans. Par la suite en 2014, il intègre une banque privée spécialisée en gestion patrimoine où il occupe le poste de Conseiller en Gestion Patrimoine pendant 4 ans avec beaucoup de réussite. Conscient que le métier de conseiller en Gestion Patrimoine est en pleine mutation, il rejoint, début 2018, netinvestissement à Bordeaux.

Lire la suite
Dernier commentaire client

"Service adapté à ma demande, personnalisé et rassurant ! Vision moderne et dynamique."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2021-02-10 07:55:34 par Florent G.

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 493 avis clients

+ -
simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !