Mis à jour le 11/12/2023

Créer une SCPI et investir en immobilier

Avis des lecteurs :

9/10 pour 1 lecteur

4,5/5
pour 1
Nombre de vues : 99
Écrit par Roland Baudinot, Conseiller en gestion de patrimoine, rédacteur chez Netinvestissement
banniere article
Ajouter ce guide à mes favoris

La création d'une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) offre de nombreux avantages et présente également quelques inconvénients. Si vous souhaitez ou envisagez de vous lancer dans cette entreprise, il est essentiel de comprendre ces aspects pour prendre des décisions éclairées. Dans ce guide, nous allons voir ensemble et en détail pourquoi créer votre propre SCPI, en mettant en évidence les avantages et les inconvénients de cette forme d'investissement immobilier.

Si vous désirez plus d’informations, vous pouvez contacter un conseiller Netinvestissement en cliquant ici.

Écrit par Roland Baudinot, Conseiller en gestion de patrimoine, rédacteur chez Netinvestissement

Article rédigé par un professionnel expérimenté. Nous apportons une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

banniere article
Ajouter ce guide à mes favoris

1. Pourquoi créer sa SCPI ? Avantages et inconvénients

Avantages de créer sa SCPI :

  • Diversification des investissements : L'un des principaux avantages de créer sa SCPI réside dans la diversification des investissements immobiliers. En détenant des parts dans une SCPI, vous avez accès à un portefeuille diversifié de biens immobiliers, ce qui réduit le risque associé à la possession directe d'un seul bien. Cette diversification permet également de se protéger contre les fluctuations du marché immobilier.
  • Accessibilité à l'investissement immobilier : Investir dans l'immobilier directement peut nécessiter un capital initial important. Cependant, la création d'une SCPI permet aux investisseurs d'accéder au marché immobilier avec des montants plus modestes. En achetant des parts de SCPI, même les petits investisseurs peuvent participer à des projets immobiliers de grande envergure.
  • Gestion professionnelle déléguée : L'un des atouts majeurs de la SCPI est la gestion professionnelle déléguée. Contrairement à l'investissement immobilier direct, où le propriétaire doit s'occuper de la gestion locative, de la recherche de locataires et des problèmes d'entretien, une SCPI est gérée par une société de gestion spécialisée. Cela soulage les investisseurs des tâches opérationnelles et leur permet de se concentrer sur d'autres aspects de leur vie financière.
  • Revenus passifs réguliers : La SCPI offre aux investisseurs la possibilité de percevoir des revenus passifs réguliers. Les loyers perçus par la SCPI à partir des biens immobiliers sont redistribués aux associés sous forme de dividendes. Ces revenus peuvent constituer une source de revenus supplémentaire ou être réinvestis pour accroître le potentiel de croissance du capital investi.
  • Liquidité relative : Contrairement à l'immobilier direct, où la vente d'un bien peut prendre du temps, les parts de SCPI sont en général plus liquides. Bien que la liquidité ne soit pas instantanée ni garantie, il est généralement plus facile de vendre des parts de SCPI que de vendre un bien immobilier.

Inconvénients de créer sa SCPI :

  • Risques liés au marché immobilier : Comme tout investissement immobilier, la SCPI est soumise aux fluctuations du marché. Une baisse du marché immobilier peut entraîner une diminution de la valeur des biens détenus par la SCPI, ce qui pourrait impacter négativement le rendement global de l'investissement.
  • Frais et commissions : La création et la gestion d'une SCPI impliquent des frais et des commissions. Ces coûts peuvent comprendre les frais de gestion, les frais d'acquisition des biens immobiliers, les frais de commercialisation, etc. Il est essentiel pour vous de bien comprendre ces frais afin de calculer la rentabilité réelle de votre investissement.
  • Dépendance à la société de gestion : Le succès d'une SCPI repose en grande partie sur la qualité de la société de gestion qui la gère. Les performances passées de la société de gestion ne garantissent pas nécessairement les performances futures. Les investisseurs doivent donc être attentifs à choisir une société de gestion réputée et compétente.
  • Liquidité relative : Bien que nous ayons mentionné la liquidité comme un avantage, il est important de souligner que la liquidité des parts de SCPI peut varier en fonction de la demande du marché. Il peut être difficile de vendre des parts de SCPI à un moment donné, surtout en cas de crise économique.

