Chloé Ballester

Directrice de Cabinet

14 années d'expérience

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. (René Char)

Formée à l’ESC Toulouse, spécialisation banque et marchés financiers, Chloé Ballester débute sa carrière professionnelle en 2006 au sein d’une société de gestion de portefeuille dans la branche gestion d’actifs. Elle y occupe des fonctions de développement commercial auprès d’un réseau de Conseillers en Gestion de Patrimoine indépendants.

En 2011, elle rejoint la filière Banque Privée du 2ème groupe bancaire français et étoffe ses compétences en gestion privée et gestion de fortune.

Son savoir-faire et son expertise lui permettent d’apporter une approche sur-mesure pour structurer et optimiser les actifs financiers en pensant le patrimoine de ses clients dans leur globalité.

Poussée par son désir d’indépendance et d’évolution, elle s’associe tout naturellement en 2018 au groupe Wast & Van au sein duquel elle prend la direction de Netinvestissement Méditerranée avec Albin de SALIES.

Contactez Chloé

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Ses compétences

  • Immobilier meublé :
  • SCPI :
  • Fiscalité :
  • Produits financiers :
  • Retraite :

Tous les guides et articles
écrits par Chloé

vignette - ['medias']['banniere'][category]; ?>
vignette - ['medias']['banniere'][category]; ?>
Financier Guide Fonds financiers

Comment investir en cas de volatilité sur les marchés ?

La volatilité mesure l’amplitude des variations de la valeur d’un actif financier. La volatilité des marchés est donc un indicateur des fluctuations, haussières et baissières, de forte ou de faible intensité, qui animent ces marchés. Si la volatilité est donc communément connue pour refléter le "risque" lié à un marché ou un actif boursier, n’oublions pas qu’elle mesure avant tout une variation par rapport à un cours moyen (bravo, vous avez reconnu "l’écart type" mathématique !).

Ainsi plus la volatilité sera élevée plus les probabilités de pertes mais aussi de gains seront élevés !

Il existe des indicateurs de la volatilité des marchés : l’indice VIX (Volatility Index) pour l’indice S&P 500, le VStoxx pour l’Euro Stoxx 50 ainsi que le VCAC pour le CAC 40.Le VIX mesure une volatilité "projetée". Son mode de calcul donne une indication sur l’évolution de la volatilité ou plutôt de l’anticipation que les investisseurs en ont. En cela il mesure la "peur" du marché, ce qui lui vaut le surnom "d’indice de la peur".

Si initialement la volatilité est un indicateur de risque, elle est aussi devenue ces dernières années une classe d’actifs à part entière et a vu nombre d’instruments financiers se développer pour permettre d’y investir. En ce début d’année, l’indice VIX qui n’avait pas dépassé les 18 points en 2017 a connu la plus importante hausse journalière de son histoire, atteignant les 50 points, son plus haut niveau depuis 2009. Dans son sillage les indices VSTOXX et VCAC ont suivi la même tendance.

L’ampleur et la soudaineté de cette envolée de la volatilité ont surpris le marché. Il faut dire que la volatilité avait jusqu’alors quasiment disparu, sous l’effet des politiques monétaires accommodantes des banques centrales. La voici donc qui fait son grand retour !

Alors faut-il "jouer la volatilité" ? Et si oui, comment ? Quels sont les impacts de cette nouvelle donne sur le marché actions ? Quelles opportunités offre-t-elle ? A contrario comment se protéger des fluctuations du marché lorsque l’on cherche un investissement prudent ? Nous avons rédigé ce guide afin de vous aider à y voir plus clair et vous permettre d’appréhender au mieux ce nouveau contexte de marché.

Vu 2877 fois

  • star
  • star
  • star
  • star
  • star
  • 10/10

Chloé B.

5 min de lecture