EN RESUME : Créer une SCPI offre de nombreux avantages, notamment la diversification, l'accessibilité à l'investissement immobilier, la gestion professionnelle, les revenus passifs réguliers et une certaine liquidité. Cependant, il est important de considérer les risques potentiels liés au marché immobilier, les frais associés à la création et à la gestion de la SCPI, ainsi que la dépendance à la société de gestion. Pour réussir dans cette forme d'investissement, il est vivement conseillé de faire des recherches approfondies, de s'entourer de professionnels compétents et de bien évaluer ses objectifs financiers avant de se lancer dans l'aventure de la SCPI.

2. Étapes pour créer une SCPI

La création d'une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est un processus structuré qui nécessite des étapes clés pour assurer le bon fonctionnement et la pérennité de l'investissement immobilier collectif. Dans cette section, nous explorerons en détail les différentes étapes impliquées dans la création d'une SCPI, du dépôt de l'annonce légale à l'acquisition des biens immobiliers et à la gestion locative.

Annonce légale :

La première étape cruciale pour créer une SCPI consiste à publier une annonce légale. Cette annonce doit être diffusée dans un journal habilité, conformément à la réglementation en vigueur. L'annonce légale contiendra des informations essentielles sur la future SCPI, telles que le nom de la société, le montant du capital social, l'objet social de la société (investissement immobilier), le siège social, la durée de la SCPI, et d'autres détails requis par la législation. Cette annonce vise à informer le public de la création de la SCPI et à permettre à toute personne intéressée de s'associer à ce projet d'investissement collectif.

Demandes administratives :

Une fois l'annonce légale publiée, la SCPI doit se conformer à certaines demandes administratives. Cela comprend généralement le dépôt des statuts de la SCPI auprès du greffe du tribunal de commerce, où la société sera enregistrée. Les statuts détailleront les règles de fonctionnement de la SCPI, les droits et devoirs des associés, les conditions d'entrée et de sortie des investisseurs, ainsi que les modalités de distribution des revenus et des plus-values. En parallèle, la SCPI devra obtenir un numéro SIREN et être immatriculée au registre du commerce et des sociétés (RCS).

Réunir les fonds nécessaires et structurer la SCPI :

Une fois les formalités administratives accomplies, la SCPI doit réunir les fonds nécessaires pour commencer ses activités d'investissement immobilier. Le capital social de la SCPI est déterminé en fonction des objectifs d'investissement et des biens immobiliers ciblés. Les investisseurs potentiels peuvent souscrire des parts de la SCPI en apportant un montant correspondant à leur participation au capital. La société de gestion responsable de la SCPI joue un rôle crucial dans la collecte des fonds et la structuration de la société. Elle assure également la liaison avec les investisseurs et leur fournit toutes les informations nécessaires sur les biens immobiliers ciblés et les projections de rentabilité.

Acquisition des biens immobiliers et gestion locative :

Une fois que les fonds ont été réunis et que la SCPI est opérationnelle, la société de gestion entame le processus d'acquisition des biens immobiliers conformément à la stratégie d'investissement définie dans les statuts. La sélection des biens immobiliers est une étape critique pour assurer la rentabilité de la SCPI. Une analyse approfondie du marché, une évaluation des risques et des opportunités, ainsi qu'une étude des besoins locatifs sont effectuées avant d'acquérir les propriétés.

Une fois les biens immobiliers acquis, la gestion locative est prise en charge par la société de gestion de la SCPI. Cette gestion inclut la recherche de locataires, la fixation des loyers, la collecte des loyers et la gestion des charges. La société de gestion s'assure également de l'entretien et de la maintenance des biens immobiliers pour préserver leur valeur et optimiser leur rentabilité à long terme.

En conclusion, la création d'une SCPI passe par des étapes clés, depuis la publication de l'annonce légale jusqu'à l'acquisition des biens immobiliers et la gestion locative. Chaque étape demande une attention méticuleuse pour garantir le bon fonctionnement de la SCPI et la réalisation des objectifs d'investissement. Le rôle essentiel de la société de gestion dans la collecte des fonds, la structuration de la SCPI et la gestion opérationnelle ne doit pas être sous-estimée. Avec une gestion professionnelle et une stratégie d'investissement bien définie, la SCPI offre aux investisseurs la possibilité de participer à l'immobilier de manière collective, tout en bénéficiant d'avantages en termes de diversification, de gestion déléguée et de revenus passifs réguliers.

3. Conseils pour maximiser la rentabilité de votre SCPI

La réussite d'une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) repose sur la maximisation de sa rentabilité. Pour y parvenir, il est essentiel de mettre en place une stratégie solide, de sélectionner des biens immobiliers rentables, d'optimiser la gestion des loyers et des charges, et de réinvestir intelligemment les revenus pour augmenter le capital. Dans cette section, nous allons examiner en détail ces conseils pour aider les investisseurs à tirer le meilleur parti de leur investissement en SCPI.

Sélectionner des biens immobiliers rentables :

La première étape pour maximiser la rentabilité de votre SCPI consiste à sélectionner des biens immobiliers rentables. Une analyse minutieuse du marché immobilier est indispensable pour identifier les opportunités d'investissement prometteuses. Il est essentiel de prendre en compte des facteurs tels que l'emplacement, la demande locative, le potentiel de valorisation du bien, ainsi que les tendances économiques et démographiques de la région.

Investir dans des zones où la demande locative est élevée et où les perspectives de croissance sont positives peut augmenter les chances d'obtenir des revenus locatifs stables et durables. Une gestion proactive de la qualité des biens acquis est également essentielle pour assurer la satisfaction des locataires et réduire les risques de vacance.

Optimiser la gestion des loyers et des charges :

La gestion efficace des loyers et des charges est un facteur clé pour maximiser la rentabilité d'une SCPI. Il est important de fixer des loyers compétitifs en fonction du marché local, tout en s'assurant qu'ils couvrent les charges liées à la propriété. Une analyse régulière du marché locatif est nécessaire pour ajuster les loyers en cas de fluctuations.

La maîtrise des charges est également essentielle pour optimiser la rentabilité. En réduisant les coûts d'entretien, de gestion locative et d'administration, les revenus nets de la SCPI peuvent être améliorés. Les économies d'échelle réalisées grâce à l'investissement collectif peuvent également contribuer à réduire les charges globales.

Réinvestir les revenus pour augmenter le capital :

Une stratégie intelligente pour augmenter la rentabilité de la SCPI consiste à réinvestir les revenus générés par l'ensemble des biens immobiliers détenus. Plutôt que de distribuer la totalité des revenus sous forme de dividendes aux associés, une partie de ces revenus peut être réinvestie dans de nouveaux biens immobiliers ou dans l'amélioration des biens existants.

Le réinvestissement permet d'accroître le potentiel de croissance du capital investi. En effet, plus le capital augmente, plus les possibilités d'acquisition de biens immobiliers supplémentaires se multiplient. Cela contribue à renforcer la valeur globale de la SCPI et à augmenter les revenus futurs.

En outre, le réinvestissement peut également permettre à la SCPI de diversifier son portefeuille en investissant dans différents types de biens immobiliers ou dans des zones géographiques variées. Cette diversification peut réduire les risques associés à l'investissement immobilier et améliorer la résilience de la SCPI face aux fluctuations du marché.

EN RESUME : Maximiser la rentabilité d'une SCPI nécessite une approche réfléchie et stratégique. La sélection de biens immobiliers rentables, l'optimisation de la gestion des loyers et des charges, ainsi que le réinvestissement judicieux des revenus sont des facteurs essentiels pour atteindre cet objectif. Les investisseurs doivent garder à l'esprit que la réussite d'une SCPI repose sur une gestion diligente, une analyse approfondie du marché et une vision à long terme. En suivant ces conseils, les investisseurs peuvent accroître le potentiel de rendement de leur SCPI et profiter d'un investissement immobilier collectif rentable et durable.

4. Quel type de SCPI créer ?

Le choix du type de SCPI à créer dépendra des objectifs d'investissement, de la tolérance au risque et des préférences des investisseurs. Il existe différents types de SCPI, chacun présentant des caractéristiques spécifiques. Dans cette section, nous allons examiner les principales catégories de SCPI pour aider les investisseurs à déterminer quel type serait le plus adapté à leurs besoins.

SCPI de rendement :

La SCPI de rendement est le type le plus courant. Son objectif principal est de générer des revenus locatifs réguliers pour les investisseurs. Cette catégorie de SCPI investit principalement dans des biens immobiliers commerciaux (bureaux, commerces, entrepôts, etc.) et résidentiels (résidences étudiantes, résidences pour seniors, etc.). Les loyers perçus par la SCPI sont redistribués aux associés sous forme de revenus réguliers, généralement trimestriels.

Les SCPI de rendement sont appréciées par les investisseurs à la recherche d'un revenu passif stable et prévisible. Elles conviennent également à ceux qui souhaitent diversifier leurs sources de revenus en dehors des placements financiers traditionnels.

SCPI de capitalisation :

Les SCPI de capitalisation/valorisation se concentrent sur l'acquisition de biens immobiliers présentant un fort potentiel de valorisation à long terme. Contrairement aux SCPI de rendement, ces SCPI privilégient la plus-value potentielle des biens plutôt que les revenus locatifs immédiats. L'objectif est de vendre les biens à un prix supérieur à celui auquel ils ont été acquis, générant ainsi des gains en capital pour les associés.

Les SCPI de capitalisation peuvent être plus adaptées aux investisseurs cherchant à réaliser des plus-values à moyen ou long terme, plutôt qu'à ceux qui recherchent un revenu locatif régulier. Cependant, elles comportent généralement un niveau de risque plus élevé, car la valorisation des biens immobiliers dépend des fluctuations du marché immobilier.

SCPI fiscale :

Les SCPI fiscales sont spécialement conçues pour offrir des avantages fiscaux aux investisseurs. Elles sont créées dans le but de bénéficier de dispositifs de défiscalisation mis en place par les gouvernements. Ces dispositifs varient selon les pays et peuvent inclure des réductions d'impôts liées à des investissements dans certains secteurs immobiliers spécifiques (logements neufs, rénovation, etc.).

Les SCPI fiscales peuvent être intéressantes pour les investisseurs cherchant à optimiser leur situation fiscale tout en investissant dans l'immobilier. Cependant, il est important de bien comprendre les règles fiscales applicables à chaque dispositif et de se familiariser avec les risques potentiels liés à ce type d'investissement.

En résumé...

En conclusion, créer une SCPI offre de nombreux avantages, notamment la diversification, l'accessibilité à l'investissement immobilier, la gestion professionnelle, les revenus passifs réguliers et une certaine liquidité. Cependant, il est important de considérer les risques potentiels liés au marché immobilier, les frais associés à la création et à la gestion de la SCPI, ainsi que la dépendance à la société de gestion. Pour réussir dans cette forme d'investissement, il est conseillé de faire des recherches approfondies, de s'entourer de professionnels compétents et de bien évaluer ses objectifs financiers avant de se lancer dans l'aventure de la SCPI.

Crayon auteurÀ propos de l'auteur
Roland Baudinot, Conseiller en gestion de patrimoine, rédacteur chez Netinvestissement

Roland débute son cursus universitaire par une licence d’économie. Ayant développé un fort intérêt pour les marchés financiers et désireux d’accroitre ses connaissances juridiques et fiscales, il décide de s’orienter vers un Master en Gestion de Patrimoine.
Par le biais d’une alternance au sein d’une banque privée, il découvre les rouages de la gestion patrimoniale, puis conquis par les valeurs de Netinvestissement, il rejoint par la suite l’équipe parisienne en 2021.

Lire la suite
Contacter Roland
mon alt Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note :

9/10 pour 1 lecteur

Comment investir avec Netinvestissement ?
On vous accompagne dans les étapes de votre projet !
1-Vous vous informez Découvrez les différentes solutions de placements proposées en fonction de vos besoins
2-Prise de contact Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.
3-Vous souscrivez Finalisez votre projet facilement à l'aide de votre chef de projets patrimoniaux Netinvestissement.
Ils nous ont fait confiance Des centaines de netinvestisseurs heureux !
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !